www.priere.org


Epître aux Hébreux :

(présentation succincte)

Introduction :

Quiconque lit attentivement ce texte a l'impression de se trouver devant une prédication ou un discours plutôt que devant une lettre à proprement parler. Certes, les tout derniers versets du chapitre 13, avec les salutations qu'ils contiennent, font penser à la conclusion d'une lettre. Mais le début ne comporte aucun renseignement sur l'auteur ou les destinataires de cet écrit. Il est possible, mais non certain, que cette « lettre » ait été envoyée d'Italie (13.24). Elle s'adresse en tout cas à des chrétiens exposés à l'impopularité et à une opposition croissante, au point que ceux-ci sont tentés d'abandonner la foi chrétienne. L'auteur les encourage à demeurer fermes dans cette foi, en leur démontrant la supériorité de la personne et de l'oeuvre du Christ pour tout ce qui touche au salut.

le livre et son contenu :

Dès le début, la lettre affirme que Dieu s'est révélé définitivement à nous en la personne de son Fils Jésus-Christ (1.1-3). On peut distinguer deux parties principales dans cet exposé entrecoupé d'appels pressants: - La première partie (1.4-10.18) met en évidence la grandeur suprême du Christ: il est non seulement supérieur aux prophètes (1.1-3), mais encore aux anges (1.4-2.18), à Moïse et à Josué (3.1-4.13); en tant que grand-prêtre unique de la nouvelle alliance, il est supérieur aux grands-prêtres de l'ancienne alliance (4.14-7.28); son sacrifice accompli une fois pour toutes est supérieur aux nombreux sacrifices de l'ancien Israël (8.1-10.18). - La deuxième partie (10.19-13.19) encourage d'abord les auditeurs à persévérer dans la foi (10.19-39). C'est là qu'on trouve le célèbre passage sur l'exemple des croyants de l'Ancien Testament (chap. 11), puis l'invitation à garder les regards fixés sur Jésus-Christ, pour supporter l'opposition comme lui (12.1-11). Après quelques dernières recommandations et des avertissements (12.12-13.19), l'auteur achève par une bénédiction et des salutations (13.20-25).

Conclusion :

Pour aider ses lecteurs à surmonter leur découragement, l'auteur ne se contente pas de paroles réconfortantes. Il évoque avec réalisme la difficile condition des chrétiens dans le monde et précise le but de l'oeuvre du Christ: par sa mort, il a rendu possible ce qu'aucun sacrifice ne pouvait accomplir. Les lecteurs sont invités alors à prendre place dans la grande foule des témoins de Jésus-Christ, l'auteur d'un salut éternel pour tous ceux qui lui obéissent.

Société biblique française © 1997

fermez cette fenêtre pour revenir sur la page précédente