www.priere.org


Evangile de Jean :

(présentation succincte)

Introduction :

Des quatre évangiles, celui de Jean est le plus original. Mis à part en effet le récit de la Passion de Jésus (chap. 18-19), on n'y retrouve que peu d'éléments communs aux autres évangiles. Inversement, il est le seul à rapporter certains épisodes comme le mariage à Cana (2.1-12) et les rencontres de Jésus avec Nicodème (3.1-21), avec la femme samaritaine (4.1-12), avec le paralysé de Bethzatha (5.1-18), avec l'aveugle de naissance (9.1-41), par exemple. En comparaison des autres évangiles, il retient donc assez peu d'événements de la vie terrestre de Jésus. En revanche, il leur accorde une grande importance, la plupart d'entre eux étant en effet l'occasion d'un enseignement approfondi donné par Jésus.

Le livre et son contenu :

Dans son prologue (1.1-18) en forme de poème, l'évangile présente Jésus comme la Parole éternelle de Dieu qui se fait homme et vient vivre avec les humains, présence parmi eux de la vie, de la lumière et de la vérité.
Le corps de l'évangile peut s'articuler en deux grandes parties déterminées par l'heure de Jésus, c'est-à-dire le moment de sa mort, qui est aussi celui de son élévation à la gloire (2.4; 12.23).
- Avant l'heure de Jésus (1.19-12.50): cette première partie rapporte d'abord une chaîne de témoignages: Jean- Baptiste, son disciple André, Philippe, Nathanaël expriment, chacun à sa manière, ce qu'ils ont découvert en la personne de Jésus. Puis l'évangile raconte diverses rencontres de Jésus et sept actes miraculeux qu'il présente comme des " signes ", soulignant par là que l'essentiel est d'en saisir le sens. Jean achève cette première partie par une sorte de bilan et un résurné du message de Jésus (12.37-50).
- Quand l'heure est venue (13.1), Jésus laisse à ses disciples ses ultimes recommandations, en quelque sorte son testament spirituel (chap. 13-16). Puis, dans la prière, il se prépare à affronter la mort et confie au Père ceux qu'il va laisser derrière lui (chap. 17). En rapportant alors l'arrestation, la condamnation et la mort de Jésus sur la croix, puis la découverte du tombeau vide, Jean rejoint les grandes lignes du récit des autres évangiles (chap. 18-20). Le jour de Pâques est marqué par les apparitions du Christ ressuscité à Marie de Magdala., puis aux disciples, en particulier à Thomas. Le chapitre 21 (sept disciples, dont Pierre, rencontrent le Ressuscité au bord du lac de Tibériade) est un supplément ajouté après la conclusion du livre.
Cette conclusion (20.30-31) révèle le but de l'évangile: amener le lecteur à reconnaître en Jésus le Messie promis, le Fils de Dieu. C'est ainsi qu'il trouvera la vie, tant il est vrai que Jésus, l'envoyé du Père, est, comme il le dit lui-même, " le chemin, la vérité et la vie " (14.6).

Société biblique française © 1997

fermez cette fenêtre pour revenir sur la page précédente