www.priere.org


Livre des Proverbes :

(présentation succincte)

Introduction :

Le livre est une collection de plusieurs recueils de proverbes ou d'enseignements sur la sagesse, dont l'ensemble est placé sous l'autorité du roi Salomon, considéré en Israël comme le sage par excellence.
Le livre des Proverbes appartient à un genre littéraire florissant dans tout l'Ancien Orient, où il était important que l'expérience acquise soit transmise d'une génération à l'autre. Les recueils qui le composent proviennent d'époques diverses. Ils peuvent être regroupés en trois grandes parties:

Composition du livre :

La première partie constitue une longue introduction aux proverbes eux-mêmes, sous la forme d'un exposé suivi expliquant le rôle et l'importance de la sagesse (chap. 1-9). La sagesse y est plusieurs fois personnifiée et, dans un très beau poème (8.12-31), elle se présente elle-même comme la collaboratrice de Dieu.
La deuxième partie est la partie centrale du livre et lui a donné son titre (chap. 10-29). Elle comprend des recueils de Proverbes de Salomon (10.1-22.16 et 25.1-29.27), auxquels ont été ajoutés des recueils provenant d'autres sages (22.17-24.22 et 24.23-34).
La troisième partie (chap. 30-31) est composée de quatre morceaux indépendants, dont deux nous transmettent les pensées ou les conseils de sages non israélites (30.1-14 et 31.1-9).

Conclusion :

Le livre des Proverbes n'aborde pas les questions posées par l'histoire et l'avenir du peuple d'Israël comme le font d'autres livres bibliques. Son enseignement concerne avant tout les individus, et les conseils qu'il donne visent à permettre à chacun une vie équilibrée et heureuse sous la conduite de Dieu. La sagesse proposée est essentiellement tirée de l'expérience pratique et quotidienne. Elle affirme qu'il y a une correspondance entre le comportement social et moral d'une part et le bonheur d'autre part. Les méchants, les sots et un certain type de riches rencontrent l'échec et le malheur, alors que les justes, les sages et ceux qui protègent les pauvres sont récompensés. Dans la partie centrale du livre l'opposition entre justes et méchants est stéréotypée. Le juste est celui qui se conforme aux règles de la vie, de la nature et de la société dont Dieu est le garant, le méchant celui qui s'en moque.
La lecture du livre des Proverbes nous permet de connaître une partie précieuse de l'expérience des Israélites. Elle nous apprend comment leurs sages ont considéré des situations et des problèmes humains qui, par delà les siècles et dans le domaine de tous les jours, nous touchent souvent de très près.

Société biblique française © 1997

fermez cette fenêtre pour revenir sur la page précédente