www.priere.org
adapté de ce site spécialisé dans les introductions bibliques, à voir :
http://introbible.free.fr/index.html


Épîtres pastorales
1-2 Timothée / Tite :

(présentation détaillée)


lampe Fiche technique: les lettres de Paul

puce Le contexte

    Ces trois lettres (1-2Tm et Tite) sont dites "pastorales" car leur thème principal est l'organisation de l'Église et la mise en place des pasteurs pour la diriger. Elles sont liées non seulement par le thème, mais également leur composition et leur style. Dans ces écrits, l'auteur s'adresse aux communautés chrétiennes par l'intermédiaire des collaborateurs de Paul.
    Ces lettres étroitement unies entre elles par la langue et le style diffèrent considérablement des autres écrits pauliniens. Elles sont difficiles à faire cadrer avec la chronologie paulinienne connue à ce jour. Leur théologie est originale et n'exploite pas les thèmes familiers de Paul. Elle se réfèrent manifestement à une Église déjà durablement installée et cherchant à se doter de structures permanentes.
    La question de l'auteur de ces lettres se pose donc depuis longtemps. Pour la plupart des grands commentaires contemporains, l'auteur de ces épîtres est un disciple de Paul appartenant à la troisième génération chrétienne.
 
Timothée

Collaborateur de Paul, il est d'abord envoyé à Thessalonique (1Th 3,2) puis à Philippes (Ph 2,19-22) et à Corinthe (1Co 4,4-17). Il signe avec Paul plusieurs lettres (2Co, Ph, 1-2Th, Col).
Selon Ac 16, il est issu d'un mariage mixte entre un père grec et une mère juive. Il rencontre Paul à Lystre et devient son collaborateur après sa rupture avec Barnabé (Ac 15,37-39).

Tite

Cet envoyé spécial de Paul est chargé de délicates missions de réconciliation à Corinthe (2Co 8). Il est également responsable de la collecte de fonds en faveur de l'Église de Jérusalem. Il accompagne Paul et Barnabé lors de la rencontre avec les autorités de l'Église à Jérusalem (Ga 2,1-3). Originaire du monde grec, il est incirconcis et témoigne de l'ouverture de la pastorale paulinienne à l'égard des païens.

puce Plan

1 Timothée Section polémique : la lutte contre les faux docteurs (1,3-20)

Section pastorale

Conclusion (6,20-21)

2 Timothée

Tite

puce Les thèmes des lettres

    Ces lettres se présentent un peu comme un "testament" de Paul pour assurer la continuation de son oeuvre après sa disparition. Il s'agit d'organiser les communautés chrétiennes pour qu'elles s'installent dans la durée, de générations en générations, après que la fièvre suscitée par une proche venue de la fin des temps soit bel et bien retombée. L'auteur compare fréquemment l'Église à une maison, une communauté familiale, où chaque membre possède une place bien précise. Deux figures de gouvernement, les presbytres (anciens, mot qui donnera le terme "prêtre") et les épiscopes (surveillants, terme qui donnera plus tard le mot "évêque") émergent dans ces lettres, sans qu'il soit possible de bien définir leurs attributions et leur hiérarchie. En fait, les anciens sont issus des communautés judéo-chrétiennes alors que les épiscopes et les diacres appartiennent en propre aux communautés pauliniennes.

puce Un texte représentatif : l'organisation de la communauté (1Tm 2-3)

1 Tm 2,1 Je recommande donc, avant tout, qu'on fasse des demandes, des prières, des supplications, des actions de grâces pour tous les hommes, 2 pour les rois et tous les dépositaires de l'autoritié, afin que nous puissions mener une vie calme et paisible en toute piété et dignité. 3 Voilà ce qui est bon et ce qui plaît à Dieu notre Sauveur, 4 lui qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.
5 Car Dieu est unique, unique aussi le médiateur entre Dieu et les hommes, le Christ Jésus, homme lui-même, 6 qui s'est livré en rançon pour tous. Tel est le témoignage rendu aux temps marqués 7 et dont j'ai été établi, moi, héraut et apôtre - je dis vrai, je ne mens pas -, docteur des païens, dans la foi et la vérité.
8 Ainsi donc je veux que les hommes prient en tout lieu, élevant vers le ciel des mains pieuses, sans colère ni dispute.
9 Que les femmes, de même, aient une tenue décente ; que leur parure, modeste et réservée, ne soit pas faite de cheveux tressés, d'or, de pierreries, de somptueuses toilettes, 10 mais bien plutôt de bonnes oeuvres, ainsi qu'il convient à des femmes qui font profession de piété. 11 Pendant l'instruction, la femme doit garder le silence, en toute soumission. 12 Je ne permets pas à la femme d'enseigner ni de faire la loi à l'homme. Qu'elle garde le silence. 13 C'est Adam en effet qui fut formé le premier, Ève ensuite. 14 Et ce n'est pas Adam qui se laissa séduire, mais la femme qui, séduite, se rendit coupable de transgression. 15 Néanmoins elle sera sauvée en devenant mère, à condition de persévérer avec modestie dans la foi, la charité et la sainteté.
1 Tm 3,1 Elle est sûre cette parole : celui qui aspire à la charge d'épiscope désire une noble fonction. 2 Aussi faut-il que l'épiscope soit irréprochable, mari d'une seule femme, qu'il soit sobre, pondéré, courtois, hospitalier, apte à l'enseignement, 3 ni buveur ni batailleur, mais bienveillant, ennemi des chicanes, détaché de l'argent, 4 sachant bien gouverner sa propre maison et tenir ses enfants dans la soumission d'une manière parfaitement digne. 5 Car celui qui ne sait pas gouverner sa propre maison, comment pourrait-il prendre soin de l'Église de Dieu ? 6 Que ce ne soit pas un converti de fraîche date, de peur que, l'orgueil lui tournant la tête, il ne vienne à encourir la même condamnation que le diable. 7 Il faut en outre que ceux du dehors rendent de lui un bon témoignage, de peur qu'il ne tombe dans l'opprobre et dans les filets du diable.
8 Les diacres, eux aussi, seront des hommes dignes, n'ayant qu'une parole, modérés dans l'usage du vin, fuyant les profits déshonnêtes. 9 Qu'ils gardent le mystère de la foi dans une conscience pure. 10 On commencera par les mettre à l'épreuve, et ensuite, si on n'a rien à leur reprocher, on les admettra aux fonctions de diacres. 11 Que pareillement les femmes soient dignes, point médisantes, sobres, fidèles en tout. 12 Les diacres doivent être maris d'une seule femme, savoir bien gouverner leurs enfants et leur propre maison. 13 Ceux qui remplissent bien leurs fonctions s'acquièrent un rang honorable et une ferme assurance en la foi au Christ Jésus.
14 En t'écrivant cela, j'espère te rejoindre bientôt. 15 Si toutefois je tardais, il faut que tu saches comment te comporter dans la maison de Dieu - je veux dire l'Église du Dieu vivant - : colonne et support de la vérité. 16 Oui, c'est incontestablement un grand mystère que celui de la piété : Il a été manifesté dans la chair, justifié dans l'Esprit, vu des anges, proclamé chez les païens, cru dans le monde, enlevé dans la gloire.

adapté plus précisément de cette page http://introbible.free.fr/p2pasto.html

fermez cette fenêtre pour revenir sur la page précédente