www.priere.org

LA MESOPOTAMIE

(pour voir la carte → cliquez ici)


figure akkadiennefigurines votives sumériennes

La Mésopotamie, qui signifie 'entre les deux rivières', est à juste titre considérée comme le berceau de la civilisation, et ce pour plusieurs raisons. La première est sans aucun doute liée à sa situation géographique (entre l'Euphrate et le Tigre, d'où le nom 'entre les deux rivières', ce qui correspond en gros à la plus grande partie de l'Iraq actuel). Cette situation a fait de la Mésopotamie une véritable zone de fertilité, ce qui a, bien évidemment, favorisé son développement. De plus, la Mésopotamie, n'ayant aucune barrière protectrice naturelle, était une conquête facile pour les civilisations à la recherche de pouvoir et de territoires ; cette situation géographique particulière explique très certainement pourquoi cette partie du globe fut la proie continuelle d'invasions. C'est ainsi que cette histoire mouvementée devait également profiter à la Mésopotamie ; en effet, à chaque nouvelle invasion, de nouvelles influences artistiques et culturelles venaient enrichir le terreau déjà très fertile de la civilisation mésopotamienne.
    C'est dans cette région que les premières villes et les premières civilisations virent le jour.
Les Sumériens, par exemple, s'installèrent dans cette région dès 3500av JC pour y construire le premier système d'irrigation et les premières villes.
Mais les Sumériens ne devaient pas être la seule civilisation à profiter de la fertilité de la Mésopotamie. Ainsi, plus tard, les Akkadiens, les Babyloniens et les Assyriens se développeraient dans cette même région.

Au niveau religieux, toutes ces civilisations mésopotamiennes se caractérisaient par un polythéisme marqué.


stèle du roi babylonien Hamurrabi



RETOUR VERS LE HAUT

LES PRINCIPALES CIVILISATIONS DU TEMPS DES PATRIARCHES

LES SUMERIENS

figure assyrienne