Le programme T4



 T4  est le programme secret d'euthanasie mis en place par les nazis. Il visait les handicapés physiques et mentaux d'Allemagne et d'Autriche. Le nom de code provient de l'adresse à Charlottenburg, quartier résidentiel de Berlin, de l'administration ayant la charge de la mise en oeuvre de ce programme. Le Tiergartenstrasse 4 était sous le contrôle direct de la chancellerie du Führer dirigée par Philip Bouhler, personnage très influent auprès d'Hitler en ce qui concerne ces questions.

Les services de T4 étaient dirigés par Victor Brack, Oberführer SS, et Werner Blankenburg, Oberführer SA. Brack recevait personnellement toutes les personnes devant entrer au service de T4. L'objectif était de maintenir ce programme le plus longtemps possible secret. Débuté en 1938 il est stoppé en Août 1941 sur ordre d'Hitler. Officiellement il est mis en place pour dispenser  une mort miséricordieuse  à des malades reconnus incurrables par au moins quatre médecins et sur demande de la famille.

En réalité les hommes de T4 ont systématiquement éliminés tous les malades séniles, demeurés, fous criminels en traitement depuis cinq ans ou plus, malades étrangers ou d'origine raciale "impure", etc... La décision était prise en fonction des réponses données par les hôpitaux psychiatriques à un formulaire concernant chacun de leurs pensionnaires. Ce questionnaire provenait de  Amt IVg , sous-section de la Santé publique du ministère de l'Intérieur. Les hommes de T4 apposaient un plus ou un moins sur ces formulaires, ce qui signifiait la vie ou la mort du malade. La mort était administrée par gazage.

Les hommes de T4 au travail

Plusieurs psychiatres de renom ont participé au programme T4. C'est le cas des professeurs Nitsche, Heyde et Mennecke. Les six centres de mise à mort étaient désignés par une lettre. A pour Grafeneck, B et Be pour Brandenburg/Bernburg, C pour Schloss Hartheim, D pour Sonnenstein et E pour Hadamar. Le personnel de T4 était choisi avec "soin". Ce fut le cas pour Franz Stangl, lieutenant de police à Linz en Autriche. Affecté à Linz/Hartheim, il est envoyé peu avant la fin du programme en Pologne pour prendre en charge le camp de Sobibor, puis celui de Treblinka.

T4 a participé à partir de 1941 à un autre programme l' Aktion Reinhard , la solution finale. L'ensemble des personnels SS affectés au camp d'extermination venait de T4. C'est le cas de Franz Stangl, Christian Wirth, ou Franz Suchomel qui servirent tous les trois à Treblinka. De la même façon les locaux de T4 ont été récupérés pour la solution finale. Schloss Hartheim a servi de centre de mise à mort pour le camp de concentration de Mauthausen.

Il n'est pas possible de chiffrer avec exactitude le nombre des victimes de T4, mais il est clair que ce programme a constitué un maillon essentiel dans l'organisation de l'extermination des juifs et des Tziganes en Europe.


retour