Le 19 Mars 62



Le 19 mars 1962 est la date de la signature des accords d'Evian, sensés mettre fin à la "guerre d'Algérie"
Ces accords concrétisent la fin de négociations entamées secrètement dès 1961 entre des représentants du gouvernement français et des représentants du seul FLN.
Ces négociations ont mis volontairement de côté toutes les autres parties intéressées: Le MNA de Messali Hadj, mais aissi les autres composantes de la population algérienne qu'il s'agisse des musulmans restés fidèles à la France ( en particulier les Harkis ) mais aussi la population française d'Algérie connue sous la dénomination de Pieds-noirs.
On pourra lire avec intérêt une page plus complète concernant ces accords, en allant consulter la page suivante: http://justiceharkis.chez.com/ACCORDS.html
Il faut retenir qu'aucune sanction contraignante n'est prévue si ces accords déjà litigieux ne sont pas respectés !

Ces accords ont été appliqués plus que strictement par la France alors qu'ils ont été bafoués en permanence par l'Algérie: Les harkas sont désarmées souvent par ruse et les populations sans défense sont soumises aux tortures aux viols et aux tueries des troupe provenat de Tunisie et du Maroc, ayant passé la frontière sans contrôle au lendemain du 19 mars. Les populations algérienne qui ayraient voulu gagner la France en sont empéchées par tous les moyens. Les populations européennes sont l'objet de représailles, enlèvements, massacres....sans que les forces armées françaises interviennent pour les protéger.
Cette volonté de la France d'appliquer les Accords d'Evian unilatéralement, cette volonté d'interdire à l'armée, encore nombreuse en Algérie, d'intervenir alors qu'elle seule aurait pu en garantir l'application, entraînera la disparition 150 000 harkis et 10 000 pieds-noirs qui seront suppliciés, massacrés, enlevés, enfermés dans des camps. Sans que le nul ne veuille s'inquiéter de leur sort.

47 ans après, on continue de trouver en France des rues ou des places du 19 mars 62 alors que cette date qui peut -être célébrée librement en Algérie reste un jour de honte pour les Français.

On comprend donc aisément que chaque nouveau baptême d'un lieu pour porter ce nom entraîne la désapprobation véhémenre des anciens d'Algérie, de quelque origine qu'ils soient.


Manifestation anti 19 Mars à Valence



Henri Lafite nous raporte:

Concernant la journée d'hier, samedi 14 mars à Valence, manifestation unanime de la communauté PN contre le Maire de la ville et la FNACA pour inaugurer une énième place du "19 mars 1962" dans quelques jours, voici mes impressions.
Bien évidement elles ne concernent que moi. (Le "moi" est haïssable, je sais, mais de temps en temps il faut prendre position).

De toutes la France - en majorité du Sud Est et du Sud Ouest - ont convergé près de 2000 compatriotes pour manifester contre ce que nous appelons "une imposture".
En effet, il ne viendrait à l'idée de personne de fêter Trafalgar, Waterloo ou Sedan !
De plus le "cesser le feu" aussi cruellement, historiquement et objectivement bafoué n'a jamais été respecté par le FLN.
Conclusion : Tous les "bien pensants", les FNACA et les partis politiques qui soutiennent cette thèse sont pour moi : HORS JEU (ceci pour rester un tant soit peu poli).

Cette manifestation, incontestablement réussie par son ampleur et sa dignité, a également servi notre cause en mettant en valeur un homme digne de parler pour tous. Une personnalité qui, après le "mur de Perpignan" et tous les congrès du Cercle Algérianiste qu'il a su organiser, à conquis le droit de nous représenter.
Je parle ici de Thierry Rolando qui, à la suite de Rozeau et de Forzy, a repris le flambeau pour devenir un leader PN crédible et écouté aussi bien par une majorité d'entre nous (vous trouverez toujours des mécontents . . . .) que par les pouvoirs publics.
Le Cercle Algérianiste national et ses représentations locales, par ses publications, ses réunions, ses conférences et ses actions est à présent l'association la plus dynamique de notre communauté.

Ne me faites pas un procès d'intentions envers toutes nos autres grandes associations ou amicales qui ont oeuvré pendant près de 50 ans maintenant pour notre communauté. Je le sais et il faut leur rendre aussi justice.

C'était une opinion parmis bien d'autres.
Henri Lafite

Les échos de la Presse :



Les manifestants:










Il faut signaler que beaucoup d'amis, visiteurs de ce site étaient présents à cette manifestation en ayant emprunté des cars qui ont convergé vers Valence depuis tout le midi de la France et d'ailleurs.


Dans un courrier, Th. Rolandi président des cercles Algérianistes a remercié les participants et s'est félicité d'avoir pu rencontrer pour cette manifestation, unis pour une fois, quasiment tous les responsables d'associatione et de groupements de PN.