L'année 1962



L'année 62 fut pour tous les pieds noirs l'année de la fin des espoirs et du désespoir. La plupart quittèrent leur pays.
Du moins ceux qui ne sont pas disparus, prisonniers ou victimes tuées par le FLN.
Même parmis ceux qui tentèrent d'y rester, certains disparurent, d'autres furent assassinés, d'autres enfin, furent spoliés et chassés d'Algérie.
Tous ces évènements sont en fait assez complexes et il n'est pas facile de déterminer exactement les responsabilités dans chacun des deux camps, qu'il s'agisse de la fusillade de la rue d'Isly à Alger, de l'opération "SIMOUN" dans toute l'Algérie, de la journée du 5 juillet à Oran, pour ne coter que les faits les plus connus. Je n'ai personnellement pas toujours pu obtenir des témoignages dignes de foi dont on puisse garantir l'authenticité et la neutralité.

On pourra cependant lire avec intérêt sur ce site les pages suivantes qui ne demandent qu'à recevoir vos témoignages pour les compléter.