MITRAILLAGE AERIEN à ORAN





C'était un matin en ce début d'année 62 je pense, sans pouvoir en préciser la date, enfin j'ai cette impression et il faisait beau.

J'étais avec mon père dans notre villa à "Dar-Baïda ", à la sortie d'Oran vers Alger, quand nous entendîmes des crépitements de mitraillage mais assez loin de nous, ce qui était un peu commun tous les jours. Nous sortîmes dans le jardin et aperçûmes au-dessus de la ville un avion de chasse de l'Armée de l'Air Française qui remontait à gauche et tournait à droite en direction de Santa-Cruz !

Mais aussitôt, un autre avion venant de la droite donc de la mer, piqua vers la ville et commença son mitraillage ! Nous ne savions pas sur quelle cible il tirait mais nous entendions très distinctement les rafales et nous voyions les fumées blanches des tirs ! Son tir terminé, il remonta et bifurqua vers la droite alors que le premier revenait et recommença son abominable manège !!!

La noria de ces deux avions dura à peu près un quart d'heure, le temps certainement de décharger toutes leurs munitions et puis ils disparurent !!!

Avec mon père nous étions dans l'expectative, nous demandant sur quelle cible et en pleine ville ils avaient pu tirer !!! Le lendemain quelques informations nous sont parvenues, nous indiquant que c'était sur la cité Lescure que les tirs avaient eu lieu mais sans savoir s'il y avait eu des blessés ou même des morts !

Par la suite j'ai vu cette grande cité avec ses trous d'obus et non de balles et un jour en France, quelqu'un m'a montré des photos qui m'ont prouvé que j e n'avais pas rêvé !!!

Jocelyn, François PERPIGNAN.

Qui pourrait "recouper" ce témoignage en apportant des compléments et des précisions, Peut-être même des photos, ou une coupure de journal....
Tout témoignage complémentaire est le bienvenu. J'avais moi- même déjà quitté Oran depuis fin 57 et j'ai parfois du mal à imaginer tout ce que vous avez vécu..!