150 pages , paru aux éditions BOUCHENE au prix de 16 €.

Voir le site de l'éditeur: Editions BOUCHENE

Série d’entretiens entre deux Pieds Noirs qui se penchent sur les questionnements de leur propre histoire, dévoilant l’évolution de leur regard sur les réalités algériennes.

 

Ces entretiens répondaient à un besoin : comprendre. Mettre en lumière les bouleversements intérieurs, les transformations dans leur vision de l’Algérie. Se mettre en recherche d’une évolution « en remontant s’il le fallait dans ses racines ». Car, comme le souligne M. Laxenaire dans son Prologue : « selon les cas, nous (Pieds noirs) sommes sortis aigris, révoltés, avec des convictions raffermie ou relativisées, ou avec une maturité nouvelle ».



Absente de l'histoire de l'Algérie dans les ouvrages édités, la masse des Pieds Noirs, les polulations civiles qui auraient mérité d'être considérées pour ce qu'elles étaient. Des gens qui travaillaient, allaient au marché, à la plage...
Il y avait des dimanches, des fêtes des fiancailles des mariages, des funérailles.... Dans un pays où malgré les tueries, pieds noirs et Algériens continuaient à vivre côte à côte... Ce n'est ni un roman ni une histoire, mais l'Histoire de ce peuple et de ce pays revécu à travers de souvenirs personnels que l'on ne peut lire sans une certaine émotion, et sans se poser soi même bien des questions....