André Harrar est né à Oran en 1941 dans une famille enracinée en Algérie, surtout en Oranie, depuis des générations.
En France depuis 1962, il été enseignant puis Inspecteur d'Académie en Ile de France. Il est Commandeur des Palmes Académiques.


ORAN, JUIN 1960: c'est le commencement de la fin de l'Algérie Française. L'auteur a 18 ans quand son père meurt, emporté par la maladie. Soutien de famille, il quitte le lycée et entre dans la vie active comme employé de Mairie, alors que les "évènements " ensanglantent brutalement Oran, ville jusqu'ici relativement épargnée par la rébellion. Il raconte dans ce livre sa vie quotidienne à Oran avec les bombes et les assassinats et son attachement profond à l'Algérie française. C'est à Sidi-Bel-Abbès, ville près d'Oran où il est affecté ensuite comme Maître d'internat, qu'il va réellement côtoyer les arabes, Maîtres comme lui, qui deviendront ses amis, et s'efforcer de comprendre les raisons de toutes ces tueries. ll essaie de vivre sa jeunesse entre Sidi-Bel-Abbès et Oran, tout en étant confronté à la mort, à la disparition de ses proches, à l'assassinat de son meilleur ami. D'un amour d'adolescent attardé à des distractions démolies par la peur, l'angoisse, le terrorisme, l'auteur raconte comment il a pu tout de même échapper au racisme et à la vengeance criminelle. André Harrar narre également ses relations ambiguës avec l'OAS, perçue par la majorité des oranais refusant de quitter Oran, comme le dernier rempart contre le déferlement sanglant du FLN (ce qui se vérifiera dans les massacres d'Oran du 5 Juillet 1962, devant l'armée française l'arme au pied). Issu d'une vieille famille juive oranaise, il doit surmonter ses réticences à se trouver aux côtés de certains antisémites de l'OAS, pour partager le destin et le combat des Européens d'Algérie en perdition . En juin 1962, abandonné de tous, sursis militaire annulé, l'auteur refuse la désertion et se rend à l'Armée qui l'expulsera vers la France, sans retour.

Un livre émouvant dans lequel l'auteur montre bien la naïveté, l'angoisse et l'amertume d'un jeune futur pied noir devant l'Histoire qui décide pour lui.

Edition SAFED Prix : 20 euros + 2 euros (frais d'envoi) Adresser les commandes à André HARRAR andresedero@wanadoo.fr