Pierre GALY m'avait informé de son voyage en Oranie aux vacances 2007. Je lui ai demandé de me fournir quelques photos spécifiques pour un ami, et ne résistant pas à la tentation, je lui demande également de photographier mon immeuble de la rue Lamartine.
Evidemment je suis parti pour la métropole en 57 il y a donc 50 ans ! je dois donc m'attendre a ce qu'il y ait quelques changements. L'immeuble lui même ne semble pas avoir trop souffert si j'en crois les photos:la pierre est solideNous habitions le second étage gauche sur la photo

Photo prise par mon père en 58
cliché ramené par Pierre
Evidemment l'ambiance n'est pas la même mais ce qui me surprend le plus ce sont ces sortes de protections en grillage ou en cannisses dont je ne comprend guère la raison en plein centre ville:



Pierre m'en explique les raisons en mlême temps qu'un court commentaire sur son voyage:

Oui, toutes les maison d'Oran sont barricadées, défenses à toutes les fenêtres, les portes de garage en acier, et toutes les habitations françaises sur le littoral de st rock aux andalouses, ont les murs d'enceintes, relevés à + de 2m50 de hauteur, contre les vols et les pillages!!! Toute l'algérie, est comme cela!!!!

J'ai donc passé mon temps à circuler dans Oran de jour comme de nuit, j'ai pratiquement tout visité, avec vidéo à l'appui. J'avais comme guide des amis algériens taxi, conseillé au ministre de l'habitation et tous les cousins, de la famille, qui m'a hébergé à gambetta.
Dans les quartiers "chauds " st Pierre, hamri, le quartier autour de la rue cavaignac, cité Perret, la marine les planteurs, obligé de filmer de l'intérieur de la voiture, vitres relevées, et portières verrouillées.

J'ai été à tlemcen, ain temouchent, guillard, 3 marabouts où mes ancêtres ont défriché en 1880, mascara, orléanville, arzew, kristel, boutlelis, pierre le chat, le petit lac, montagne des lions, canastel, eckmul, les castors le plateau st michel, la corniche supérieure qui part d'oran, et qui arrive à ain el turk, enfin beaucoup d'endroits.

Par contre, lorsque j'ai été à tamazouet, pour prendre en photo les tombes de mes potes PN, il y avait ce jour là, des jeunes arabes, qui faisaient du sport entre les allées du cimetière, j'ai demande à mon accompagnateur, de se renseigner sur la présence de ces jeunes, il m'a répondu, que lorsqu'il y avait des étrangers " pn" qui venaient en pèllerinage, il faisaient semblant de faire de l'exercice, mais en réalité, depuis l'indépendances, ils fouillent tous les caveaux, et tombes, à la recherche de bijou en or, laissés sur nos morts, donc, il creusent pour accéder aux cercueils, et gratter à la recherche d'objets de valeur. Je me suis indigné auprés des gardiens, qui m'ont répondu que la police ne faisait rien, et que l'état français, n'avait qu'a payer pour remonter les murs d'enceintes!!!!

Sinon les algériens sont très accueillants, et la famille qui m'hébergeait, tous des gens biens, avec des enfants avocats, chirurgiens dentistes, architectes, déplorent la décadence de leur pays!!!!

Mais je pense, qu'il faut que tu ailles à oran, pour faire ton deuil, moi je l'ai fait, et maintenant je suis guéri, j'y retournerai sans appréhension, "je retournerai chez moi" !!!
Amitiés @+Pierre


Pierre nous adresse également une photo de la place des Victoires qui ne semble pas avoir beaucoup changé avec toujours une pharmacie, à l'angle de la rue Arago (anciennement Pharmacie Causse)



Je suis seulement étonné une fois de plus, de voir tous ces volets fermés comme si ces immeubles étaient vides !.

Ailleurs, si on lève un peu trop les yeux.... on peut être surpris par le manque manifeste d'entretien.
Voilà des arbres qui ont poussé sur les chenaux d'un immeuble, Bd Lescure, bonjour l'entretien, dans 100 ans la végétation aura repris le dessus!!!!


sans compter la dégradation des balcons place des victoires:


cliquez sur la photo pour voir le détail !