Notre période Rétro...

Page 2


Une première série de cartes de "SAM" qui en possède une collection très importante queje vais tenter de vous restituer à partir des photocopies laser qu'il m'a expédiées.
D'autres cartes viendront prochainement compléter cette visite "rétro" il me faut le temps de numériser tous ces documents. d'une grande valeur. Tous nos remerciements à SAM qui souhaite conserver l'anonymat, mais que vous pouvez joindre par Mèl: SAM DERANGER


Et pour commencer les incontournables: les quelques cartes traditionnelles que l'on trouve dans toutes les villes, même au 21° siècle !


Un baiser d'Oran
Souvenir d'Oran
Le Plan
Le département
Panorama
.
L'exotique


Oran fut fondée en l'an 903 par des Maures andalous.
Voici la carte du Millénaire



Les quartiers périphériques sont encore embryonnaires. Qui a connu le moulin de St Eugène ?
Quelques années après cette photo, les constructions recouvrent tout le terrain. Le port est le centre d'activité visité par de nombreux étrangers comme en témoigne cette carte datée du 20 septembre 1901 donnant le bonjour de H. Feuglöser depuis le Port d'Oran en Afrique. (Le port 1901)
Pourtant, si l'on remonte vers la ville haute en empruntant la porte d'Espagne, on découvre une ville moderne étonamment proche déjà de celle que nous avons connue. Ce qui étonne sur la plupart de ces cartes c'est l'animation qui régnait à cette époque dans les rues de la ville.

Démarrons notre visite !

Par le Bd Seguin
Que l'on peut voir sous

tous les angles

avec le cercle militaire
à droite
Le cercle militaire
et la gare de tramways
avec ses palmiers...
La terrasse du Continental
la Librairie Fouque
La rue de Gênes
La Banque de l'Algérie
L'Hotel de Ville
Le Théâtre Municipal
encore lui
La rue Alsace Lorraine
et la Cie Algérienne
Le Boulevard du Lycée
vu du sol
et d'un peu plus haut
Le lycée en 1903
La Poste
Le casino
La cathédrale
devant
derrière
La gare
La rue d'Arzew
La maison du Colon
vers 1930
.


Prenons un peu de recul pour voir Oran de plus loin et faire un tour à la périphérie.

Montons au belvédère
Un panorama sur la ville
Le ravin Raz el Ain
Place Kléber
l'hotel royal
La Fontaine Aucourt
Place Gambetta
La gare du Bou you you
La rue de Tlemcen
Le Bd Malakoff
encore
et toujours
A cette époque, Mers El Kébir n'était qu'un port de pêche, mais quelle belle rade !

St André
Le Fort de Kébir
La rade
Bretagne
Un cuirassé de 25000 tonnes

coulé dans la rade
lors du raid anglais
de juillet 40
causant la mort de plus de
mille marins français


Oran est avant tout un port en plein développement.
Découvrons le d'abord depuis SantaCruz ce qui nous donne une idée de son étendue à cette époque et de son extension pour arriver à ce que nous avons connu

Divers état d'avancement de ce qui sera plus tard la gare maritime
1914
On est sûr de la date
évolution vers
la gare maritime
évolution 2
evolution 3
Gros plan sur les travaux
sous un autre angle
Nouveau Bassin
Caserne de la légion
Vue générale
La Marine



Quelques vues au ras du sol

La jetée et Santa Cruz
Les torpilleurs ou..
La défense mobile
La Marine
depuis la jetée
Le port de pêche
Un coin des quais
LE Phare
A l'entrée du port
Le quai du Sénégal



Le port se regarde aussi depuis la promenade de Létang

Le Murdjadjo
en plus précis
et toujours lui
avec un peu de recul
Les jardins de la promenade
lieu de calme
La promenade Létang
Plus près du parapet
Encore la promenade



Il y a du trafic dans le port

L'arrivée du
"Winh-Long"
Le "Winh-Long"
à quai
Le Saint Augustin
Le Sidi Brahim
Le Duc d'Aumale
Et enfin
la "Russie"
Courrier petit, mais rapide
navette entre Marseille et l'Algérie
Il a coulé en 1911