Des retrouvailles

J'ai toujours été étonné du succès de ce site qui reçoit de  2500 à 3000 visites tous les mois ! Ceci est dû je pense à tous les renseignements et documents apportés par les premiers visiteurs, car la partie de mes mémoires personnelles est devenue toute petite face à cet afflux de documents inédits….
mais aussi peut-être à cette idée folle de répertorier dans "la page de mes amis" les noms de ceux que j'ai connus à Oran ou que j'ai rencontré depuis sur le Net.

Cette page est devenue incontournable pour les visiteurs et elle a permis déjà de nombreuses "retrouvailles". Il ne faut pas oublier cependant que depuis cette initiative, d'autres internautes ont créé des sites spécifiques de recherche pour les PN:
tout d'abord l'annuaire des Pieds noirs http://www.annuairepn.com/
ainsi que le site de recherche de Marc MORA http://pieds-noirs.info/recherche

 

Je vous propose dans cette page d'évoquer les retrouvailles qui se sont faites depuis 6 ans grâce au site consacré aux souvenirs de notre ville. Les plus récentes sont évidemment à la fin....!

 

Malheureusement, certains des amis cités ont changé d'adresses de courriel sans prévenir et ne sont donc plus joignables, ce que je déplore.



En tête de cette page je peux faire figurer aujourd'hui un conte de fées... Heureusement que ceux là avaient laissé sur le site la bonne adresse Mèl, Vous ne saurez pas de qui il s'agit mais pourtant l'histoire est véridique comme l'atteste le rédacteur qui a obtenu l'autorisation de publier sous réserve de conserver l'anonymat des acteurs...

.Je consulte réguliérement ton site, pour moi c'est vital,  je me replonge avec délices dans mes racines,je m'y embourbe avec volupté.. parfois il m'arrive de pleurer, je n'ai pas honte de le dire, ce sont les larmes d'un grand  bouheur teinté de tristesse et de nostalgie, mais ces larmes me sont indispensables pour exister ...
 
..."..Un jour sur le livre d'or je trouve une annonce d'une dame installée depuis longtemps en Amerique du Sud, elle recherchait un voisin oranais de Saint Eugéne,...
  il se trouve que lui, je l'avais retrouvé peu de temps auparavant..
.je les mets en contact...elle m'ecrit, me remercie, ..trés vite je comprends qu'elle avait encore de doux sentiments, en effet à Saint Eugéne où ils habitaient... les deux   adolescents s'aimaient et echangeaient des mots doux dans leurs boites aux lettres...
...Et l'horreur de l'histoire les a séparés,  dans l'exode de tous, en faisant d'autorité cesser leur  jolie  histoire debutante...
.Lui,tres vite, apres un echange de mail incessant avec l'Amerique du Sud   demande à me voir sur Paris et m'annonce febrile ... qu'il est fou amoureux,..." j'ai 18 ans me disait il,  moi en riant je lui repondais avec un sourrire de bonheur "mais non, tu as 12 ans...." tant on voyait qu'il etait amoureux..."...encore et toujours, 
 tous les deux etaient divorcés et donc " libres" ...
.ils se retrouvent , en Europe d'abord, en Amerique ensuite......ils tombent dans les bras l'un de l'autre  s'aiment à nouveau...les adolescents revivent. et renouent leur histoire interrompue 44 ans auparavant., la reprennent, là ou elle s'etait arrétée...
....elle abandonne tout en Amerique du sud et vient vivre avec lui bientot en France., il cesse de travailler pour  ne se consacrer qu'à elle.. ils vont emmenager leur nouvelle maison du Sud de la France.
.
.ils parlent d'un mariage prochain... me demandent d'étre leur témoin ...j'accepte les larmes aux yeux et la gorge serrée ...."
.
..VIVE LE LIVRE D'OR et JEAN CLAUDE PILLON 
.
.à Hollywood on n 'a pas encore ecrit des scénari aussi beaux..
 
.ZOUGMER.

 

Et pour poursuivre cette page de retrouvailles si bien entamée, dans un premier temps, bien sûr, je vais vous faire part de la surprise que j'ai eu de retrouver moi-même quelques amis:

 

 

Bernard

PELLEGRIN

qui vit au Canada depuis de nombreuses années . Ses enfants sont pour la plupart de nationalité américaine ou canadiene.

Nous faisions partie d'une bonne bande de copains avec en particulier Jacques GOVIN et Henri BRENOT (décédé)

Jean

RIERA

Fils du docteur RIERA avenue Loubet. Nous avons fréquenté les mêmes bancs au lycée Lamoricière et nous avons même bachoté avec une jeune fille qui est devenue son épouse !

Philippe

SARRAMEGNA

Second fils de la  Pharmacie à l'angle du marché MICHELET. Camarades de classe, nous avons également fréquenté ensemble le cercle Psichari.

Jean-Paul

MAREGIANO

Le frère de Patrice, mon camarade de Lycée, qui ne souhaite pas parler de cette époque

Famille

BROUCHET

Marie Claire et André qui sont de ma génération. Nos parents travaillaient tous deux  aux VAN (Verreries de l'Afrique du Nord)

Jean et Pierre

FUMAROLI

Nous avons fréquenté à la même époque le cercle Psichari et l'environnement scout du Père Giraudet

Gaëtan

Josette

Régis

Farid

Louis

Paul

Philippe

Christian

Daniel

Hubert

BELLISSIMA

BOUSSOMMIER

GUILLEM

HATIK

MONTOYA

PERRIERE

RANCHON

ROVIRA

VERIN

VICENTE

Beaucoup d'anciens habitants de la rue Lamartine,, ma rue. Nous ne nous sommes pas vraiment connus sur place et pourtant nous nous sommes côtoyés pour certains et pour d'autres y sommes passés à des époques différentes.

 

 

Michel GONZALES a retrouvé:

 

Alain

PRIETO

qui squatte le PC de son fils, retrouvé en 2003 et vu à Nîmes.

Nous avons depuis échangé par mail mais depuis qq temps silence radio. Il est vrai que l'informatique et lui ne font pas bon ménage (c'est lui qui le dit).

 

Yves

DAUMALLE

Presque voisins puisqu'il habitait au 3 de la rue Adolphe Cousin et moi au 12. Toutefois nous  nous connaissions bien. Donc retrouvailles, échanges et, bonheur, il me signale que son frère aîné, de mon âge, est toujours de ce monde. Il me transmet donc ses coordonnées, dont mail, et c'est comme cela que je  retrouve aussi :

Alain

DAUMALLE

Depuis, échange fructueux de messages, photos, lettres...avec projet de se rencontrer de visu avec son frère. C'est toute notre jeunesse de cette rue, les jeux, la plage, les scouts, le Bazooka (Studio des jeunes)...

Joseph

ALFONSI

Je le retrouve dans "La liste de tous mes amis" après son frère Roger que je n'ai pas connu là-bas. Et c'est toi-même qui me donne ses coordonnées.

Nous nous connaissions bien là-bas, car il travaillait pour les "Spectacles Argence" (Century, Mogador, Idéal, Lynx (ex Ritz).

Je lui amenais chaque semaine des affiches et photos de films et il réalisait les clichés d'imprimerie destinés aux journaux pour la publicité des films tous les jours et aussi les grandes enseignes destinées à trôner sur les façades des cinémas et aussi celles qui étaient montées sur la 2cv et le "tub" Citroën qui faisaient les courses en ville. De temps en temps il me rendait qq petits services de dessins à titre personnel.

Il avait comme apprenti Émile TORREMOCHA le fils du spagatéro de la rue de Mostaganem.

 

André

SPORTOUCH

du 11 rue Adolphe Cousin, comme Alain et Yves Daumalle (au 3) et comme moi au 12

Marcel

AURIERE

Je vois ses coordonnées sur "La liste de tous mes amis", j'envoie un mail de contact. pas de réponse.

Entre temps je retrouve une photo du patronage ND de France sur laquelle il se trouve

Je la lui envoie. Pas de réponse ni de remerciements
Il ne faut pas désespérer…! Ils se sont enfin retrouvés et échangent leurs souvenirs communs avec grand plaisir.

François

GUARINOS

de la rue de la Bastille. idem pas de réponse à deux mails.

Pierre

JAURES

retrouvé grâce à Elisabeth, sa fille, qui a pris contact après avoir lu l'appel sur le site



Si vous regardez sur ce site les Algums photos, vous y trouverez delui de Michel GONZALES, et sur celui-ci une photo de ses copains de l'époque....
Et bien, grâce à ce site, c'est L'un des "inséparables", Roger BABALONE, qui a retrouvé Michel puis à partir de là, ils ont pu retrouver deux autres "inséparables" Jean-Pierre PIRA à Grenoble et Lucien HUGON dans le Var. Ces deux derniers figurent aussi, avec Michel, sur une photo dans la rubrique "Terrasses" Malheureusement, nous ne pourrons plus retrouver les deux derniers"inséparables" Jean-Louis SANCHEZ et Daniel MUNUERA, ceux-ci étant décédés il y a quatre et cinq ans. Les séparations ont commencé... cliquer pour revoir ces photos


 

 

Arlette et Pierre SABUCO ont retrouvé les anciens de la rue NOBEL et ont pu organiser un rassemblement le 16 septembre 2004

 

OUI LE 1ER RASSEMBLEMENT DES ANCIENS DE LA RUE NOBEL a bien eu lieu au jour prévu et au lieu prévu et ceci grâce essentiellement au site de Jean Claude PILLON, lequel nous a permis de contacter pour la première fois et en si peu de temps un groupe d'amis de la rue.

 

Le début de la journée était prévu à 10 heures, à 9h20 le premier arrivé,

Antoine

BURGOS

décontracté, cartable sous le bras, trépignant d'impatience, excité à l'extrême, nous avisait par téléphone de son arrivée sur les lieux

Yvon

BAUS

le second, il porte bien son nom, accompagné de la charmante Simone(pour un roi, il fallait bien une reine)

Dédé

ALLEGRET

cachait sous sa barbe toute l'émotion qu'il pressentait de la journée

Marcel

CHARVET

toujours sobre et élégant a eu les yeux mouillés jusqu'au dernier moment

François

REYES

(un habitué du site) toujours rieur

J-L

RODRIGUEZ

le Mostaganémois virulent et son épouse

La famille

COBOS

un banc toujours serré tant la famille est importante.

Marcelle

SABUCO

et Paul (le photographe) la famille toujours là, où il faut, quand il faut

Les époux

ARGENSSE

(Gambetta Eckmul) en compagnie de 6 amis de là-bas (la Sénia etc etc)

famille

WEISSHAAR

(Gambetta St Antoine).

 

Hamoun

 

 

Alain

 

ZEDEK

 

 

BARON

Moment fort de la matinée

dont personne n'avait pu avoir la moindre nouvelle depuis 1962.Ami de toujours et de tous et

Alain sur son fauteuil d'Handicapé, handicap que tous ignoraient. Ces deux là, quittèrent les lieux, bien après tout le monde, ils s'accrochèrent à cette fin de journée, ne voulant pas la voir s'achever. Alain, la gorge pleine de sanglots, les larmes aux yeux nous déclara " Le plus dur, ce n'est pas d'arriver, c'est de devoir se quitter

Denis

BLANOT

(autre habitué du site) fit son apparition décontracté et toujours aussi taquin.

Jean François

CASTRO

le dernier, un peu perdu, mais la tête bien sur les épaules.

Je ne peux vous décrire, ni l'ambiance, ni l'atmosphère, il n'y a pas de mots assez forts pour pouvoir le faire.

Nous nous sommes quittés avec la promesse de se revoir l'an prochain pour deux jours.

Je ne sais pas si tout le déroulement de cette journée a été à la hauteur de l'évènement, les moments les plus forts c'est ce silence entre ces individus, ces embrassades, ce qui rend l'homme pas plus fort mais si grand.

Cette journée est la mienne, les regards, les visages et les histoires je les conserve au plus profond de moi-même, je les feuilletterai, page après page, religieusement et égoïstement, et comme le fit la princesse qui s'éveilla au dernier moment, je m'enivrerai de cette ambiance le plus longtemps possible.

A tous ceux qui m'ont permis d'écrire ce verset de ma vie, je les en remercie et vous dis à 2005 si Dieu nous prête vie. Petit Pierre SABUCO

Nos regrets et nos Amitiés à GARCIA Francis pour son absence de dernière minutes

 

????  ???? 

 

 

René MANCHO après avoir connu  ce site s'est lancé lui aussi dans l'aventure d'un site de mémoire, encouragé en cela par nombre d'entre nous.  C'est ainsi qu'il a retrouvé entre autres

 

Gérald

BARCELONA

dit "Don Géraldo" un habitué du site

 

 

 puis des tas de messages, des copains des scouts, des amis, des voisins perdus de vue depuis 1962

Norbert

SOLER

Norbert Soler qui faisait partie de la bande et dont les parents avaient la toute nouvelle brasserie "Le Neuilly" angle place Hoche et rue d'Arzew

 

Voici dans le détail le récit de son "aventure"….

 

Mon cher Jean-Claude

Le 25 mars, c'est pas vieux, je t'écrivais:

 

Mon cher Jean Claude
Je suis entrain d'écrire mes souvenirs de préadolescence à Oran

 

Le même jour dans la foulée ta réponse me parvenait:

 

Mon cher René,

 

Ma boite aux lettres déborde ( et moi aussi d'alleurs...!) mais j'ai pris un immense plaisir à lire tes aventures de gamin ! J'ai ri et n'en ai pas sauté une ligne.

......Je pense que bien parti comme tu l'es, tu devrais publier de telles nouvelles sur le Web

 

Ce que j'ai fait, en demandant l'avis d'un deuxième larron "Roger Alfonsi" qui lui aussi m'a encouragé et tout s'est bousculé dés que tu as mis un lien sur ton site et Dédé l'oranais en a fait de même.

Par Didier j'ai retrouvé Don Geraldo, puis des tas de messages, des copains des scouts, des amis, des voisins perdus de vue depuis 1962, quel bonheur et quel richesse.

Dont un des gamins du premier cercle, Norbert SOLER qui faisait partie de la bande et dont les parents avaient la toute nouvelle brasserie "Le Neuilly" angle place Hoche et rue d'Arzew.

Même le cercle algérianiste m'a fait de la pub!

Juste parce qu'un jour de mars 2004 j'ai osé t'écrire.

Et puis tu le sais j'ai un faible pour Roger et lors d'un mail il m'a dit une phrase que je ne peux m'empêcher de faire partager:

 

Plus je plonge dans les souvenirs plus je m'éloigne d'une époque ou nous vivions dans l'insouciance

et pourtant, à 1 contre 10 notre sort était scellé comme quoi que les armes ne sont pas nécessairement celles qui tuent, il suffit tout bonnement d'activer des UTERUS généreux

 

Toutes ces retrouvailles, instants de bonheur intense, sans ton site ..........

Mille fois merci et continue !

 

René

 

????  ???? 

RETROUVAILLES …

HLM de GAMBETTA d’Oran

 

·        ci-dessous le message laissé le 21 mai 2003 sur le site de Jean-Claude :

Merci Jean-Claude pour ce merveilleux retour aux sources... Amis internautes, si ce que j'écris ci-dessous vous concerne...merci de me contacter. Je suis SCHWEITZER André, né à ORAN en 1952. J'ai quitté ORAN en juillet 1962 sur le porte-avions : LAFAYETTE... J'ai habité : rue d'Arzew puis aux HLM de Gambetta. J'ai fréquenté l'école primaire aux HLMs de Gambetta...mais ne fouillant au plus profond de ma mémoire, j'ai du mal à avoir des souvenirs précis. Dans notre arbre généalogique on trouve les patronymes suivant : SCHWEITZER - FENOLLAR - AGUILLAR - GOMEZ et MILLAN Mon père était un ancien légionnaire (G.I.G.), il était gardien de square à ORAN (signe particulier : une jambe en bois). Je passai toutes mes vacances chez mes grands-parents dans une ferme à côté de SIDI-BEL-ABBES. Un souvenir particulier : entre notre bâtiment aux HLMs de Gambetta et le square en dessous, il y avait une belle descente...que de gamelles en "calicot"...HI HI le plus mauvais souv! enir : on était sur notre balcon et on s'est fait tirer dessus ...mais aussi quand on a été obligé de tout brûler...AVANT DE PARTIR !!! mercredi 21 mai 2003 08:52 –

André SCHWEITZER - 01560 CORMOZ - EMAIL=andre.schweitzer@dd-01.travail.gouv.fr

·        15 jours après, je créais le site des HLM de Gambetta … et à qui la faute ….. J-C P …

·        décembre 2003 naissait le groupe de discussions " des HLM de Gambetta " … et à qui la faute ….. J-C P … à ce jour nous sommes 41 membres

·        Un an après, le 20 mai 2004 à Nîmes … se déroulaient les premières retrouvailles ..

Merci Jean-Claude, je pense que sans ton site, " la bouteille à la mer " lancée le 21 mai 2003, n’aurait jamais vu le jour.

Les anciens des HLM de GAMBETTA te remercient Jean-Claude.

http://hlm.de.gambetta.oran.free.fr/

 

 

????  ???? 

 

 

Francine Courtonne a retrouvé

 

Christiane

LOPEZ

ma voisine du patio "frances"'du patio de "las tina" .  C'est toute ma vie à Oran  !

 

Jean-Louis

LOPEZ

son cousin germain !

 

 

Michèle LeGalès a retrouvé

 

Cyril

VERDU

grâce à ton site les Visiteursoranais, j'ai retrouvé :

- mon cousin, Cyril Verdu que j'avais perdu de vue et qui, en consultant ce site, a découvert une photo sur laquelle j'étais assise près de la tombe de notre grand-mère commune, lors de mon voyage à Oran,

Josette

BOUSSOMMIER

que nous avons connue dans notre jolie ville.

J'ajoute que ce site m'a également permis de retrouver une seconde " famille" oranaise, si précieuse depuis l' exode qui nous a éparpillé aux quatre vents..........de l'histoire.

Encore mille fois merci pour ce lien si doux et si cher au coeur, surtout durant ces longues journées brumeuses et grises.

Michelle.

 

Nicole PIGOT a retrouvé

Hugues

BUSCH

Un de ses voisins du Bd des chasseurs, qui fût aussi un de mes condisciples au lycée

Roger

ALFONSI

un autre voisin qu'elle n'a pas vraiment connu du fait de la différence d'âge

 

 

????  ???? 

 

José BUENO  nous raconte ses recherches

 

 A la suite d'un message écrit sur le livre d'or du site, une jeune femme recherchait pour son père des amis qu'il croyait d'ailleurs décédés...il se trouve que ces noms me résonnaient car il s'agissait de copains de la Marine...j'ai dons pris contact avec le "chercheur" SYLVESTRE Joseph et le "recherché " prioritaire : Mohamed Bouazza, ce dernier avait été très ému lors de mon intervention car à la question posée : tu connais SYLVESTRE joseph il m'a répondu "c'est mon frère de lait " ma mère n'arrivait pas à me nourrir et j'ai bu le lait de sa mère , tu ne peux imaginer mon bonheur d'avoir retrouver sa trace"  Par la suite je les ai mis en contact et se sont revus à Paris , je sais qu'ils sont tombés dans les bras l'un de l'autre en pleurs d'émotion et de joie mélangées.  Pour ma part j'ai retrouvé  Joseph à Nîmes en octobre 2002 où je lui avais donné rendez-vous avec tous les copains. ( C'était avant le séjour à Oran , on peut dater août 2002)


Plus récemment  : ( Fin août 2004) jb gribaudo@free.fr  m'avait adressé un message de recherche car un algérien souhaitait revoir José BUENO avant de mourir....ce correspondant avait pris mon adresse sur le livre d'or, elle t'a d'ailleurs adressé un message de remerciements ensuite.

J'ai dans premier temps contacté André NAVARRO qui revenait d'Oran porteur de cette information, lorsqu'il m'a donné le nom de l'algérien ce n'était pas une surprise c'était mon voisin de l'étage supérieur : ABDELHAK Abdelkader  que  je n'avais pas pu voir à Oran il habite à HAMMAN BOU HADJAR

Je l'ai contacté  tu imagines sa  surprise et sa joie...toute sa famille est installée en France à deux exceptions près 3 frères  et 2 sœurs sont  en région parisienne ils ont tous opté pour la nationalité française.
nous nous sommes beaucoup téléphoné depuis  

Normalement je devrais les rencontrer très prochainement

 

????  ???? 


Retrouvailles encore ou plutôt Rencontre car ils ne s'étaient pour la plupart jamais rencontrés…

A l'initiative de Bernadette Carmona: un grand week-end dans un chalet du Jura à "Le Manon" commune de Lajoux à une quinzaine de km de St Claude
On reconnaîtra sur la photo de groupe



En bas de gauche à droite: Monique VICEDO (et son chien) Jean Claude PILLON; René MANCHO et Serge POUDEVIGNE
au second rang: Roger VICEDO, Guislaine MANCHO, Michel GONZALEZ, Matie Thérèse GLAIZAL, Bernadette CARMONA, Nicole O'MAHONY et Josselyne POUDEVIGNE.

Tout le monde n'est pas sur la photo mais la discipline ne faisant pas la force des VO.....

????  ???? 


Françoise WILS et Liliane NOLASCO-MARTIN ont retrouvé Elvira SANCHEZ, la charcutière de la Place Delmonte grâce à un message de sa petite Fille Dominique MENDEZ


Françoise écrit:
ce qui est extraordinaire, c'est que j'ai passé mon enfance chez la grande-mère de cette jeune fille : Elvira Sanchez...Elvira avait une charcuterie....et souvent comme j'avais peur de rentrer chez moi, le soir, en l'absence de mes parents qui travaillaient, j'allais les attendre chez Elvira....et je connais, son père, sa mère, ses tantes.... Je lui ai écrit... merci encore à toi pour toutes ces rencontres..

et Liliane de son côté:
Je connais moi aussi Elvira Sanchez la charcutière de la place de Delmonte exactement bd Henri Martin. Je suis en relation avec Louise Sanchez la tante de Dominique Mendez c'est la fille d'Elvira Sanchez. Avec Louise nous avons étés en classe ensemble. Françoise connait très bien aussi toute la famille encore mieux que moi puisqu'elle vivait dans la même maison.

????  ???? 


Rencontre avec la GMO

Marie Claude BORIE-SIMON nous transmet les documents suivents:
En septembre nous avons eu une heureuse rencontre à l'île des embiers Pour les 50 ans du club de la GMO tous les anciens se sont réunis pendant tout un week-end, il y avait les nageurs du Gallia et de la GMO, s'étaient joints à nous les volleyeurs : Freddy Arroyo et autres et les hand balleurs quel bonheur cette rencontre qui pour moi était 40 ans après!!! j'ai reconnu presque tout le monde malgré les cheveux blancs!!! Boiteux était aussi venu . Nous avons tous amené nos albums ...que de souvenirs!!! j'ai passé beaucoup de temps avec Alain Gottvallés plongés dans ses archives à retrouver des noms...excellent exercice de mémoire !!! voici une photo 40 ans après des soeurs Borie avec Alain Gottvallés.Je suis à gauche ..... et une photo de tout le groupe






Cette rencontre malgré l'appréhension que j'avais a été un vrai bonheur, il y avait Zass Fonquernie, Dragutin les frères Fauck, Thomman, Costagliola Claudette, les soeurs Esposito et leur frère, Danièle Cabrera, les Polo, les frères Amiach, JP Amato,les Perez famille du Fougo président de la GMO etc.... C'était vraiment émouvant de se retrouver, pendant que nous faisions la photo de cette rencontre les africains a été chanté tout à coup et beaucoup pleurait...... Une photo sur laquelle il ya de Gauche à droite: Costagliola Claudette, Gottvallés, Cabréra, Maguy Esposito et Madalena. Gottvallés habite en Ardéche.


????  ???? 


Liliane NOLASCO-MARTIN a retrouvé Marie Chantal BERENGUER

en recherchant des renseignements sur la rue ou je suis née : 14 Rue Douaumont, Faubourg de Delmonte à Oran j'ai retrouvé devine qui! quelqu'un que je ne connaissais pas du tout mais qui m'a connu bébé et connu toute ma famille et étais amie de mon père ...... et oui c'est notre Liliane .......rire depuis nous discutons souvent ensemble j'ai même mis en contact mes parents et Liliane c'est pas beau ça?

René MANCHO a retrouvé ROCKY
C'est grâce à un message laissé sur le Livre d'or par Jean-Paul ROBERT, - dit Rocky - que nos deux amis ont pu renouer un lien brisé depuis plus de 40 ans.
et également indirectement, Francis FEMENIA devenu depuis, membre actif de VO

En lisant un article consacré à la SOTAC, Georges Pastor a permis à sa maman Juliette (née BROTONS) de retrouver Odette et Paul PINEDA

Grâce à Josette et jean Boussomier J'ai retrouvé un ami que j'avais perdu de vue depuis 62 On me l'avais dit mort il est bien vivant. Jean-Paul Martinez habitait l'immeuble des dragages au front de mer Il est maintenant à Montréal De passage à Paris hier nous avons eu une longue conversation téléphonique pleine d'émotion et de souvenirs. Encore un petit miracle grâce à toi et à V.O. Avec toute mon amitié René MANCHO

Je vous remercie car par votre biais, j'ai pu reprendre contact avec mon amie, Bernadette, dont je ne savais plus rien depuis 40ans. Merci mille fois, Marlène AZOULEI épouse OBIN

Christiane DUCHATEAU a pu ,grâce au site, renouer des relations avec ses voisins de palier M & Me REIN par l'intermédiaire de leur petite fille

Roger, le mari de Monique VICEDO, grâce au sitebet en particulmier à Guy MONTANER, a retrouvé deux amis de Notre dame de France, VIEILLEVILLE Georges et LLOPIS, de plus il a des affinités avec Jacques Villard, vive VO !

Les "rencontres se multiplient aux libres initiatives de certains ( où certaine... n'est-ce pas Sylvia !)

C'est ainsi que début Mars, Sylvia a réuni unr partie des touilousians de VO avec d'autres amis oranais:


le gateau de la rencontre


Sylvia et son chef d'oeuvre


UNE BONNE TABLE....
...autour de laquelle on retrouvera:



Roland (Justico) en grande discussion avec André Sportouch (beau frère de Josette Boussommier) A gauche Francine GUILLERMO (Hotel Restaurant à Bouiseville
Bernadette, Françoise et Evelyne, l'épouse de Justico


Bernadette à l'extrême gauche en discussion avec.Evelyne, de dos... Marie Claude en pull blanc et à ses côtés Anne-Marie LOUSTEAU
Au premier plan les têtes de André à gauche et Gilbert GONZALES à droite


Sylvia et Bernadette

Sylvia grâce à toi j'ai retrouvé une amie d'enfance qui habitait rue Alsace lorraine tout près de chez moi , que j'avais retrouvé à Toulouse , avec qui j'avais fait un autre petit parcours lorque j'étais étudiante dans la ville rose et qui avait même assisté à mon mariage en 66.....Ces retrouvailles furent fantastiques et pleines de bonheur!! Quand à Francine j'étais navrée car elle se souvenait de nous les soeurs Borie nageuses et moi j'étais incapable de me rappeler que je l'avais cotoyée à Bouisseville chez des amis communs.....la mémoire nous joue bien des tours!!
Bises , je souhaite à tous de telles retrouvailles et de croiser sur votre route Sylvia l'Oranaise!!
Marie-Claude née Borie

A quand la prochaine rencontre ?...

La recherche prend parfois des chemins détournés:

suite au infos de jean claude sur le nouveau site de Delmonte mis en page par Roger Ortega , j'ai trouvè une photo des HBM fourni par Raymond Torres , après renseignements pris au près de roger , il s'agissait bien du mème Raymond Torres que j'avais connu sur Delmonte et c'est lui qui avait montè le groupe de scouts du quartier (les éclaireurs français) , j'ai pris contact avec lui après 42 ans , il se trouve dans la règion de bordeaux , je pense lui rendre visite dans le courant de l'annèe . je suis restè en contact avec Roger Ortega nous communiquons avec Msn , en parlant de son travaille dans le pètrole je lui ai dit que mon copain avait fait le mème mètier que lui et que nous nous étions connu grace a la radio lui sur les plateformes de forage et moi en france , et en lui disant son nom G.L , Roger Ortega a eu une grande joie mon copain G.L était un parent perdu de vue depuis 1962 , inutile de vous dire la joie que je venais de provoquer par ses retrouvailles .
Robert SANCHEZ

L'AOBR spécialiste des rencontres L'AOBR réunit souvent ses adhérents et cette année la réunion du luindi de Pâques s'est déroulée à SAUSSET. Pour de telles rencontres qui regroupent jusqu'à 600 adhérents, il faut une solide équipe de bénévoles en cuisine et au service.
Guy MONTANER n'est pas sur la photo, car il faisait la vaisselle...à l'arrière, Lui seul doit connaître tout le monde puisqu'au CA de l'AOBR.
Sur l'Estrade à droite Roland SOLER le président de l'AOBR, à sa gauche le jeune Député maire de Sausset et 2 Adjoints dont Mme X de Marseille.




Retrouvailles anonymes et très personnelles:

Bonsoir les amis encore une fois je dois remercier notre AYAYTOLLA et VO, en effet certains l'ont vu j'avais fait un petit topo sur Choupot, un truc comme ça pour déconner, hé bien je n'en demandais pas beaucoup, je reçois des mails en perso de Choupotois qui tombent sur ce texte dans la toile du Net. Pour certains ce sont des retrouvailles, bien qu'elles soient un peu lointaines dans mes souvenirs, mais pour d'autres comme cette semaine, j'en suis encore ému. J'ai reçu un mail assez énigmatique me disant que ce texte était extra ( merci ) que je parlais de cette personne sans la nommer, elle s'est reconnue; mais la personne ne m'a pas donné son nom. J'ai répondu poliment ( oui cela m'arrive de ne pas taper sur les gens ) et au deuxième message, je découvre que c'est une petite amie dont je n'avais plus de nouvelles depuis plus de 45 ans!!!!!!!!!! c'est extra!!!!!!!! autant vous dire que les échanges de mails ça y va, et bientôt par téléphone. Voilà c'est mon petit mot pour vous faire partager ma joie et dire encore une fois que VO c'est vraiment une Version Originale de la famille.
DIDIER





Grâce à ton site, j'ai été contacté par des petits cousins perdus de vue depuis longtemps et de même patronyme que moi. Tous anciens oranais bien évidemment. Un grand merci à toi et et tous ceux qui, comme toi, oeuvrent dans le sens de notre algérianité. Tu te dis pied-gris mais ton coeur est celui d'un pied-noir et cela nul ne peut te l'enlever.
Alain GROSTEFAN




Merci de m'avoir mis en relation avec Jean Tronc à qui je viens de répondre. Encore bravo pour ton site! A bientôt. Gaëtan Bellissima.




Miracle à Santa Cruz !
Jeudi il y a eu un petit miracle à Nîmes.
J'étais avec mon ami Laurent Priéto grand animateur de Saint Pierre et de la Place Hoche.
Il etait avec un copain et s'échangeaient des photos du service militaire qu'ils avaient fait ensemble.
-Tiens regardes René comme j'étais beau en militaire
Sur la photo 3 bidasses, son pote, lui et un troisième
- C'est qui le troisième
- C'est un copain d'un village avant Bouhadjar
-Saint Maur?
- C'est ça Saint Maur
- Comment il s'appelle?
- Alain ou Jean ....
-Alain Roustan
 -C'est ça disent en cœur les deux copains
Je venais de voir mon cousin germain Alain, sur une photo échangée entre deux anciens bidasse.
Laurent m'a promis dés son retour de ma faire parvenir la photo
Ce sera une immense surprise pour mon cousin
Santa Cruz fait toujours des miracles
René





Bonjour Jean-Claude, félicitations pour le passage au delà du 80 000 eme visiteur de ton site. Grace à toi il y a quelques jours , ma famille et moi avons fait un saut émotionnel de 43 ans en arrière, c'était incroyable. Houari Daoudi et Claude Mondou deux retrouvailles depuis 1962! Amitiés
Jean Yves SALMERON




J'ai à nouveau fait moi aussi au cours du premier semestre 2005 des retrouvailles exceptionnelles Paul DAOUS qui travaillait avec mon père aux Verreries ( VAN )- Je vais pouvoir écrire quelques pages complémentaires sur cette partie de notre histoire - Pierre GELINEAU dont le père était également aux VAN et en dernier lieu Gérard SENDRA , un ancien du Lycée, et du cercle Psichari. Nous avons fait quelques sorties à la plage avec d'autres amis communs !




Les retrouvailles avec les instits ont eu lieu... !

Grâce à ce cite et aux compétences de son créateur, voilà plus d'une année un groupe d'amis de Gambetta a réussi à contacter plus de cent cinquante personnes du quartier, trois rassemblements ont eu lieu, dont le dernier s'est déroulé à Nice le 5 septembre 2005 , il était dédié à deux anciens instituteurs de l'école de Gambetta MM.. NAVARRO et BERNABE.

La majorité des présents ne s'était pas vu depuis l'indépendance et pour le reste c'était jour de connaissance.Tout y était ,émotion, joie, bonheur et même un soupçon de crédulité, nous n'étions pas nombreux, juste assez pour remplir la journée de tout ce que nous portions dans nos coeurs et ce que nos mémoires nous diffusaient au fur et à mesure des récits de chacun. Une journée comme je les aime , entouré d'amis prêts à s'émouvoir, à rire" et à narrer les récits avec enthousiasme même si, nous les connaissons depuis belle lurette. U n de ces moments que l'on garde longtemps enfoui au plus profond de soi. Hélas il est peut probable que la prochaine fois nous puissions revoir les mêmes personnes, le temps aura fait son oeuvre, les obligations et la santé empêcherons certains d'y participer, mais grâce au ciel nous nous sommes revus . A MM. les instituteurs merci de votre présence et celle de vos familles ;Aux participants toutes mes amitiés PPS.




Bien sûr le rassemblement dans le Jura (Le Manon du 2 au 5 septembre 2005) a eu lieu... avec les mêmes...! Dommage, pas pour eux mais pour tous ceux qui auraient pu venir.... Peut-être une autre fois:


ce fut l'occasion de dêter un 40° anniversaire de mariage, celui de Michel et Monique




Ceux de la côte se sont également retrouvés à Nice le 14 septembre.





En octobre 2005 Thierry CLAIRE me signale avoir retrouvé notre ami de VO, Dan LECLERCQ . Le monde est petit... et ce site plus utile que je l'avais prévu...!
D'ailleurs en janvier 2006 il retrouve également Paul TOUTA par l'intermédiaire de son frère Marc qui nous a laissé sur ces pages un souvenir du studio des jeunes "Voir ou revoir" (en milieu de page)






Avril 2006
Je n' aurai pas pu dormir avant de raconter ce qu' il m' est arrivé aujourd'hui. Je revenais du centre ville de TOUL ou j' avais été chez ma soeur et arrivé à 300 mètres de chez moi au moment de tourner la rue qui mène chez moi j' ai vu une voiture qui s' arrête à mes côtés: la vitre se baisse, je regarde dans la voiture quand j' entends dire d'une voie grave " tu as pas changé " et devinez qui c' était , Monsieur Georges ABAD mon AMI des années 50 a ORAN qui passait me rendre visite, alors qu' il venait de MULHOUSE et se rendait chez lui après avoir accompli une mission de son travail.
Quelle joie de se revoir après tant d' années ; on s' était retrouvé grâce a notre cher Jean-Claude PILLON dans son livre d' OR .
On a vite fait d'arriver chez moi où on a discuté devant un verre d' eau ( sans Anisette ) puis qu' il avait décidé de ne passer qu'une heure et reprendre la route pour PARIS alors vous voyez c'est terrible des jours comme ça.
Salut à tous les amis ORANAISES et ORANAIS
LAURENT DE LA PLACE HOCHE

Les Anciens du F.C.O. Carteaux-Gambetta
se sont réunis le 28 Avril 2007 au Pradet dans le Var pour un repas dansant apprécié de tous( plus de 260 personnes étaient là pour ces retrouvailles) un bal a suivi le repas avec une ambiance comme là-bas. Ensuite quelques chansons sur Oran, ses quartiers, les Genêts etc...interprétées avec amour par Mr Sanchez Jean Claude qui nous a donné les frissons, puis Chloé la petite fille de Mr et Mme GONZALEZ Gabriel, nous a dansé sur un air de Flamenco avec beaucoup de grâce digne d'une artiste. Tout cela sous le regard de La Maîtresse d'école de Paul Bert notre Présidente d'Honneur Madame BOUSSOMIER Josette qui était venu de SEVRAN pour rencontrer de nombreux élèves des CM. Ensuite le temps des au-revoirs est arrivé vers 19 heures. Mais d'autres rendez-vous sont pris régulièrement
Pour les inscriptions Monsieur TOMAS Ernest : 04 94 87 45 98 - 06 62 63 45 98


Le Patio
L'un d'entre nous, Marcel AURIERE avait pris l'initiative de créer une sorte de "bulletin de liaison" nous informant des évênements vécus par les VO. Il en a retrouvé une partie des archives:


















>