logo

...US...et COUTUMES...

ligne
martin21

La Légende de Saint Martin...(01)

guide Cadichon OYEZ..OYEZ..Cherchez.. aprés moi.
en votre bonne ville....
Recherches dans notre patrimoine historique...


Il y a plus d'un ÂNE à la Foire....
qui s'appelle MARTIN...!
MARTIN von TOURS de son vrai nom,
Né vers 316 ou 336(suivant les manuscrits allemands), à SZOMBATHELY-( alors SABARAIA), en HONGRIE (aujourd'hui) et fils d'un haut dignitaire Romain.
Saint Martin entra à quinze ans dans l'armée.
Un jour d'hiver, rencontrant à la porte d'AMIENS, un pauvre qui lui demandait l'aumône , il lui donna la moitié de son manteau;
la nuit suivante,le christ lui apparaissait revêtu de cette moitié de manteau.Mais bientôt, Saint Martin quitta l'armée:Avec le signe de la croix,je traverserai sans crainte,les rangs ennemis répondait-il à Julien qui lui reprochait sa lacheté.
Devenu plus tard évêque de TOURS , il construisit entre autres monastéres ,celui de Ligugé et de Marmoutier.
Il mourut à 81 ans ,couché sur la terre, en formulant cette prière:
martin Seigneur,si je suis encore nécessaire,je ne refuse pas le travail;
que ta volonté soit faite.

De son vivant déjà, Saint Martin avait opéré de retentissants miracles.
Durant le Moyen-Âge,son tombeau fût l'objet de fréquents pélerinages et son culte se répandit dans tout l'Occident.
La France compte un grand nombre de sanctuaires qui lui sont dédiés,ainsi que de localités qui portent son nom.
Saint martin fût l'un des premiers saints, mis sur les autels sans avoir subi le martyre.


Saint Martin est devenu un personnage du folklore français et européen.
Dans les Flandres maritimes,il est considéré comme donateur mythique de cadeaux aux enfants et on le représente chevauchant,non un cheval comme il conviendrait à un militaire,mais un ÂNE :Animal auquel font allusion, sporadiquement, en France,des légendes destinées à expliquer les regains de foin de l'été
qui porte son nom(l'été de la saint Martin).
stmart9 Les légendes sur St Martin se sont développées essentiellement en Belgique,aux Pays-Bas et dans une vaste partie de l'Allemagne,mais nulle part en Angleterre,en Ecosse,ni,semble t-il, en Italie.
On en a signalé en Catalogne dans l'Ampurdan,où autrefois , on faisait croire aux petits enfants que,dans la nuit,Saint Martin passait muni comme un pauvre de pain sec et monté sur un âne maigre et galeux ; et qu'il mettait des châtaignes et d'autres fruits secs sur la fenêtre des enfants sages , des cendres et des crottins d'ânes aux paresseux et aux mécréants
.La veille au soir,les enfants courraient les chemins en soufflant dans des cornes de terre cuite et en criant au saint de ne pas oublier leur maison.

Dans les régions où l'on fête la saint Martin,trés souvent,la veille de la fête,les enfants font des quêtes,avec formules comminatoires, réclamant du Saint les dons escomptés,surtout des pommes et des noix: rite nommé maerten en Allemagne.
En pays protestants,le fait que LUTHER se prénommait Martin a contribué à maintenir ces coutumes ou à les modifier dans un sens nouveau.
stmart
En France, elles sont signalées dans le Nord et essentiellement dans la région de Dunkerque.Pendant que St Martin aide les miséreux,son âne s'enfuit dans la dune.
C'est alors qu'il demande l'aide des enfants pour le retrouver.Comme il fait nuit,les enfants doivent se fabriquer une lumière de fortune afin de se diriger dans l'obscurité.
St Martin accompagné de ce cortége lumineux part à la recherche de son âne, en chantant.L'âne est retrouvé au détour d'un chemin.St Martin et son âne remercient les enfants pour leur aide par une distribution de petits pains volaere ( l'histoire dit que les crottins de l'âne ont été transformés en petits pains). stmart1 Autrefois cette fête était trés populaire et,quelque temps avant la Saint Martin,les enfants se procuraient des cornes de vaches qu'ils perçaient à leur extrémité afin d'en faire des trompettes teutres avec lesquels ils jouaient l'air de Saint Martin.

Cette tradition populaire s'est récemment développée en PICARDIE,à la porte d'AMIENS (terre de passage de Saint Martin au IVème siècle),où
La fête la Saint Martin et à cette occasion, organise un rassemblement d'enfants autour d'un de ses plus fidèle compagnon de rêve qu'est l'âne.

r73

La Fête de l'ÂNE à la St Martin -En Somme-Picardie..

Le but de cette manifestation est de réhabiliter une vieille tradition populaire qu'est la St Martin(jour de la fête des ânes)et,pour cette occasion,notre but est d'organiser un rassemblement d'enfants autour d'un de ses compagnons de rêve qu'est l'âne.
L'idée est la suivante:Saint martin arrivant dans le village,a perdu son âne et demande l'aide des enfants pour le retrouver.Comme il fait nuit,les enfants,doivent se fabriquer une lumière de fortune(betterave sculptée munie d'une bougie)afin de se diriger dans l'obscurité.
St Martin accompagné de ce cortége lumineux part à sa recherche de son âne en chantant.L'âne est retrouvé au détour d'un chemin(ce sera un trés bel âne gris commun de Picardie).St martin et son âne remercient les enfants pour leur aide par une distribution de petits pains(l'histoire dit que les crottins de l'âne ont été transformés en petits pains).

smiley61
© Oct 2007.www.anespicardie.com.
textes
âne RETOUR indexSUITE sur la Saint Martin anesac