Mon passage à
30 Millions d'amis


Le début de l'histoire

Nous allons d'abord vous raconter comment nous en sommes arrivés là.

Un jour, notre vétérinaire nous appelle; il avait été contacté par une personne de 30 millions d'amis qui cherchait des animaux sympathiques, ayant quelque chose d'amusant ou de particulier dans sa relation avec ses maîtres.

Le vétérinaire qui m'avait vue souvent quand j'étais malade, ne m'avait apparemment pas oubliée. C'est vrai que je lui en ai fait voir, et la relation que j'ai avec mes maîtres l'avait amusé.

Alors il a laissé nos coordonnées à la personne de 30 Millions d'amis. Ils ont appelé Cécile pour demander ce que je faisais, et pour savoir si un réalisateur pouvait passer me voir et étudier la possibilité de faire un reportage.


Le tournage

Ce reportage a eu lieu les 12 et 13 Octobre 1999. Le 12 tout l'après-midi et le 13 de la fin d'après-midi jusqu'au début de la soirée : j'étais épuisée ! (mes maîtres aussi).

J'ai donc du montrer tout ce que je sais faire :
Il a même fallu demander à une voisine d'arrêter de tondre sa pelouse, car le bruit génait le tournage dans le jardin !
Il a aussi fallu faire des choses nettement moins marrantes.
Et là l'injustice totale: mes copines Oasis et Mickette on eu droit un peu à la première partie (on les voit un peu dans le reportage) mais pas à la deuxième.

Enfin on est STAR ou pas; on a fait quelques concessions.... Enfin après l'effort, le réconfort. Il consistait en une délicieuse bouillie préparée devant la télé, et qu'ensuite on m'a donnée, devant la télé aussi.
Et des calins par Laurence et Sophie, dans le fauteuil.

C'est comme ça qu'auraient dû se passer les 2 après-midi.

Ils ont filmé la ferme où on trouve de si beaux légumes (dommage que je ne puisse pas y aller).
Et aussi Laurence et Sophie qui demandent toujours de nos nouvelles quand elles téléphonent !

C'était bien; jamais je n'aurais cru passer à la télé un jour.
Mes 2 copines sont fières aussi.

Depuis ce moment-là, on a appris (surtout moi) à encore mieux manier la clochette, et maintenant je fais du toboggan sur les jambes d'Alain, alors la télé, ils peuvent revenir !
Je leur montrerais tout ça !

Maintenant le grand jour.

Le 28 Novembre 1999, un peu avant 18h00

Tout le monde (enfin ceux qui sont au courant ...) a mis une cassette dans le magnétoscope.
Ca y est la bande annonce de l'émission : on me voit !
Mais qu'ont-ils là écrit ?? MIKA LA COCHONNE d'INDE !
Mais je ne suis pas cochonne, je suis très propre, je prends même des bains.
On m'explique que c'est un jeu de mot... bon ça va...

Calés dans le canapé, on regarde. C'est très bien. Tout le monde rit, je ne comprend pas.
Je me trouve très bien, avec mes copines dans la télé.

J'espère que les gens qui regardent comprendront que les cochons d'inde sont gentils, amitieux, et qu'il faut en prendre soin. Il faut bien les nourir, ne pas les laisser dehors ou dans des remises où ils ont froid. Il faut aussi leur laisser la possibilité de se dégourdir les pattes en sortant de la cage, et les soigner quand ils sont malades.

9 minutes de reportage ! et ben dis-donc je suis épatée ! on a tout vu : le jardin, la clochette, la ferme, le vétérinaire (dommage on n'a pas vu la gentille dame qui est à l'acceuil et qui me caresse à chaque fois), le téléphone avec les filles, le frigo, le bain, la cage, les copines, ...

C'est SUPER ! Sur qu'on va garder la cassette !

Moi je veux bien recommencer !

Apres la télé, le journal

Un monsieur est venu me voir à la maison, pour faire un article dans son journal.
Il a donc parlé du passage à la télé dans La Voix Du Nord du Jeudi 02 Décembre 1999.
Voici l'article qui est paru (on leur a demandé si on pouvait le mettre dans internet !)

Pour  l'article :     cliquez pour voir l'article
Retour première page