EULER à Saint Petersbourg

Si vous passez par cette superbe ville, pourquoi ne pas faire un petit détour pour vous incliner sur la tombe de celui qui a ouvert tant de voies nouvelles en Mathématiques?

Un tombeau, sous les arbres...


                  Vue avant: le nom , la date de l'hommage:1837      Vue arrière: les dates de sa vie (1707-1783)


Ce tombeau est situé dans la Laure Alexandre Nevski (métro Plochtchad Alexandra Nevskovo), ensemble qui regroupe le Monastère proprement dit, et plusieurs cimetières: Euler repose dans le Cimetière du XVIII ème siècle. Une fois passé le porche de la Laure, l'entrée en est à Gauche, avant le monastère; à droite et en face, se trouve la plus célèbre des nécropoles de la ville, le Cimetière Notre Dame de Tikhvine, où reposent de nombreux musiciens (Tchaïkovski, Moussorgki, Glinka, Borodine, Rimski-Korsakov, Stravinski...). Enfin, à l'entrée du cimetière et à droite, un plan vous aidera à rejoindre aisément la sépulture, presque au fond.

Flash Back...

Euler est engagé à la toute nouvelle Académie de Saint-Petersbourg en 1727, et y fait un premier séjour jusqu'en 1741: il est alors "débauché" par Frédéric II de Prusse et rejoint celle de Berlin. Mais, déçu de ne pas en obtenir la présidence au décès de Maupertuis, vexé peut-être de voir Frédéric II proposer le poste à D'Alembert, en butte aux railleries de Voltaire ("Votre géomètre borgne, dont votre Majesté parle, n'en sait rien. Nous sommes dans le monde un petit nombre d'adeptes qui nous y connaissons. Le reste n'en sait pas plus qu'un géomètre Suisse"), il retourne à Saint-Petersbourg en 1766 à l'invitation de Catherine II "la Grande". Il y restera désormais jusqu'à sa mort en 1783. Et, malgré la cécité qui le frappe définitivement peu après son installation, c'est à Saint-Petersbourg qu'il produit plus de la moitié de son oeuvre prolifique!
(voir une biographie complète ici)


Euler, l'Académie de Petersbourg... et ses célèbres Mémoires!

Le timbre ci-dessus ( emprunté à l'excellente collection du site de Jeff Miller ) rappelle, au prix d'un très léger anachronisme, le lien fort qui unit Euler et l'Académie, dont on voit une partie du bâtiment à gauche, et que le Mathouriste vous invite à découvrir sur place:

Vue sur le quai de l'Université et l'Académie, depuis le quai opposé


Depuis la Néva, en dépit d'un ciel menaçant... (Saint-Petersbourg n'est-elle pas la Venise du Nord?)

En fait, ce bâtiment a été achevé en... 1784, un an après la mort d'Euler. Mais la décision architecturale et le chantier datent de son vivant, et d'autre part, Euler est l'un des principaux acteurs de la fondation "intellectuelle" de l'Académie. Il n'a que 20 ans lorsqu'il arrive, mais l'Académie n'en a que a que deux: sa séance inaugurale a eu lieu le 27 Décembre 1725. Il va donner une impulsion déterminante à ce qui va devenir l'un des foyers les plus actifs de la recherche mathématique des siècles suivants.

Elle a été créée par un décret de 1724 de Pierre 1-er "le Grand" (1682-1725). Désireux de faire de sa nouvelle capitale l'égale des autres grandes villes européennes, à son avènement, il a commencé par voyager en Europe (exerçant même divers métiers manuels, dont celui de charpentier naval en Hollande), afin de comprendre comment combler le retard de la Russie. L'Académie de Berlin lui sert tout naturellement de modèle, d'autant que Leibniz le lui avait suggéré quelques années auparavant.
Le Fondateur
                                La Continuatrice                          


Pierre I-er "le Grand"
Statue à Saint-Petersbourg (Forteresse Pierre et Paul)
Oeuvre de Mikhaïl Tchemiakine (1991)
selon des mensurations réputées exactes!
Catherine II "la Grande"
Portrait à Pouchkine
(Résidence d'été des Tsars)

Elle restera, sous divers nom, la première institution du pays: Académie Impériale des Sciences d'abord, puis Académie des Sciences de Russie (1917), Académie des Sciences d'URSS (1925), et de nouveau Académie des Sciences de Russie (1991). Mais elle a depuis 1934 quitté Saint-Petersbourg pour Moscou.

l'Académie des Sciences à Moscou: une double tour bien visible, de jour comme de nuit!
 [ Voir une histoire plus détaillée sur le site de l'Académie des Sciences de Russie. ]

Epilogue:

Le lien entre Euler et Saint-Petersbourg se perpétue aujourd'hui: en souvenir de son rôle décisif, l'Académie de Russie a créé en 1988 l'Euler International Mathematical Institute (EIMI). Il dépend du Département Petersbourgeois de l'Institut Steklov de Mathématiques et accueille de nombreuses conférences internationales.


Cliquez sur l'image pour en savoir plus; vous y trouverez en outre des impressions de visiteurs comme celle-ci:

"I visited the Euler Institute from 10 to 15 May 2000 in order to take part in the International Conference on PDE dedicated to the 150-th anniversary of S. Kowalevski, and I enjoyed very much my stay. The Institute is situated in a small XIX century palace on the bank of Malaya Nevka (one of the beds of the Neva river), opposite the picturesque parc of Stony Island that is extremely convenient for walking and discussing mathematics. [...] Petersburg is a nice place to do mathematics, from where many famous mathematicians come, spread all over the world, but some of them are still there: L. Faddeev, Yu. Matiyasevich, A. Suslin ... And it is not just a nice place, but a fantastic one to do sight-seeing."
Dimitri Markushevich,
University of Lille


Quelques liens sur Euler:  

le logo officiel
 
pour l'occasion a été créé un nouveau timbre 

avec un cachet bien spécial le jour de l'émission: la formule d'Euler-Poincaré y figure!

( source des images: collection du site de Jeff Miller )

...et, ci-dessous,  un  autre petit souvenir de son pays de naissance...


Revenir à la Home Page du Mathouriste