Convictions ------------------------------------------------------

La confiance.

 

puce "Dans un monde où personne ne tiendrait parole, toute vie sociale et familiale deviendrait impossible, rien ne pouvant se construire sur la perte de confiance en l'autre. Inévitablement la méfiance génère tensions et conflits.

Promettre et tenir ses engagements présente des aspects positifs. Pour celui qui est fidèle à la parole donnée d'abord. Une personnalité ne se construit pas en accumulant des instants successifs sans liens les uns avec les autres. Elle a besoin pour grandir de s'appuyer sur des projets qui l'engagent dans le long terme et lui donnent de la cohérence.

La parole tenue engendre la confiance dont les effets sont magiques au niveau des relations humaines dans la mesure où elle libère les êtres et leur permet d'exprimer leurs richesses profondes. Mis en confiance l'enfant devient plus créatif et l'adulte peut révéler des qualités étouffées par peur d'être mal perçu.

Une certitude, dans la vie de couple la confiance n'a pas de prix comme l'explique cette mère de famille évoquant l'aventure de 25 ans de mariage. " La confiance permet à l'amour de s'enraciner en profondeur. Au début d'une relation on fait confiance à l'autre mais c'est un pari un peu fou. A partir du moment où l'on vérifie au jour le jour que la confiance est justifiée dans les petits détails comme dans les grandes choses, on abandonne ses réflexes de défense et l'amour s'en trouve renforcé. Si l'on est en confiance, on arrive à se dire des vérités sans se faire mal alors qu'au début de la relation, les critiques peuvent engendrer une méfiance qui empoisonne l'amour. " "

 

" La confiance qu'un parent donne à un enfant n'est pas un ballon qu'il envoie dans l'espoir d'un rebondissement programmé. Elle est quelque chose d'impalpable qui accompagne la parole ou le geste qu'il adresse à son enfant pour le fortifier et l'aider à être bien avec lui-même.

Jamais acquise une fois pour toutes, la confiance s'élabore, grandit et s'installe doucement au cur de la relation. Un jour, à force d'avoir bénéficié de la confiance des autres, l'enfant sera en mesure de se faire confiance à lui-même et pourra aborder sans crainte les exigences de la vie.

Pour que les fruits de la confiance soient abondants, elle doit être donnée avec intelligence. Faire confiance à un enfant, ce n'est pas l'abandonner à lui-même et à ses pulsions. C'est l'accompagner dans, la découverte de la loi, en sanctionnant ses manquements au respect de lui-même et des autres et surtout en l'encourageant dans ses efforts de bien faire. Un adolescent ne peut accueillir trop de confiance d'un seul coup. "

 

"La part invisible de l'autre ne peut être abordée que dans la confiance."

(Dr Tony Anatrella, psychiatre, Psychanalyste, chercheur en psychiatrie sociale.)

 

 

puce  Lorsque Jean Bosco abordait les jeunes en difficulté, il les "responsabilisait et leur offrait de se réconcilier avec le meilleur d'eux-mêmes. Il leur faisait confiance. "

" Mes parents avaient confiance l'un en l'autre. Je les estimais, je les aimais."

(A. Decourtray)

 

puce "Le sommeil est temps de confiance et d'abandon. Il faut donc pouvoir s'endormir détendu et confiant."

(Dr Vittoz, Apprendre à vivre et à penser.)

 

puce

"Si dans les "affaires ", "plus rien ne s'impose par sa valeur intrinsèque ", il y a tout de même une certitude : " L'honnêteté dans la démarche ça se ressent dans une équipe. En responsabilisant les gens on crée des relations saines. " "

(Laurent, 23 ans, créateur d'entreprise.)


Confiance | Culture | Education | Ethique | Liberté | Les amis


__________________________________
Page d'accueil