La prévision boursière

La prévision boursière ("market timing" en anglais) relève beaucoup de l'intuition.

Les prévisionnistes peuvent vouloir essayer d'analyser tous les tableaux d'indicateurs qu'ils veulent, ils ne pourront jamais prévoir l'avenir.

Même en faisant des analyses sophistiquées des évolutions de cours antérieures dans le but de prévoir les évolutions de cours futures, ils ne pourront jamais intégrer dans leurs modèles les imprévus, les catastrophes, les coups d'État ou les guerres, la maladie de la "vache folle" ou la "fièvre aphteuse"...

On peut estimer que le métier de prévisionniste est trop souvent dévalorisé, mais:

Autant le métier d'analyste financier requiert des compétences et des techniques d'analyse financières importantes (il faut savoir lire un bilan et apprécier les risques que présente une entreprise),

Autant n'importe qui peut s'improviser "prévisionniste", car il est inutile de faire appel à des compétences particulières pour avoir des visions ou des intuitions qui, un jour ou l'autre, pourront s'avérer justes.

De même, tout le monde peut estimer, par exemple, que lorsque les marchés financiers ont trop monté, ils vont redescendre (un vieil adage boursier dit que les arbres ne montent jamais jusqu'au ciel).

Le "market timing" est sans aucun doute la chose la plus difficile à réussir pour gérer son portefeuille.



Fermer la fenêtre

_________________________________

© A Moreaux

Page d'accueil