final Fantasy IV - Final Fantasy V - Final Fantasy VI

Final Fantasy VII - Final Fantasy VIII - Final Fantasy IX - Final Fantasy X - Final Fantasy le film

FINAL Fantasy VII

Histoire

Dans un univers futuriste, un groupe rebelle nomée AVALANCHE cherche à détruire la puissante industrie:" Shinra Inc ", accusée d'être un danger pour la planète en épuisant son énergie vitale: LE MAKO . Clad , un mercenaire de 21 ans, rejoint l'équipe AVALANCHE pour leur première mission : détruire le réacteur Mako n°1. Ils découvriront ensuite que le but de la Shinra est de contrôler la planète. AVALANCHE va donc essayer de tout faire pour protéger la planète contre son grand ennemi:" la Shinra Incorporation ". Cependant, ils découvriront bientôt que la fin du monde dépend également d'une autre personne, bien plus dangereuse que la Shinra : un guerrier nommée Séphiroth que l'on avait cru mort il y a cinq années auparavant, dans les montagne de Nideelheim et qui refait surface et tente à son tour de détruire le monde grâce à la "matéria noire " qui appellera une météore pour détruire la planète.

Présentation du jeu mort de Aeris scéne de combat limite de Clad: Bravoure pièce principale de l'aérostat village de la carte du monde

Ce qu'on aime et ce qu'on aime pas

Final FantasyVII est sans doute le meilleur de la trilogie sur PlayStation; l'histoire est très belle et les décors en 2D de toutes beautés mais malheureusement les décors en 3D manquent de précision. 10 ans après le premier Final Fantasy ce Final fantaisie VII marque un tournant dans la société Squaresoft grâce au passage à la 32 bits de Sony où ils ont pu dépasser les limites des anciennes consoles "Nes" et "Super Nes" de Nintendo qui était à la fin de son règne des consoles 16 bits(malheureusement).

Final Fantasy VII

Sortie pal: 1997

Note : je pense bien lui mettre 20/20

Commentaire : Ce " FF " est est le meilleur jamais sortie je vous le conseil.

 

Le gold saucer

Code Action Replay

Les personnages

Dernière arme

Retour

_________________________________

© Romain Moreaux

Page d'accueil