La foudre

 

Historique

La foudre , dès la plus haute antiquité, était associée à la colère des dieux ou à la notion de châtiment pour des fautes ou des péchés. L'homme faisait appel à des divinités pour expliquer la foudre et pour en conjurer le danger.

Les phénomènes précurseurs de l'orage sont ces petites décharges ou effluves, dont le siège est la pointe d'objet métallique, et qui s'accompagnent d'un grésillement caractéristique. Ces phénomènes intriguaient et effrayaient les hommes de cette époque. Ils sont bien connus des alpinistes, mais aussi des navigateurs des XV ième et XVI ième siècles, au sommet des mâts des navires. Ces derniers les appelaient " feux de Saint-Elme" du nom de leur saint patron.

Venons en aux explications scientifiques de la foudre.

"Scientifique" ne veut pas dire "exact", en effet, René Descartes, pourtant considéré comme le grand penseur rationaliste du XVII ième siècle,. prétendait que la foudre résultait de "l'explosion des exhalations sulfureuses de l'atmosphère sous la pression, lorsqu'un nuage plus lourd tombait sur un nuage plus léger !"

Heureusement, au XVIII ième siècle l'expérimentation vint au secours du seul raisonnement. L'observation minutieuse des faits permis de percer les secrets de l'univers.

On venait de découvrir l'électricité. La plus part des expériences avaient lieu dans les "Salons de physique" que l'on aménageait un peu partout.

En 1748, l'abbé Jean Antoine Nollet dressait une liste de similitude entre la foudre et l'étincelle électrique. Le francais Jean Théophile Desaguliers, l'allemand Johaan Heinrich Winckler avaient également établi de telles comparaisons. Le 7 novembre 1749 Benjamin Franklin, en Amérique, rédigeait lui aussi une liste de douze similitudes. Cette même année l'Académie de Bordeaux choisit pour sujet de son concours le thème "le rapport entre les phénomènes du tonnerre et ceux de l'électricité".

On constate une étrange similitude de l'évolution des idées et des hypothèses sur la science de l'électricité et sur la nature de la foudre. Mais personne n'avait encore suggéré les moyens de les vérifier.

~~~~~~~~~~~

C'est grâce aux cerfs-volants que les premiers expérimentateurs ont pu mettre en évidence que la foudre est un phénomène avait une origine électrostique.

Mais le bond en avant dans la connaissance des phénomènes orageux se situe après la Deuxième guerre mondiale, grâce au développement prodigieux des mesures électroniques. Que savons-nous aujourd'hui de ce phénomène ?
 
 


_________________________________

Page d'accueil