Les sangliers

Le "sinsularis Porcus" est un porc sauvage au corps massif et vigoureux, à la peau épaisse de couleur sombre garnie de soies dures.

sanglier

Il vit dans les forêts et les fourrés marécageux. La femelle est la laie et les petits sont les marcassins.

Le sanglier était, chez les Celtes, un animal sacré qui symbolisait le courage et la force.

 

Chaque portée comprend de cinq à huit petits dont le corps est zébré de rayures horizontales qui ne disparaîtront que par la suite. Les marcassins sont gais, joueurs. Une fois qu'ils sont sevrés, ils sortent de la bauge où ils sont nés et suivent leur mère quand elle se met en quête de nourriture. Lorsqu’une famille de sanglier sort des taillis, la mère marche en tête, suivit de ses marcassins à la queue leu leu.

En général, le sanglier n’est pas agressif ; il préfère se réfugier au plus profond d’épais fourrés lorsqu’il repère un ennemi. Son ouïe et son odorat très fins lui permettent de déceler la présence de l’homme à des centaines de mètres.

tete de

 Mais pour défendre ses petits, la laie n’hésite pas à charger l’homme ou des animaux plus gros qu’elle, parfois elle y laisse la vie, mais le plus souvent, c’est l’assaillant qui est mal en point. Les groins des sangliers sont munis de deux solides défenses, armes dangereuses, il faut jouter à cela la grande taille et le poids (jusqu’à 200 kg) de l'animal, on peut comprendre quel danger représente pour l’homme d'un animal qui charge.

Les sangliers se nourrissent de fruits de la forêt : glands, champignons, noisettes etc. Avec leurs défenses, ils retournent la terre et déterrent les tubercules ou les racines tendres. A défaut, ils se contentent de feuilles, d’insectes, d’escargots ; quand règne la famine, ils s’attaquent au gros gibier, chevreuils ou faons. Ils pénètrent même dans les enclos à moutons ou ils s’attaquent à ceux-ci. Dans les terres cultivées, ils causent d’énormes dégâts, détruisant les récoltent, labourant le sol de leur boutoir.

A la saison des amours, vers le mois de décembre les mâles se combattent furieusement, avec des grognements de porcs enragés. Les vaincus quittent le troupeau , ils deviennent des "solitaires". La gestation dure trois mois trois semaines trois jours. Il vit 5 ou 6 ans. Ils peuvent se déplacer en groupe sur plusieurs centaines de kilomètres, traversant fleuves et montagnes.

Le sanglier est chassé pour sa chair, mais aussi pour protéger les cultures.

Les forêts qui entourent Livet et Gavet sont peuplées de sangliers à la grande satisfaction des chasseurs de la région. Ils les soignent en dehors des périodes de chasse, afin de pouvoir mieux les chasser. C'est l'art de la chasse, ce que l'on appelle la cynégétique: Il est nécessaire de gérer les populations les animaux sauvages, même lorsqu'ils sont chassés.

_________________________________

Page d'accueil