Si collectionner les papiers
d’orange peut paraître naîf dans une
société où la valeur marchande est
prépondérante, reconnaissons
néanmoins leur valeur artistique qui
reste une des dernières formes
de l’art populaire.
Les amateurs de vieux papiers
ne s’y trompent pas, eux qui préservent de
l’oubli tant de choses en apparence futiles
et qui contribuent à leur manière à sauver
un peu de notre histoire.
SOMMAIRE

SUITE