www.priere.orgretour vers 'Genèse (suite)'



 

LE DELUGE ET LA MER NOIRE



VIGNETTES-LIENS VERS DES IMAGES, CARTES ET SCHEMAS ILLUSTRANT L'EXPOSE CI-CONTRE :


carte
de la
mer noire





détroit
du
Bosphore





différence de niveau
entre
Mer de Marmara
et
Mer Noire





coupes explicatives
du 'déluge'
de la Mer Noire

Des preuves de plus en plus convaincantes semblent indiquer qu'il y eut un 'déluge' localisé au niveau de la Mer Noire, mais pas n'importe quelle inondation comme il pouvait s'en passer si souvent en Mésopotamie, aussi violentes fussent-elles. Ici, l'échelle de l'inondation est sans commune mesure avec une inondation causée par l'Euphrate ou le Nil, et, c'est précisément pour cette raison que l'on peut effectivement parler de déluge.

Mais de quoi s'agit-il au juste ?

Il y a environ 7500 ans un cataclysme submergea la Mer Noire et ses bords. Or, 7500 ans, ce n'est pas si loin des temps dits historiques (= apparition de l'écriture, env. 3500av J.C), suffisamment proche en tous cas pour que l'on s'en souvienne et qu'on en fasse un mythe.

Alors que l'ère glacière touchait à sa fin il y a de cela 12000 ans, la Mer Noire n'était alors qu'un lac d'eau douce, moins grand d'ailleurs que la Mer Noire actuelle. Tandis que les glaciers fondaient durant les millénaires suivants, le niveau global des mers montaient progressivement mais sûrement (voir le Déluge et l'Archéologie sur la page 'Genèse suite') ; on pensait jusqu'à maintenant que le niveau de la Mer Noire était monté de la même manière. Il semblerait qu'en fait ce soit un barrage naturel à l'endroit actuel du Bosphore qui ait retenu les eaux montantes de la Mer de Marmara (mer voisine, voir cartes colonne de gauche) jusqu'au jour où le barrage céda, laissant se déverser dans la Mer Noire, alors 150 mètres en contrebas, de un à deux mille mètres cubes d'eau de mer par jour !! La mer aurait donc progressé dans les terres de 1 à 2 kilomètres par jour, et ce, pendant des mois, forçant ainsi les habitants à fuir.

Cette théorie fut présentée pour la première fois en 1993 par les géologues des fonds marins William Ryan et Walter Pitman, suite à leur découverte, au large des côtes nord de la Mer Noire, de sédiments et de faunes marines tendant à suggérer l'existence d'un tel déluge. A l'appui de cette théorie, durant l'été 1999, l'explorateur des fonds marins Bob Ballard découvrit une plage sous 150 mètres d'eau à proximité des côtes sud de la Mer Noire. Les sédiments contenaient des roches et des coquillages qui indiquaient que l'eau douce du lac avait été submergée par de l'eau de mer. En effet, dans les sédiments se trouvaient à la fois des coquillages d'eau douce vieux de 7800 ans et des coquillages d'eau de mer datant seulement de 7300 ans. Il y avait donc bien eu un lac avant la mer.

Encouragé par cette découverte, Ballard projette de monter une expédition pour trouver des traces de présence humaine le long des bords inondés de la Mer Noire...

Pour plus de renseignements sur ce sujet, cliquez sur les liens ci-dessous :

     REVUE DE PRESSE :




VENEZ LIRE LES DERNIERES DECOUVERTES DE L'EXPEDITION MONTEE PAR BALLARD !
Cliquez ici

                                      RETOUR VERS LE HAUT