QUI SUIS-JE ?
Qui suis-je maintenant ?
www.priere.org


version audio



II)   QUI SUIS-JE MAINTENANT ?


Pas-de-Calais
Voici la région de France où j'habite

Beaucoup d'e-mails me sont adressés au pluriel, comme si j'étais une communauté religieuse. D'autres laissent clairement entendre que pour l'internaute je suis religieux ou prêtre ou même moine. Cela ne manque pas de m'amuser, mais, il est vrai que cette confusion est tout à fait légitime. Pour pratiquer la Liturgie des Heures et connaître le bréviaire suffisamment bien pour l'exposer sur Internet, ne doit-on pas être moine ou prêtre ? Pour faire ce type de site et prier des offices, il faut du temps, il faut donc s'y consacrer à 'plein temps', etc..., voilà, à mon sens, les raisonnements, bien compréhensibles au demeurant, qui poussent les internautes à croire que je ne suis pas laïc.
Eh, bien, si, si, je suis un simple laïc, comme tout le monde, pourrais-je dire. Je tiens à le souligner, tout simplement comme un encouragement à tous ceux qui veulent essayer de prier régulièrement, lire la Bible, connaître la Tradition, etc..., que ce soit à travers la méthode exposée sur ce site ou non. D'ailleurs, il est important d'être pleinement conscient du fait que cette méthode de prière a été 'conçue' par un laïc pour les laïcs. Celui, donc, qui vous expose sa méthode de prière la pratique, il serait d'ailleurs plus exact de dire que cette 'règle' de prière fondée sur la Liturgie des Heures comme prière personnelle est le fruit de 15 ans de prière personnelle.
Toujours dans le souci de fournir des éléments susceptibles de vous éclairer sur ma situation de vie, je voudrais également vous présenter ma petite famille :

MA PETITE FAMILLE

Commençons par moi :
Voici la petite ville où je travaille. Cette ville se trouve
dans l'ancien bassin minier de la région.

- je m'appelle Jean-Etienne, j'ai 48 ans, je suis marié et père de trois enfants. Je suis professeur d'anglais dans un lycée (établissement pour les élèves de 15 à 18 ans). Je prépare des élèves au baccalauréat d'année en année. Mon lycée, ainsi que le lieu où j'habite, se trouve dans le nord de la France, dans le Pas-de-Calais, plus précisément (le département français le plus proche de l'Angleterre).
- ma femme s'appelle Catherine, elle est institutrice dans une école située dans le village voisin.
- mes trois enfants s'appellent Pierre (21 ans), Marie-Emmanuelle (18 ans) et Grégoire (10 ans).

Et mon engagement ?
Il se situe d'abord dans ma vie de prière ancrée dans ma vie familiale et professionnelle. Je pratique bien sûr la méthode de prière présentée sur ce site, j'essaie le plus possible de prier tôt le matin, avant le réveil de toute la petite famille, d'abord pour rester pleinement disponible, ensuite, pour profiter de la tranquillité du matin, là où l'esprit est frais et dispos. Je me fixe également de courts moments de prière dans la journée, à la maison ou au travail (récréations, etc...), histoire de recentrer mes activités sur le Seigneur. Ces courts moments de prière sont en fait des mini-offices qui ont pour but de me mettre en condition pour la méditation des textes bibliques de la messe du jour, ainsi que du texte biblique extrait de mon programme : 'la Bible en 6 ans'.
Voici l'Eglise St Pierre,
l'église de mon village
Cela fait en gros trois courts temps de prière dans la journée en plus de l'office du jour, qui reste pour moi, le centre de ma prière.

Pour ce qui est de mon engagement proprement dit, je peux signaler que ma femme et moi avons animé des groupes de caté tous les mercredis matin pendant trois ans.

Mais, désormais, mon engagement concerne plutôt la messe du dimanche, dont je prépare le déroulement dans une des équipes liturgiques de ma paroisse. Signalons aussi que je fais partie de l'EAP (Equipe d'Animation Paroissiale). J'anime également un cercle biblique centré sur l'interprétation spirituelle et historique des textes de l'Ecriture.

Voilà où nous en sommes pour l'instant, l'avenir est entre les mains de Dieu, nous le lui confions en toute liberté.



2Retour à la table des matièreslien vers 'Dans les profondeurs de l'enfance ou l'humble semence', page 3
 page précédente