QUI SUIS-JE ?
Dans les profondeurs de l'enfance
ou l'humble semence
www.priere.org


version audio



III)   DANS LES PROFONDEURS DE L'ENFANCE
OU
L'HUMBLE SEMENCE

La région de mon enfance et de mon adolescence
Mais, comment en suis-je arrivé à prier de cette façon ? Ou, plutôt, comment ai-je été amené à cette soif de prière dans le laïcat ? C'est ici que vous devez garder en mémoire cette ligne directrice, qui sera toujours présente en arrière-plan de mon témoignage :
chaque étape de ma vie spirituelle, jusqu'à aujourd'hui, a un fil conducteur : l'appel toujours plus pressant à prier et à aimer le Seigneur, de telle sorte que l'amour du prochain dans ma vie quotidienne soit débordement naturel de ma vie de prière, source et aboutissement de mon amour.
Pour bien comprendre ce qui a déterminé ma 'vocation' de prière dans un état de vie de 'laïc-marié', il faut, je crois, vous raconter brièvement ma rencontre avec le Seigneur.

Tout commence dans mon enfance, et pourtant, rien au niveau spirituel ne semble se dégager à ce moment-là.

BELFORT
Mon père était catholique pratiquant, par tradition. Ma mère, tout comme moi d'ailleurs, suivait mon père à la messe du dimanche par habitude. C'était sans grande conviction, ma scolarité se passait certes dans une école catholique à Belfort, mais, la foi, n'était en rien personnelle. Tout était en surface. Mais, déjà là, très discrètement, le Seigneur traçait un chemin dans mon coeur. Je me souviens, par exemple, que pendant les longues heures où ma mère et moi attendions dans la voiture que mon père sorte du travail, elle s'était mise à me raconter des histoires adaptées de l'Ancien Testament, le livre était illustré de magnifiques et impressionnantes images, le type d'image qui a toutes les chances de laisser un impact dans l'esprit d'un gamin de 9 ans. Cette période, avec le recul, fut plus importante qu'il n'y paraît, vous le verrez plus tard, et ce, malgré l'impact limité dans le temps, puisque ces lectures d'histoires de l'Ancien Testament dans la voiture ne durèrent tout au plus que quelques mois. Mais, je voulais vous parler de ce
Le Lion de Belfort
petit épisode pour vous montrer que les détails les plus insignifiants peuvent avoir un effet à retardement insoupçonné. Cela nous doit être un encouragement, à nous parents, à éduquer nos enfants dans la foi, même si l'impact à court terme peut parfois sembler très limité chez eux. Comme on dit :"Il en reste toujours quelque chose". Il n'est d'ailleurs pas extravagant d'élargir cette constatation à n'importe quel témoignage que nous sommes amenés à porter, quelles que soient les relations que nous entretenons avec les personnes qui reçoivent ce témoignage. Ne soyons pas trop vite abattus, la semence de certaines paroles ou attitudes, aussi modestes soient-elles, peuvent avoir un impact différé insoupçonné.



3Retour à la table des matièreslien vers 'Le mal-être de l'adolescence source d'ouverture à la grâce', page 4

 page précédente