Pourquoi prier la Liturgie des Heures

Conseils pour dire l'office


www.priere.org
www.priere.org


OFFICE DU MILIEU DU JOUR

Samedi 19 novembre

INTRODUCTION
Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche publiera ta louange.

Psaume 121 (psaume du Christ, Roi de l'univers)

I) Antienne : Nous irons dans la joie vers la maison du Seigneur

II) Psaume : Quelle joie quand on m'a dit : "Nous irons à la maison du Seigneur !" Maintenant notre marche prend fin devant tes portes, Jérusalem !
Jérusalem, te voici dans tes murs : ville où tout ensemble ne fait qu'un ! C'est là que montent les tribus, les tribus du Seigneur.

Là Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur. C'est là le siège du droit, le siège de la maison de David.

III) Doxologie : Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen

IV) Antienne : Nous irons dans la joie vers la maison du Seigneur


L'HYMNE
Si le matin
Flamme jaillie d'auprès de Dieu, Esprit-Saint, embrase-nous comme brindilles au même feu, fais-nous brûler de ton amour.
Ote l'ivraie de nos péchés, qui menace en nous le grain, germe de vie ensemencé par la Parole et par le Pain.
Grave en nos coeurs le nouveau nom de Jésus ressuscité, sois notre souffle, et nous pourrons chanter sa gloire en vérité.
Si entre 11h et 13h
Évangile de Dieu, soleil étincelant de justice et d'amour, pénètre dans nos vies ; au plus profond des coeurs, purifie et transforme.
Transcendante clarté, à l'heure de midi. Du plus haut de la croix tu baignes l'univers ; en ton immense paix tu rassembles les hommes.
Si l'après-midi
Berger puissant qui nous conduis, tu nous as faits pour ta lumière ; et par-delà ce jour trop bref tu nous emmènes dans ta gloire.
A travers l'oeuvre de tes mains, nos coeurs déjà te reconnaissent ; mais le désir de ton amour toujours plus loin poursuit sa quête.
Nous voulons voir à découvert l'éclat radieux de ton visage. Dans l'aujourd'hui de ton appel, prépare en nous le face-à-face.

PSALMODIE
Psaume 118 - V

I) Antienne : Guide-moi, Seigneur, au chemin de ta loi

II) Psaume : 33 Enseigne-moi, Seigneur, le chemin de tes ordres ; à les garder, j’aurai ma récompense. 34 Montre-moi comment garder ta loi, que je l’observe de tout coeur.
35 Guide-moi sur la voie de tes volontés, là, je me plais.
36 Incline mon cœur vers tes exigences, non pas vers le profit. 37 Détourne mes yeux des idoles : que tes chemins me fassent vivre.
38 Pour ton serviteur accomplis ta promesse qui nous fera t’adorer.
39 Détourne l’insulte qui m’effraie ; tes décisions sont bienfaisantes. 40 Vois, j’ai désiré tes préceptes : par ta justice fais-moi vivre.

III) Doxologie : Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen

IV) Antienne : Guide-moi, Seigneur, au chemin de ta loi

Psaume 33, section I

I) Antienne : Qui cherche le Seigneur ne manquera d’aucun bien

II) Psaume : 2 Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. 3 Je me glorifierai dans le Seigneur : que les pauvres m'entendent et soient en fête !
4 Magnifiez avec moi le Seigneur, exaltons tous ensemble son nom. 5 Je cherche le Seigneur, il me répond : de toutes mes frayeurs, il me délivre.
6 Qui regarde vers lui resplendira, sans ombre ni trouble au visage. 7 Un pauvre crie ; le Seigneur entend : il le sauve de toutes ses angoisses.
8 L'ange du Seigneur campe à l'entour pour libérer ceux qui le craignent. 9 Goûtez et voyez : le Seigneur est bon ! Heureux qui trouve en lui son refuge !

10 Saints du Seigneur, adorez-le : rien ne manque à ceux qui le craignent. 11 Des riches ont tout perdu, ils ont faim ; qui cherche le Seigneur ne manquera d'aucun bien.

III) Doxologie : Gloire au Père, et au Fils, et au Saint- Esprit, au Dieu qui est, qui était, et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen

Psaume 33, section II

I) Antienne : Qui cherche le Seigneur ne manquera d’aucun bien

II) Psaume : 12 Venez, mes fils, écoutez-moi, que je vous enseigne la crainte du Seigneur. 13 Qui donc aime la vie et désire les jours où il verra le bonheur ?
14 Garde ta langue du mal et tes lèvres des paroles perfides. 15 Évite le mal, fais ce qui est bien, poursuis la paix, recherche-la.
16 Le Seigneur regarde les justes, il écoute, attentif à leurs cris. 17 Le Seigneur affronte les méchants pour effacer de la terre leur mémoire.
18 Le Seigneur entend ceux qui l'appellent : de toutes leurs angoisses, il les délivre. 19 Il est proche du coeur brisé, il sauve l'esprit abattu.
20 Malheur sur malheur pour le juste, mais le Seigneur chaque fois le délivre. 21 Il veille sur chacun de ses os : pas un ne sera brisé.
22 Le mal tuera les méchants ; ils seront châtiés d'avoir haï le juste. 23 Le Seigneur rachètera ses serviteurs : pas de châtiment pour qui trouve en lui son refuge.

III) Doxologie : Rendons gloire au Père tout-puissant, à son Fils Jésus Christ, le Seigneur, à l'Esprit qui habite en nos coeurs, pour les siècles des siècles. Amen.

IV) Antienne : Qui cherche le Seigneur ne manquera d’aucun bien


PRIERE AVANT DE LIRE LA BIBLE (la loi)
Je te prie Seigneur, je te prie Saint-Esprit, afin que tu daignes écarter tout nuage, toute ténèbre, qui, par le fait de nos péchés, pourraient obscurcir notre vue ; donne-nous une intelligence
spirituelle et merveilleuse de ta loi selon le mot de celui qui a écrit : "dessille mes yeux et je contemplerai les merveilles de ta loi" (Origène, Père de l'Eglise)

LECTURE BIBLIQUE
I) Lecture globale du texte : On venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à regarder. Les chefs ricanaient en disant : "Il en a sauvé d’autres : qu’il se sauve lui-même, s’il est le Messie de Dieu, l’Élu !" Les soldats aussi se moquaient de lui. S'approchant pour lui donner de la boisson vinaigrée, ils lui disaient : "Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même !" Une inscription était placée au-dessus de sa tête : "Celui-ci est le roi des Juifs." L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait : "N'es-tu pas le Messie ? Sauve-toi toi-même, et nous avec !" Mais l'autre lui fit de vifs reproches : "Tu n'as donc aucune crainte de Dieu ! Tu es pourtant un condamné, toi aussi ! Et puis, pour nous, c'est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons. Mais lui, il n'a rien fait de mal." Et il disait : "Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras inaugurer ton Règne." Jésus lui répondit : "Amen, je te le déclare : aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le Paradis." (évangile du Christ, Roi de l'univers, Luc 23, 35-43 - Traduction liturgique)

II) Méditation globale : fermez les yeux, priez à partir de ce que vous avez lu.

III) Lecture-méditation éclatée : Relisez le texte une deuxième fois, mais, cette fois-ci, ménagez des pauses de prière après chaque passage significatif du texte (= priez à partir du passage significatif que vous venez de lire, puis, passez au passage suivant, priez à partir de ce passage, etc...).

IV) Prière pour assimiler la lecture biblique : Seigneur, donne-nous une intelligence plus claire de tes autres prophéties ; ouvre davantage nos sens à la vérité ; et fais nous comprendre ce que tu as inspiré, en Toi Christ Jésus, notre Seigneur, à qui appartiennent la gloire et la puissance ! Amen. (Origène, Père de l'Eglise)

V) Commentaire : (le commentaire suivant n'a pas été élaboré par le site 'Prière d'Eglise'. Il provient du site : http://www.bible-service.net)

La scène du Calvaire, encadrée par les deux paroles suprêmes de Jésus, se déroule sous le regard du Père à qui Jésus a confié le pardon et remis son esprit.
Jésus est crucifié ; trois acteurs prennent le relais du diable (Luc 4) pour lui enjoindre de faire la preuve de sa relation avec Dieu, puisqu'on le dit " messie de Dieu " ; pour le mettre au défi de nier la mort au titre de sa royauté en se sauvant lui-même, au sens le plus négatif de fuir. Ici Jésus ne répond rien aux tentateurs et il n’entre pas plus qu’au désert dans la recherche du " pour soi ".
Par contre, ce qui lui a été dit par dérision : " sauve-toi et nous avec ! " se réalise, comme en témoigne la demande du second malfaiteur, qui est exaucée et élargie. Celui qui a prié Jésus de se souvenir de lui est sauvé " aujourd’hui " même, sauvé par Dieu en même temps que Jésus. Car Jésus a accepté de " perdre " sa vie, il s’est livré tout entier (corps et sang) pour les hommes avant de remettre son souffle entre les mains du Père. Ce faisant, il a " gardé " sa vie, parce que Dieu l’a sauvé. Et Dieu va " faire entrer dans le royaume de son Fils " (2e lecture) ce larron qui est le premier à y avoir cru. Jésus lui révèle que sa royauté consiste à vivre en communion avec lui : " tu seras avec moi dans le Paradis. "

Une Parole pour aujourd’hui
Incomparable royauté que celle de Jésus qui n’a rien d’un souverain triomphant ; il est le Serviteur souffrant (que le titre d’Élu employé par les chefs au Calvaire évoquait – Isaïe 42), le Messie humilié qui fait le don de soi-même. Aujourd’hui encore le Christ se tient dans le même effacement et nous voudrions parfois qu’il fasse rayonner son visage royal. C’est le bon larron qui peut stimuler notre foi par sa clairvoyance ; il nous invite à aimer l’enfouissement choisi par Jésus et à discerner, sous une apparence d’impuissance et d’échec, la présence vivifiante du Roi Sauveur dans l’éclipse de sa gloire.

VI) Prière : priez à partir du commentaire


VERSET
Seigneur, fais-moi connaître ta route, dirige-moi par ta vérité

SILENCE / RECUEILLEMENT
I) Prier des intentions d'internautes

II) Prières / intentions libres

I) Prier des intentions d'internautes (à collecter et imprimer via ce lien : intentions des internautes. Attention, pour revenir sur cette page, fermez la fenêtre qui va s'ouvrir)

II) Prières / intentions libres


ORAISON
Oraison : Seigneur Dieu, Père tout puissant, donne à tes serviteurs les lumières de l'Esprit Saint ; sans rien craindre de l'adversaire, qu'ils trouvent leur joie à te louer.
Conclusion : Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.

(après avoir appuyé sur IMPRIMER L'OFFICE, dans la boîte d'impression, appuyez sur OK, ne touchez à rien d'autre, seul l'office sera imprimé, le paramétrage d'impression est réglé à partir de cette page)

Retour vers L'INTEGRAL