Les camps de Birkenau-Brzezinka


Le camp de Birkenau était divisé en plusieurs zones et secteurs qui constituaient des camps à part.

Construit en été 1943, pour les « arrivages ». Les S.S. y organisaient presque tous les jours une vraie « chasse » aux détenus.

Concernait les déportés arrivés de Terezin (Theresienstadt).

Les S.S. y installent en mai 1944 les femmes juives déportées de Hongrie, prés de 20.000. En Juillet les S.S. se sont mis à former avec ces femmes des convois qu’ils envoyaient à l’intérieur du Reich. Il ne s’agissait que des bien portantes car les malades furent liquidées dans les chambres à gaz.

Près de 21 000 Tziganes déportés de divers pays sont passés par ce camp en y vivant en familles entières, car c’était un camp « familial ». Le commandant d’AUSCHWITZ, Höss fait allusion dans ses mémoires à la visite de ce camp par Himmler, le Reichsführer SS :


« Je lui fis faire un tour d’inspection détaillée dans le camp des tziganes. Il put tout voir ; les baraques remplies à éclater, les conditions sanitaires insuffisantes, l’infirmerie regorgeant de malades. Il put voir les enfants atteints de « noma », affreuse épidémie infantile qui me faisait penser aux Lépreux de Palestine. Il put voir ces petits corps décharnés, ces joues si creusées qu’elles en devenaient translucides, le lent pourrissement de ces corps vivants. »


A l'issue de cette visite, Himmler a ordonné l’exécution de tous les Tziganes encore vivants. L’extermination a lieu le 2 août 1944. Ce jour-là, 2.897 Tziganes ont été gazés dans les chambres à gaz de Birkenau.



retour suite