MAUTHAUSEN (suite)



nus
nus
A MAUTHAUSEN, gravé dans le bronze du monument « aux Français morts pour la liberté », on peut lire :

«Les morts ne dorment pas, ils n’ont que cette pierre
impuissante à porter la foule de leurs noms
Le souvenir du crime est la seule prière
Passant que nous te demandons».

L.ARAGON, 1949.



retour