Avant propos



Entre les premières pages de ce site et celles que vous vous apprêtez à lire presque dix années ont passé. Outre que durant ce laps de temps nos connaissances personnelles et collectives de la destruction des Juifs d'Europe se sont affinées, les technologies ont beaucoup évolué, particulièrement celles liées à l'internet. Par ailleurs nous avons quitté l'établissement du Pas de Calais qui a vu naître ce site et a fortiori les élèves avec lesquels nous avions travaillés. Nous aurions pu envisager une section plus " neuve " utilisant des formes plus dynamiques de présentation ou prenant en compte l'arrivée de l'ADSL, et avec elle la possibilité de faire figurer des images plus " lourdes ", voire de la vidéo ou des sons. Il n'en sera presque rien. Nous avons choisi de conserver la même forme de travail, la description tout à la main dans le bloc-note, et le même style de présentation. Cependant les images en grand format sont plus " imposantes " qu'avant.


Les raisons d'un tel choix sont simples à comprendre, mais on peut ne pas les partager. Nous avons voulu rester fidèles à l'esprit premier de ce travail. En premier lieu parce que notre objectif n'a jamais changé : nous cherchons toujours à toucher en priorité un public de jeunes, de collégiens et surtout de lycéens, plus capables de COMPRENDRE. L'émotion n'est en ce domaine pas à rejetter, elle est parfois à craindre. L'aridité de notre présentation ne les a pas rebutés et nous pensons toujours pouvoir nous adresser à eux sous cette forme. En second lieu, même si ce ne sont plus les mêmes, nous poursuivons notre travail avec des élèves sous d'autres cieux. Enfin, et c'est une raison qui à elle seule aurait suffi, Monsieur Paul SCHAFFER du comité français de YAD VASHEM nous fait la joie et l'amitié de nous soutenir depuis dix ans et c'est lui qui, il y a déjà plusieurs années, nous a suggéré d'adjoindre ces pages à notre travail initial. C'est donc un ensemble de fidélités qui nous a guidé, fidélités que nous ne vous voulions pour rien au monde remettre en cause.





suite