DESCRIPTION et REALISATION
du RX24

Télécharger la version PDF de cette page   ( Plus facile à imprimer )

ETUDE THEORIQUE

        La partie HF

           
Vous en trouvez le schéma ci-dessous.

RX24-HF-SCH.jpg (84120 octets)


      On retrouve le schéma des récepteurs précédents, en particulier celui du RX23. Nous n'allons donc pas nous étendre sur la question.
      Contentons-nous donc d'observer les quelques différences :
            - L'ampli HF  a repris un montage qui nous avait donné toute satisfaction dans nos anciens récepteurs.   C'est donc un transistor
              bipolaire HF, le BFR93 qui est utilisé. Le gain est un peu meilleur qu'avec le J310 et la CAG plus efficace.
            - Si le MC3362 a été conservé, par contre nous n'avons plus utilisé son comparateur de mise en forme ( dispo entre picots 13 et 14 )
              mais monté un comparateur externe, un LMC7215IM, permettant de mieux fixer les seuils de basculement et qui a de plus la
              possibilité de "driver" directement la diode Led de l'optocoupleur OP1 associé.
            - Le circuit du filtre à quartz a également été revu. La sortie du mixer 1 du MC3362 attaque un transsitor FET 4416 dont le drain est
              chargé par une 1800 W  ce qui donne une meilleure adaptation à l'impédance d'entrée du filtre. Ce dernier attaquant l'entrée de
             l'ampli  FI à travers une 1 kW  .
            - La synthèse de fréquence est toujours gérée par un MC145170 dont la commande est faite par les lignes PTA3/4/5 d'un petit µC 
               MC908QT2. Celui-ci  envoie les séquences de programmations puis passe en régime "STOP", avec arrêt de l'oscillateur interne
               ( à 12.8 MHz ), ce qui  nous garantit un rayonnement perturbant nul. La passage de Fn à Fs ou de Fs à Fn est commandé par le
              décodeur via un optocoupleur OP2. Le transistor de ce coupleur mettant à 0 la ligne PTA2  du µC pendant quelques milli-secondes.
              Celui-ci "se réveille", change la programmation du MC145170 puis repasse en STOP. Une diode Led connectée à la ligne PTA1
              est allumée si le RX24 en en Fs même si le µC est en STOP ( ce régime ne changeant pas les niveaux statiques des entrées/sorties )
              A noter que cette Led est aussi utilisée dans la phase de programmation des fréquences. A voir dans le décodeur.
            - Le RX24-HF est alimenté par un seul élément LiPo qui peut être de 145 mAh. le branchement se faisant par un connecteur 3 points
              inversible puisque le + est au point central. Le transistor Mosfet  T5 de canal N relie ce -batt à la masse quand il est conducteur, ce
             qui est son état de repos, le gate étant relié au +batt par R19. Le blocage de T5 se fait par un interrupteur externe reliant le gate à -batt.
             C'est le principe de nos INTERTEFs permettant de voler interrupteur ouvert ou déconnecté, mais ici il est intégré au récepteur.

        Le DECODEUR

La liaison du décodeur avec la partie HF se fait à l'aide des deux opto-coupleurs de RX24-HF. L'un ( OP1 ) envoie la séquence mise en forme
dans ce décodeur ( entrée S ), l'autre ( OP2 ) recevant les ordres de changement de fréquence ou de programmation
( Sortie F du schéma ci-dessous ).Le décodeur est construit autour d'un membre de la famille 9S12 de FREESCALE  ( ex Motorola ).
Il s'agit d'un petit µC en boîtier LQFP à 48 pattes au pas de 0.5 mm. Il est mis en fonctionnement par un résonateur 16 MHz donnant une
fréquence de bus de 8 MHz. La mémoire FLASH de 32 Ko est plus que suffisante pour le programme ici nécessaire.
Le décodeur intègre lui aussi un "INTERTEF" réalisé avec Q1, un Mosfet de canal P. Q1 est normalement bloqué par R9 reliant gate et source.
Les impulsions de la séquence PPM font conduire le transistor de l'opto-coupleur ce qui relie le gate de Q1 à la masse décodeur par R12 et
1/2 de D2 ou D1. Le condensateur C6 permet de conserver la conduction de Q1 pendanr 2 à 3 secondes après une impulsion
( Il y en a plus de 500 par seconde ! ) Si l'émetteur est à l'arrêt, il n'y a pas de séquence, mais un bruit de fond intense qui commande
l'opto-coupleur en continu et provoque également la mise sous tension du décodeur.
On peut utiliser deux batteries en principe identiques pour alimenter le décodeur, la séparation des BATT1 et BATT2 faite par D3a/b
La diode choisie ( MBRB20100CT, boîtier D2PACK ) permet 2 fois 10 A
Le Mosfet choisie ( SUD45P03-15A, boîtier DPAK ) autorise 15 A.
Le µC est alimenté par un régulateur LM2931 ajustable. La tension régulée est fixée à + 3.8 V par R13 et R14
La seconde moitié des D1 et D2 commande le niveau des entrées PT0 et PT1 du µC. Ces entrées sont les "INPUT CAPTURE" du timer.
Tirées au + au repos, par R7 et R8, elles passent à 0 sur les impulsions de la séquence. Le µC mémorise les instants précis de ces basculements
Les résultats étant ensuite analysées pour tester la validité de la séquence et transmettre ces données, si tout est correct, vers la routine de sortie qui
va fabriquer la trame nécessaire sur PT2 ( clock ) et PT3 ( data ) pour la commande des deux registres à décalage de type 4015 connectés en
série pour la sortie des 13 voies décodées. ( 12 voies normales transmises par l'émetteur, plus une voie obtenue par le temps de synchro de la
séquence PPM.. Rappelons que les 4015 permettent d'annuler tout jitter sur les créneaux de servos. ( Il s'agit ici du jitter créé par le µC lui-même )
Le RX24-DEC n'accepte la séquence PPM que si elle a 12 voies et un temps de synchro compris entre 4 et 5 ms. Il faut par ailleurs
que le code PPCM correct soit incrusté dans la séquence.
Ce code est plus élaboré que celui de nos précédents Rx. En effet il ajoute au code normal programmé dans le Supertef  5   bits correspondant au
n° de la cellule utilisée. Ainsi si vous utilisez les valeurs par défaut :
Code "86"  soit  $56 en hexa et 01010110  en binaire
N°  de cellule  "1"  ( celui de la cellule " @" )
alors le code PPCM complet sera     0101011000001   soit un code à 13 bits
Si la cellule était la "Z" de n° 27  soit $1B en hexa et 11011 en binaire, ce code serait 0101011011011
Ainsi, aucun risque de décoller avec la programmation de Z si votre avion est le @


RX24-DEC-SCH.jpg (68810 octets)

Deux récepteurs peuvent être connectés sur le décodeur :
- RX1, le récepteur principal dont les signaux sont envoyés vers l'entrée Timer PT0
- RX2, le récepteur de secours dont les signaux sont envoyés vers l'entrée Timer PT1
Hors fail-safe, c'est RX1 qui est utilisé, RX2 pouvant ne pas exister.. Cette remarque nous amène d'ailleurs à parler des choix du mode Fail-Safe.
Ces choix sont déterminés par les inters DIL Int1 et Int2
       - Si Int1 et Int2 sont sur OFF, alors le fail-safe ne fait que conserver les positions des servos au moment de son entrée en action.
       - Si Int1 = ON et Int2 = OFF, le fail-safe met TOUTES les voies sur des positions pré-programmées. Voir plus loin.
      - Si Int1 = OFF et Int2 = ON, seule la voie 4, à utiliser pour les gaz, passe sur une position pré-programmée, les autres voies restant où elles sont.
      - Si Int1 = ON et Int2 = ON, le récepteur de secours est activé et est supposé recevoir une signal valable et contrôlé.

      - Si Int3 = ON,  RX2  doit être du type RX24-HF, donc identique à RX1,  il est sensé recevoir le même signal  que RX1 supposé en panne.
                                 Il fonctionne alors sur les mêmes fréquences que RX1  et avec le même code PPCM
      - Si Int3 = OFF, RX2 peut être un récepteur PPM quelconque recevant son signal d'un émetteur de secours.
                                 La séquence peut avoir un nombre quelconque de voies ( max 12 ), un signal synchro de durée  assez quelconque .
                                 Il n'y a pas à avoir de code PPCM. Ce RX2 n'utilise pas son décodeur s'il en a un  et se contente d'envoyer la séquence,
                                 de sens quelconque, reçue. Il peut inclure un opto-coupleur, ce qui permet de garder les avantages de celui-ci,
                                 ou ne pas en avoir, en les perdant évidemment.
                                  Si l'émetteur de secours a "n" voies, les "n" premières voies du RX24 sont sous son contrôle, les autres  voies restant
                                 dans la position occupée avant le passage en fail-safe

        - Si Int4 = OFF, Le changement de fréquence sur défaut se fait après 40 trames erronées , soit env. 0.8 ms
                                   et   le passage en fail-safe se fait après 3 tentatives de changement de fréquence soit donc env. 2.5 s
        - Si Int4 = ON,   cela se fait après 30 trames erronées, soit env. 0.6 ms et le fail-safe après 2 changements de fréquence, soit env. 1.2 s.

Le décodeur délivre 13 voies proportionnelles : V1 à V13. Il fournit également 8 voies Tout ou Rien : TR0 à TR7, doublant les voies V6 à V13
Si ces voies sont au mini, avec les sorties TRx correspondantes sont au niveau logique 0, si elles sont au maxi, alors Trx sont à 1 ( + 3.8 V )
Si une de ces voies est au neutre, la sortie TRx devient entrée permettant au système commandé d'avoir une logique à 3 états

Le connecteur CONN-PROG   permet la programmation des fréquences et du code, des paramètres exploités par le fail-safe d'autre part.
- Programmation  Code/Fréquences.   Elle se fait par le STF05 exclusivement qui envoie ses informations sur DATA du connecteur.
          Il faut bien comprendre le déroulement de l'opération pour la maîtriser.:
          Lors de la mise sous tension du RX24-HF, le µC QT2 scrute pendant 1 seconde la ligne PTA2 commandée par le décodeur,
          via l'opto-coupleur OP2. Si cette ligne reste au niveau 1, le RX24-HF démarre normalement.
          Perndant cette seconde le décodeur s'est mis sous tension et immédiatement le 9S12C32 scrute la ligne DATA de CONN-PROG
          Si cette ligne est à 0, il démarre son fonctionnement normal.
          Mais s'il trouve cette ligne à 1, car connectée au STF05 ( Point Tx du connecteur DIN ) passé en mode Téléchargement, il se met en
          attente des signaux de celui-ci et fait passer la ligne PTA2 du QT2 à 0, pour avertir ce dernier qu'il faut passer lui aussi en attente des
          données.  La Led rouge du CONN-PROG s'allume ainsi que celle de la ligne PTA1 du QT2. Diodes restant allumées en attente.
          L'envoi des données par le STF05 ( touches "P" puis "E" ) parvient au décodeur qui en vérifie la validité puis l'écrit dans sa flash.
          Il éteint sa propre Led pour validation de transfert.
          Ceci fait, le décodeur envoie les données de fréquences via l'opto-coupleur vers PTA2 du QT2. Ce dernier exécute un travail identique
          de réception/vérification/écriture flash.  Si tout va bien il éteint sa diode.
          Le code PPCM est enregistré dans le décodeur. Les fréquences le sont dans le RX24-HF

          En conclusion, pour exécuter ce transfert d'informations :
        - Mettre le STF05 sous tension , connecter sur la DIN le cordon de liaison  qui est branché sur CONN-PROG du décodeur.
        - Mettre le RX24-HF/Décodeur sous tension : Les deux diodes ( HF et décodeur )   s'allument.
        - Envoyer les données du STF05 par les touches "P" puis "E"
                - La diode décodeur s'éteint et 1/4 s  plus tard la diode RX24-HF fait de même.
                - Mettre le RX24/décodeur à l'arrêt. Débrancher le cordon .
                - Sortir le STF05 de l'écran de Téléchargement. Remettre le RX24 sous tension et vérifier que ça marche
.

- Programmation des paramètres de fail-safe
        Seuls les Int1 et Int2 interviennent dans la programmation des paramètres
        Pour programmer les paramètres, il faut faire un appui sur le poussoir connecté entre PSS et Masse de CONN-PROG
        Le RX4 doit être hors fail-safe, commandé normalement par le STF05
        Le tableau suivant indique les différents choix :
             - Ligne 1 :   L'appui poussoir ne fait rien et le passage en fail-safe non plus, gardant tous les servos là où ils se trouvent.
             - Ligne 2 :   L'appui poussoir enregistre la position de TOUTES les voies et le fail-safe mettra les servos sur ces positions
             - Ligne 3 :   L'appui poussoir enregistre la position de l'actionneurde la voie 4, supposé commander les gaz. Le fail-safe
                                laissera toutes les voies sur leur position mais passera la voie 4 sur celle programmée. ( mode CONTROGAZ )
             - Ligne 4 :   L'appui poussoir établira la moyenne réelle des impulsions courtes ( 300 µs typ ) et des longues ( 500 µs typ ) et
                                modifiera en conséquence la valeur programmée par défaut.

                               ATTENTION, il faut faire cette manip avec un code égal à "86" ( qui comporte 4 impulsions courtes et 4 longues )
                                Sur le plan fail-safe, les deux inters sur ON, le récepteur RX2 sera actif. Donc en fail-safe, les voies seront
                                commandées par ce second récepteur, soit type RX24-HF, soit quelconque, selon la position de Int3 ( voir ci-dessus )

Int1 Int2 Int3 Int4 Fail-safe Paramètres
OFF OFF xx xx RIEN RIEN
ON OFF xx xx VOIES VOIES
OFF ON xx xx GAZ (V4) GAZ (V4)
ON ON xx xx RX2 IMP/moy

  xx = position indifférente

Connecteur BDM
         Ce connecteur est utilisé pour la mise en place initiale du logiciel de fonctionnement. Cela se fait à l'aide d'un soft spécial et
         via un interface ( COMPOD ) spécial.   CONN-BDM ne vous servira donc pas. N'y rien brancher évidemment !

REALISATION du RX24

                                                                           du  RX24-HF
Comme il se doit, on commencera la réalisation par la fabrication des boîtiers. Les circuits imprimés à fabriquer ou à
commander à l'auteur seront montés à blanc dans ces boîtiers. C'est un travail à faire soigneusement car il conditionne
la fiabilité du montage final.
Pour la HF le dessous du Cimpr doit se trouver à 2.5mm du fond de boîtier ( épaisseur du MC3362DW ) 
Tailler les encoches des deux tenons en conséquence et souder 2 entretoises de cette longueur sur les coins inférieurs
( en tube laiton de 3mm ext )
Si les picots sont droits une découpe est à faire dans le couvercle. S'ils sont coudés, ce sera dans le rabat de fond de
boîtier et c'est un peu plus délicat. C'est ce que nous avons fait !
Un décor en Dynamark peut être fourni par l'auteur


RX24HF-RECTO.jpg (77906 octets)    Liste des composants


R1           470 W        805
R2           100 W        805
R3/4        12 kW        805   
R5           10 kW         805
R6          2.7 kW         805
R7             1 kW        603
R8          1.8 kW        805
R9          3.3 kW        603
R10        2.2 kW        603
R11         82 kW         603
R12        2.7 kW        603
R13         33 kW        603
R14       10 MW        805
R15        3.3 kW       805
R16/21    39 kW       805
R17/20  100 kW       805
R18          10 W        805
R19       150 kW       805
R22       4.7 kW        805   
R23        47 kW        805
R24/25   820 W        805
R26       4.7 kW        805
R27        18 kW        805

1 jeu de bobines L1..4  ( auteur )
1 quartz   10245 kHz   ( ED : QUQZ10MHZ245C4 )
1 filtre à quartz 10.7 MHz        
1 filtre céram CFW455G    ( 72 )
                     CFW455HT   ( 35/41 )
10  picots mâles 2.54 droits ou coudés



RX24HF-VERSO.jpg (71747 octets)C1          10 pF     805
C3          10 pF ( 35/41 )     805
                8.2 pF ( 72 )        805
C5           47 pF                   805
C6          4.7 pF                   603
C10        220 pF                805/NPO
C12/13     10 nF                   805
C14           39 pF ( 35 )        805
                  68 pF ( 41 )       805
                  47 pF ( 72 )       805
C16          220 pF                805
C17            47 pF                603
C18           supprimé
C19             1 µF/10V    tant/CMS/A
C20           10 µF/10V    tant/CMS/A
C22          150 µF/6.3V  tant ( F: 197-075 )         
C25            10 µF/10V    tant/CMS/B
C28           0.1 µF                 603
C2/4/7/8/9/11/15/... 0.1 µF   805
C21/23/24/26/27     0.1 µF   805
Caj             10 pF     ( RS: 832-352 )

1         MC3362DW  ( ED )
1         MC145170D  ( ED )
T1       BFR93-SMD  ( ED )
T2/3    BC859C-SMD ( ED )
T4       MMBF4416-SMD   ( ED )
T5       FDN335N        ( F: 984-5348 )
1         LMC7215IM   ( F: 949-4111 )
2         SFH6156-2T   ( F: 104-5527 )
1        MC908QT2ACDWE  ( F: 120-0534 )
                à programmer par l'auteur

Le montage de la partie HF ne présente pas de difficulté dans la mesure où l'on maîtrise la pose des CMS
Commencer par souder R et C, puis les composants actifs.
Terminer par les bobines. Coupelles et blindages à poser après les premiers tests de fonctionnement
Picots pour terminer. Choisir entre droits ou coudés selon l'utilisation envisagée, les deux solutions ayant leurs avantages

                                                                                du RX24-DEC

RX24-DEC-recto.jpg (29890 octets)         Liste des composants






R1              10 MW           805
R2/3/7/8     4.7 kW           603
R4/10/11    820 W            805
R5/12           1 kW            805
R6             4.7 kW            805
R9            470 kW           805
R13            10 kW           805
R14            22 kW           805


C1/2/3/4/5      0.1 µF          603
C6          6.8 µF/10V     tant/CMS/B
C7/8         22 µF/10V   tant/CMS/B








RX24-DEC-verso.jpg (47229 octets)



Q1     SUD45P03-15A                 F: 955-1492
D3     MBRB20100CTPBF          F: 910-0717
D1/2   BAV70                              F: 984-3604
1         LM2931CM                      F: 949-3417
2         MC14015BDG                F: 966-4858
1         MC9S12C32CFAE16       F: 114-8463

1         Inter DIL 4vx/CMS           F: 112-3953
1         Reso  16 MHz                   F: 121-8536
3         barrettes 13 picots 2.54mm
2         barrettes   8 picots 2.54mm
1         barrette    4 picots 2.54mm
1         barette femelle 4 points/2mm  F: 110-9727









Pour le décodeur, nous vous proposerons de vous fournir le circuit imprimé avec le µC et ses composants périphériques essentiels soudés, soit :
R1 et le réso, C1 à C5, R2/3 et le connecteur BDM 2mm. ( En rouge dans la liste )   Cela nous permettra de programmer le µC.
Il vous restera à monter les autres composants
Le décodeur est monté dans son boîtier à 2 mm environ du fond, tenu par deux tenons côté V1..13. Côté TR0..7  nous avons soudé sur le bord
du Cimpr une réglette époxy de 2mm de large servant à la fois d'entretoise et permettant la fixation latérale par deux vis de 1.2 mm
Les cordons 3 fils de liaison vers RX1 /2 sont soudés à plat sur les plots prévus. Une gaîne thermo engagée sur l'excroissance du circuit les
maintenant solidement. Même technique pour les cordons batterie.
Les deux batteries sont sans doute nécessaires si vous connectez 13 servos. Mais pour un usage plus modeste, une seule batterie est possible.
On peut faire alors comme sur la photo du proto : remplacer D3 par un simple fil 
Un décor est prévu pour le décodeur.

                                                                               Mise en service.  Réglages

RX24-HF.

Le récepteur peut fonctionner sans le décodeur. Il suffit de connecter uniquement la batterie Lipo de 3.7V nominal.
Avec les valeurs par défaut, il démarre alors sur la fréquence normale Fn, soit 72350 ou 41100 ou 35200 kHz
1. Oscilloscope au point Test verrouillage, 1V/div. Régler le noyau de L3 pour avoir un niveau haut, sans créneaux visibles
2. Oscilloscope au point BF, 500 mV/div en Vert.  et  2 ms/div en Hor.
    Régler le noyau de L4 pour un souffle d'amplitude maximum.
3. Mettre le STF05 sous tension, antenne remplacée par une ampoule 12V/0.1A, programmé avec la bonne fréquence et Sm=2
    On doit trouver en BF le signal transmis. L'amener au même niveau vertical que le souffle sur l'écran de l'oscillo
    à l'aide du condensateur ajustable.  Relire  CONSEILS/Réglages HF  à ce sujet.
4. En éloignant l'émetteur de quelques mètres, voir si les réglages de L1 et L2 sont efficaces, sans fignoler pour le moment.

On peut, si tout semble correct, coller les coupelles à l'araldite, puis colle durcie, souder les blindages.
Installer dans le boîtier ( un trou ménagé pour la retouche de Caj. ) . Passer au réglage final.

1. L'émetteur est à l'arrêt.
    Avec la sonde de l'oscilloscope, mesurer la tension de varicap au point commun R17/C15. Régler L3 pour mesurer + 1.9 V
    Oscillo au point BF, comme ci-dessus, recaler le souffle au maximum d'amplitude avec L4. Ces réglages de L3 et L4 sont définitifs
2. L'émetteur est remis en service. A l'allumage, passer immédiatement dans le MENU, pour fonctionnement sans HF ( ou presque !! )
    Oscilloscope 1V/div est connecté sur le point  Test CAG ( collecteur de T3 ) Eloigner l'émetteur pour obtenir  un niveaui intermédiaire
     entre niveau haut ( + 4V env ) et 0V  en ce point. Ce n'est pas très facile. Eviter d'avoir des mouvements de personnes à proximité.
     Retoucher alors les noyaux de L1 et L2 pour descendre le niveau autant que faire se peut. Modifier au besoin la position de l'émetteur
     pour éviter de bloquer le niveau tant en haut qu'en bas.
     NB. On remarquera que HF coupée, le STF05 rayonne encore quelque peu. En effet le VCO de la platine HF est toujours actif. Il y a
             donc un très léger passage de HF à travers les étages suivants pourtant non alimentés. Ce rayonnement très faible n'existe que sur
             quelques mètres autour de l'antenne
3. Revenir au point BF et vérifier le bon réglage de Caj :  Souffle et signal au même niveau.

    Immobiliser les noyaux à la cire de bougie. RX24-HF est bon pour le service.

RX24-DEC.

Ce module ne requiert aucun réglage. Il suffira donc, après vérifications minutieuses de le connecter au RX24-HF pour en vérifier le bon
fonctionnement.  Sans émission, si la Led du RX24-HF est connectée, on la verra clignoter au rythme des changements de fréquence.
Il faudra maintenant faire une programmation du RX24 par le STF05, mais la démarche a été expliquée plus haut, dans cette page
Attention : Si vous testez le RX24 sans avoir fait une programmation complète par le STF05, mettez-vous sur la cellule @  et avec un
code PPCM de 86. Sinon ça ne marchera pas !

Conclusion. Nous espérons vous avoir donné dans cette description tous les renseignements qui vous sont nécessaires.
N'hésitez pas à nous contacter si quelque chose vous paraît bizarre ou obscur. Nous signaler aussi coquilles et fautes de frappe.
A l'avance merci