TELEMESURE à SYNTHESE VOCALE  pour STF05

Vue-TELEM-SY.jpg (55243 octets)

      Après une bonne année de pratique de la télémesure déjà décrite, une conclusion s'est imposée : Malgré le grand écran utilisé, la lecture PENDANT LE VOL, des valeurs affichées n'est pas
      facile et risque de faire perdre le modèle de vue s'il est éloigné ou très haut !  D'où la recherche d'une solution efficace . C'est ce que je vous propose aujourd'hui !
      J'ai en effet le plaisir de vous présenter le nouveau module de télémesure que je viens de mettre au point. Ce module a la particularité d'être doté d'une synthèse vocale et d'être capable de "lire" les
      paramètres affichés à l'écran et de les prononcer ou de vous avertir par un bref message sonore de l'une des alarmes prévues.
      Sur le plan mécanique ce nouveau module est conforme au précédent : mêmes dimensions pour le boîtier et les circuits imprimés. Même disposition.
      L'affichage est aussi identique . Nous avons utilisé un nouveau µC, d'une part parce que le 908JK3 est obsolète et d'autre part parce qu'il manquait un peu de puissance. Nous avons eu recours à
      un MC9S12A256 identique à celui du STF05, à ceci près qu'il n'a que 80 pattes au lieu de 112.
      Le circuit de synthèse vocale utilisé est de la firme ISD. Sa particularité est d'être vierge au départ. A charge par l'utilisateur d'y enregistrer les sons ou vocables qu'il veut entendre. Mais cela a le
      gros avantage de restituer un son d'excellente qualité, en français, avec l'accent qui est le vôtre puisque vous aurez à faire vous-même l'enregistrement des quelques 70 mots nécessaires. 
     Après avoir procédé à cet enregistrement, mon épouse a d'ailleurs déclaré : " Je reconnais ta voix !! "  En quelque sorte ... "La voix de son maître" !

Examinons succintement la structure électronique du système :TELEM-MC.jpg (45529 octets)

       - SECTION   µC

           Le coeur du système est évidemment le µC
           Un quartz de 16 MHz assure son fonctionnement en mode "single chip" par les tirages R1, R2 et R3
           L'afficheur 2 lignes de 16 caractères reçoit ou envoie des données en liaison avec le port PB
           Les lignes PT5/6/7  lui fournissant les codes de commande
           Le potentiomètre Pot règle le contraste en mettant la patte 3 pratiquement à la masse.
          Le clavier à 3 + 1 touches est géré par le port PAD configuré en entrées digitales tirées au + (R4..R7)
           Les touches P, + et -   sont internes à la télémesure, mais la touche E est reportée dans le STF05 car
           elle permet, entre autres, de déclencher pendant le vol la lecture des paramètres affichés.
           Le port A  gère 4 contacts : "Stp Al" (coupure alarmes gênantes) "PRG" (appel de la reprogrammation)
           et "Ty/Var" (choix mode tachy ou mode vario) "n.u" (non utilisé pour le moment)
           Les lignes PS2 et PS3 sont dévolues à la liaison RS232 ( réception XBEE ou reprogrammation)
           Les lignes PM3/4/5  sont celles du SPI envoyant les commandes de fonctionnement au ISD33120
           La ligne PT0 est liée au timer interne en mode "input capture" Elle nous servira à compter les lignes
           mémoire du ISD33120 dans la gestion de l'enregistrement ou de la lecture des mots à prononcer.
           Enfin signalons que le µC utilise exactement la même technique que le STF05, à savoir la mise en place
           d'un Boot-Loader assurant d'une part le lancement du programme de fonctionnement, mais permettant
           d'autre part un "update" du logiciel par l'utilisateur, à chaque fois qu'une amélioration sera introduite,
           ce qui bien entendu, ne manquera pas de se produire.
           Le programme et le Boot-Loader résident en mémoire FLASH
           Les paramètres spécifiques à l'une des 10 cellules possibles (ce qui est nouveau) résident en EEPROM


ISD33120.jpg (35314 octets)

       - SECTION Synthèse Vocale

                  La fonction est assurée par un circuit de la firme ISD.
                  Le choix s'est porté sur le ISD33120-E tout simplement parce qu'il est disponible chez ED
                  Les composants ISD sont hélas difficiles à trouver par petites quantités !!
                  Contrairement à bien d'autres circuits du marché, le ISD33120 est vierge au départ et c'est
                  à l'utilisateur d'y enregistrer ce qu'il veut entendre.
                  Mais par contre la qualité sonore obtenue est très bonne et n'a rien à voir avec ces sons
                  digitalisés et d'accent anglais que l'on entend parfois.
                  La mémoire EEPROM du ISD33120 est organisée en 800 lignes de 1200 colonnes.
                  Chaque ligne est parcourue en 150 ms.  ce qui donne 800 x 150 = 120000 ms = 120 s = 2 mn
                  d'où l'appellation "33120"  ( Il existe aussi des 33150, 33180 et 33240 )
                  Lors de ce parcours la sortie RAC du ISD, en drain ouvert  et tirée au + par R8 du µC,
                  reste au niveau haut pendant les premières 137.5 ms puis passe à la masse pendant les
                  les dernières 12.5 ms marquant la fin de la ligne. Ceci permet le comptage des lignes par PT0
                  Seules les lignes sont adressables. Les adresses vont donc de 0 à 799.
                  Un espace de 9 lignes a été prévu pour chaque mot à enregistrer ou lire. On pourrait donc
                  disposer de 800 / 9 mots, soit 88 mots. Pour les besoins de notre cause nous n'en utiliserons
                  que 70, pour le moment. Comme il existe des mots à 1 syllabe ( un, deux, trois .... ) et des mots
                  à 3 syllabes ( quatre vingt par ex. ) un nombre de lignes allant de 4 à 8 est prévu en conséquence.
                  L'espace de 9 lignes disponible évitant aux mots de "se mordre la queue" !
                  Le ISD33120 fonctionne sous 3V et requiert un régulateur ad hoc. Les R1 à R4 assurent la
                  liaison avec le µC sous 5v en toute sécurité
                  Un micro ELECTRET directement sur le chip permet l'enregistrement
                  Un ampli BF LM386  restitue le son à un niveau tout à fait correct, réglable par Pot

     La réalisation peut se faire en 2 circuits imprimés comme ci-dessous ou en un seul circuit imprimé comme pour la "Télémesure pour tous".
                   Cette seconde solution ajoute quelques passages recto-verso   mais évite le cordon de liaison entre les platines séparées

TELEM-ISD.jpg (44797 octets)                 REALISATION
       
Partie    micro-contrôleur
       
          Liste des composants
( En rouge, les composants fournis avec le Cimpr )

      
MC9S12A256      80 br.   programmé soft + Boot-Loader
       1 quartz  16 MHz

       3 poussoirs     ED  : COAPPHAP3301B   ou F : 959698
       1 inverseur      ED  :   COAPNK236   ou F : 674345
        Barrette  4 picots mâles droits 2mm
        Embase femelle 4 pts 2mm
        Pot  CMS  22 kW    ED : WPOAH22KR  ou F :   1141475
        2 douilles subminiatures

       
R1/2/3       27 kW      603
        R4/5/6/7/8/9/10    6.8 k
W    603      ( de 4.7 à 10 kW
)
       
Straps           0 W        805
        Strap            0
W      1206

        C1                            22 µF      tant B
        C2                           0.1 µF     1206
        C3/4/8/9/10             0.1 µF        603
        C5                           4.7 nF       603
        C6/7                        3.9 pF       603
        C11                         0.1 µF       805


        1 circuit imprimé


                    Montage
       Commandé auprès de l'auteur, le circuit imprimé est fourni avec les composants rouges,
       le µC programmé, test de fonctionnement effectué.
       Il restera à percer quelques trous ( prévoir foret de 8/10 ) et souder les composants qui manquent.  Le cordon de liaison vers l'autre cimpr devra être fait avec du fil de petit diamètre, les fils
       arrivant par le dessous comme le montre la photo de début de page.
       Nous conseillons de faire la liaison avec l'afficheur en petit fil souple, chacune des 14 connexions en forme de U. Il est ainsi facile d'accéder au verso du cimpr si besoin est.


ISD33120-TS.jpg (35142 octets)                  Partie   Synthèse vocale
                           Liste des composants   ( En rouge, les composants fournis avec le cimpr )

        Le ISD33120 :   ISD33120-E   ( ED : CIISD33120E-SMD   format  TSOP indisponible Déc 2011)                            ou   ISD33120-S   ( ED : CIISD33120-SMD     format    SOIC disponible Déc 2011 )
        Rég. 3V              :     TPS73030DBVT    ( F 1135394 )
        Ampli BF            :     LM386-1 SMD  ( ED )  ou  F  9488324 )
       
         R1               470  W    603
         R2/3/4            1 k
W    603
         R5                  10 W    805
         R6                 6.8 kW  805
        C1/10          150 µF    tant B      F : 1658154
        C2/3/4/11    0.1 µF    805
        C5/6              1 µF     tant A
        C7                0.1 µF   603
        C8                47   nF   805
        C9                 22 µF   tant B

        Embase jack 2.5          ED : COPG104JC
        Pot PIHER  4.7 k
W    ED : POACAH4K7
        Barrette mâle 8 pts 2mm coudée 90°
        1 embase 2 mm  8 pts
        4 douilles subminiatures   ( pour HP et micro )  Prévoir barrette contacts tulipe
        1 HP  36 mm     ED : par lot de 4      LOTHP8-OHMS-36MM
        1 micro ELECTRET 2 fils
        1 cordon  4 fils petit diamètre
        1 connecteur DIN 7 pts coudé 90°    F : 809822      ou droit  ( voir plus bas )

        1 circuit imprimé    Une plaquette d'adaptation set éventuellemnt prévue pour le ISD33120 format SOIC

        NB.  Les résistances R2b, R3b, R45b   non utilisées

             Montage
                      
   
ATTENTION :  Le ISD33120-E   à commander chez ED  est délicat à souder. 
                             Cce n'est pas le cas du ISD33120 en format SOIC  que le réalisateur implantera lui-même à l'aide d'un petit circuit imprimé d'adaptation.
                             Si vous disposez de ISD33120 -E,  l'envoyer à l'auteur avec le règlement de la commande des Cimp
( 50 euros ,  selon le détail ci-dessus ).
                             Dès réception je souderai le ISD...   sur le cimpr et vous retournerai l'ensemble.


    En possession du cimp + ISD, il vous restera à percer quelques trous et  finir la pose des composants non montés
    Embase jack : Il faudra sectionner les 3 pattes de fixation de manière à ce qu'elles posent sur le cimpr , embase en place. Souder alors solidement cette pièce
    Potentiomètre :  Comme on le voit sur la photo, avant montage, le potentiomètre PIHER doit être muni d'un disque de commande de diamètre 16 à 17 mm.
    Découper ce disque dans de l'époxy 8/10 débarrassé de son cuivre. Perçage au centre à 12/10 et crantage périphérique avec une petite lime triangulaire.
    Visser un boulon de 12/10, tête plate, par le dessous du PIHER, La tige saillant par le dessus reçoit d'abord une mini rondelle que l'on peut faire dans le même époxy,
    diamètre au plus égal à celui de l'axe blanc ( 3mm ). Placer alors le disque cranté et le bloquer par un écrou. Un soupçon de cyano évitera un désserrage ultérieur

    Pour ce qui concerne le boîtier et l'installation des Cimpr, veuillez vous reporter à la précédente description qui reste valable. Voir TELEMESURE 
    Petites différences : La position de l'embase jack, la nécessité de pratiquer une fente pour le passage de la roue de commande du Pot, la position de l'entrée du câble 4 fils qui  contrairement
    à la figure ci-dessus, arrive par le bas au niveau de la barrette 2 mm. Voir  photo ci-dessous

    Commande de la touche "E" : Cette touche est prévue dans le STF05. Nous l'avons installée sur le flanc gauche, à l'image de la touche d'autotrim du flanc droit. Pour la liaison électrique on peut
    utiliser soit le picot central du DIN, soit le picot "Ty". Dans le 1er cas hélas la fiche coudée 90° ci-dessus n'existe qu'en 7 points chez FARNELL. Il faut alors recourir à une fiche droite 8 points.
    Dans le second cas, le  picot "Ty" étant tiré à la masse par 100 k, il ne devrait pas y avoir de problème pour un fonctionnement correct de la touche. On pourrait cependant prévoir R6 du µC à 4.7 k.
    Une astucieuse solution proposée par M. SIROT : Intégrer le poussoir dans le connecteur DIN coudé.
    Solution dont le seul défaut est d'être un peu difficile à réaliser. Voir ci-dessous comment j'ai procédé.
Percer la pièce métallique bien au centre à 4mm S'en servir pour percer de même le corps plastique Préparer une rondelle époxy 16/10 sans cuivre alésée aux dimensions du poussoir carré
Coller dans le fond de la pièce métallique à l'araldite. Gratter la colle une fois sèche dans le fond du trou carré. Insérer le poussoir et  le coller de même. ( ne garder que 2 picots , l'un pour
la masse, l'autre pour "E" )  ATTENTION : La hauteur du fond de poussoir ne doit pas excéder 4 mm pour la mise en place ultérieure de l'embase des 7 picots
Finir par la soudure des fils +5V, Rx et masse . Remonter l'ensemble. Vérifier à l'ohmmètre les continuités des liaisons et l'absence de court-circuit.

DIN90-2.jpg (5469 octets)

DIN90-3.jpg (5375 octets)

DIN90-4.jpg (4701 octets) DIN90-1.jpg (6214 octets)

   Fixation du HP  :  Le Haut-Parleur de 36 mm est fixé sur le fond du boîtier percé de quelques trous pour une sortie correcte du son. 3 petites pattes de laiton soudées sur le fond maintiennent le HP.
   Remarquer sur la photo ci-dessous le connecteur mâle réalisé avec une barrette tulipe 3 points privée du plot central.

   Fixation du bloc télémesure sur le STF05 :  dans la version précédente nous avions opté pour une traversée du bloc par l'antenne . C'est cette fois impossible avec le HP. Les photos ci-dessous
   illustrent la solution adoptée : Deux barres d'époxy 16/10 sont soudées en bordure des longueurs du fond et servent d'une part à sa fixation sur le boîtier et d'autre part, par deux excroissances en forme
   de triangles isocèles arrondis, à la fixation du bloc sur l'antenne. Le triangle inférieur est percé à 10 mm pour un passage libre de l'antenne, tandis que le supérieur est percé à 10 mm serrant.
   Un passage de largeur égale au diamètre du brin terminal de l'antenne   ( 2 mm ) est prévu pour une mise en place facile.

TEL-SY-BK1.jpg (6257 octets) TEL-SY-BK2.jpg (6603 octets) TEL-SY-BK4.jpg (9326 octets) TEL-SY-BK3.jpg (14531 octets)

             MISE en SERVICE.

TEL-SY-ECR1.jpg (6589 octets)      Nous vous conseillons de mettre d'abord en fonctionnement la partie µC. 
     Il suffit pour cela d'alimenter le module en 5V. Par exemple en amenant cette tension ( dans le bon sens !! )
    sur les plots 1 ( masse ) et 2 ( +5 ) connectés à l'afficheur.
    Vous pourrez ainsi vérifier que l'afficheur fonctionne, en régler le contraste  Couper l'alimentation.
    A gauche l'écran obtenu en final avec les 4 marques de défaut de réception de données
    ( certains afficheurs montrent un "P" en vidéo négative . C'est le cas de celui du proto ! )
    Remettre sous tension en appuyant sur la touche "P". Vous passez alors à l'écran des programmations.  ( Photos ci-dessous )
    Vérifier que "-" vous fait passer à l'écran de gestion des paramètres. Vérifier l'action des touches.dans cet écran ( idem 1ère version ) 
    En coupant, puis redémarrage, voir que "+" vous fait passer dans l'écran de gestion des mots de la synthèse vocale.
    Si tout fonctionne bien, on peut passer à autre chose.

          ENREGISTREMENT des mots de la synthèse vocale

    Nous supposons que la platine de cette synthèse est terminée, montée dans le boîtier et correctement reliée à la platine µC. Le cordon 4 fils alimente le bloc de télémesure par le STF05, avec
    liaison à Rx  et à la touche "E" installée comme indiqué ci-dessus. En somme dans les conditions finales de l'utilisation.    Haut-Parleur branché, mais fond déposé pour accés à l'entrée "micro"
    ( A moins que vous n'ayez ménagé une ouverture dans ce fond pour brancher le micro, fond fixé )
    Il faut d'abord connecter le microphone ELECTRET . Remarquer la polarité de ce composant, l'un des plots étant relié à la partie métallique du boîtier ( masse )
    Pour enregistrer les mots il faut voir l'affichage. Un petit cordon 2 fils avec connecteur 2 picots tulipe devra être utilisé pour connecter le micro.
    Régler le pot de puissance à mi-course. Le micro à quelques cm de la bouche !
   
    Mettre sous tension en appuyant sur "P" ce qui fait passer dans l'écran de choix, puis sur "+" pour arriver à l'écran de la gestion des mots comme on le voit ci-dessous

   NB.  Lors de l'enregistrement d'un mot, le 33120 place automatiquement un EOM ( End Of Message ) pour marquer la fin de ce mot. Lors de la lecture, celle-ci s'arrête quend elle atteint l'EOM.
             Dans ces conditions, si vous avez enregistré "n" mots et que vous lancez la lecture du mot "n+1", ce mot n'étant pas enregistré l'EOM n'existe pas : La lecture ne s'arrête pas et va se poursuivre jusqu'à la fin de la mémoire.
             Il faudra donc attendre 120 s au maximum ( ou moins selon le nombre de mots déjà enregistrés ).   Vous constatez que 2 mn, c'est long quand on attend.
             Un conseil donc : Ne lancez pas la lecture d'un mot non enregistré et si ça vous arrive, patientez ou coupez l'alimentation et relancez.            

TEL-SY-ECR3.jpg (6947 octets) TEL-SY-ECR4.jpg (6736 octets)    A l'entrée dans la routine, on pointe sur le mot de n° 0. On passe aux suivants par "+"
   et on revient aux précédents par "-". Avance rapide par appui prolongé.
   L'appui sur la touche "P" lance l'enregistrement du mot de numéro pointé. Il faudra prononcer ce
   mot sans attendre car le temps imparti est compté. Ainsi pour un mot court ( Lg = 4) on dispose de
   4 x 150 ms = 0.6 s. Pour les mots les plus longs ( Lg = 8 ) de 8 x 150 ms = 1.2 s
   L'enregistrement s'arrête automatiquement après ce délai
   L'appui sur la touche "E" permet d'écouter le résultat obtenu
   Si cela convient, on peut passer au n° suivant sinon recommencer par "P" et cela autant de fois que
   nécessaire.
   Vous avez 75 mots ou sons à enregistrer dont la liste est ci-dessous.

Les mots sont listés par numéro. La longueur du mot (Lg) est donnée à titre indicatif

N°   Lg         MOT N°    Lg         MOT N°    Lg         MOT N°    Lg        MOT N°     Lg         MOT N°       Lg            MOT N°       Lg          MOT
0      4         "une"
1      5        "et un"
2      4        "deux"
3      4        "trois"
4      4        "quatre"
5      4        "cinq"
6      4        "six"
7      4        "sept"
8      4         "huit"
9      4        "neuf"
10     4          "dix"
11     4          "dix"
12     4         "vingt"
13     5         "trente"
14     6       "quarante"
15     6       "cinquante"
16     6        "soixante"
17     6        "soixante"
18     7       "quatre vingt"
19    7        "quatre vingt"
20     5          "%"
21     4         "cent"
22     6         "2 cents"
23     6         "3 cents"
24     6         "4 cents"
25     6         "5 cents"
26     6         "6 cents"
27     6         "7 cents"
28     6         "8 cents"
29     6         "9 cents"
30     4        "mille"
31     5        "onze"
32     5        "douze"
33     5        "treize"
34     6      "quatorze"
35     5        "quinze"
36     5         "seize"
37     6        "dix sept"
38     6        "dix huit"
39     6        "dix neuf"
40      4        "vingt"
41      6      "vingt et un"
42      6      "vingt deux"
43      6      "vingt trois"
44      6      "vingt quatre"
45      6       "vingt cinq"
46      4          "tours"
47      4           "volts"
48      5          "mètres"
49      4            "stop"
50         5           "moteur"
51         6           "batterie"
52         5           "portée"
53         8           "degrés"
54         8            "moins"
55          
  à           sons Vario
67
68         8           "minute"
69         8            silence..
70         8             "km"
71         8        "ampère"
72         8         "vitesse"
73         8       " centilitre"
74         8      " carburant"
75         8          " FIN "

 

        Les paramètres de fonctionnement.

     Comme vu plus haut, L'appui à la mise en marche sur la touche "P" fait passer à l'écran de choix, la touche '-' faisant accéder à l'écran des paramètres.
     Remarquer sur la photo ci-dessous à gauche, qu'il s'agit au départ, par défaut, de la cellule "A". En appuyant sur "+/-" vous pourrez choisir de A à J, soit une cellule  parmi 10.
    Ce qui permet d'adapter la télémesure à différents types de modèles.  Une fois la cellule choisie, l'appui sur "P" enregistre son n°   puis fait défiler la liste des  paramètres programmables
    de cette cellule, à savoir  

TEL-SY-ECR5.jpg (6882 octets)

        - Altitude     :   seuil alarme pour altitude maxi.
        - Tachy        :   seuil alarme pour nombre de tours mini
        - Batterie    :   seuil alarme pour tension minimale
        - RSSI         :   seuil alarme pour niveau minimum
        - Vario +     :   seuil indication  ascendance
        - Tps BAT         :   délai pour première alarme batterie
        - Tps RSSI        :   délai pour première alarme RSSI
        - Tps Vario        :   délai de répétition des indications vario
        - Tps Alarmes   :   délai de répétition des autres alarmes
        - Pas Chrono vocal  : intervalle des annonces en mn

TEL-SY-ECR2.jpg (6981 octets)

    Les modifications se font par"+" ou "-". Avance rapide par appui prolongé sur la touche.     Le passage au paramètre suivant par "P",
    Le dernier appui sur "P" provoque  la sortie de routine avec enregistrement des paramètres en EEPROM
                                             NB.   Relire le paragraphe correspondant plus détaillé de la première version
   ATTENTION
   Au lancement normal du programme, sans appel des écrans de gestion "mots et paramètres", après l'écran de copyright, vous passez par l'écran ci-dessus, à droite, indiquant ici que la cellule
   choisie est "A". Vous avez 1 à 2 secondes pour changer cette cellule par la touche "P" qui vous ramène à l'écran ci-dessus de gauche où vous pourrez changer de cellule comme expliqué dans les
   lignes précédentes, faire défiler les paramètres par "P", sortir en final et repartir avec la nouvelle cellule.

   Fonctionnement de la synthèse vocale

       - Lecture des paramètres. 

            La lecture des valeurs affichées se fait uniquement lors d'un appui sur la touche "E"  Dans ce cas ces valeurs affichées sont lues dans l'ordre , altitude, tachy ( si activé )
            tension batterie et niveau RSSI. Un paramètre nul n'est pas lu. C'est ce qui peut se produire si vous n'avez ni altimètre ni tachymètre. En mode vario, l'information  vario n'est pas lue
          .
      - Alarmes .                           
            Les alarmes sont déclenchées par la télémesure sans intervention de l'utilisateur. Les alarmes altitude, tachy, batterie, RSSI sont annoncées par le mot "STOP" suivi
            de    "xxx mètres" pour l'altitude, "moteur"  pour le tachymètre, "batterie" pour la batterie et "portée" pour le RSSI.. La nature de l'alarme est ainsi clairement identifiée.
            En mode vario, après consultation de plusieurs planeuristes nous avons conservé le BIP-BIP des annonces de la précédente version : GENE555.jpg (16078 octets)
                                   Les descentes ou pertes d'altitude ne sont plus annoncées, considérées comme inutiles.
                                   Bips répétés pour les ascendances de 600 Hz à 1520  Hz )
                                   En réglant le paramètre "Tps Vario" à 0  on obtient une info vario quasi continue ( 0.8 s entre les tonalités )
           L'interrupteur "Stp Al" monté sur le dessus du bloc permet de couper les alarmes vario ou tachy selon le mode en cours
           L'alarme vario est activée au sol, dès la mise sous tension, mais ne donne à ce moment là aucune tonalité
           Les flèches vers le haut ou vers le bas, remplaçant les valeurs numériques vario sont supprimées dans cette version
           De même  l'astérisque de double passe
                                                 Se reporter à la 1ère version pour plus de détail.
        -
Mode vario "bip-bip"
                  
Les mots à programmer pour les 13 tonalités sont à enregistrer dans les mots 55 à 67 comme indiqué ci-dessous :
                            55=600 Hz,  56=650 Hz, 57=700 Hz, 58 =760 Hz, 59=830 Hz, 60=900 Hz, 61=970 Hz,   
                            62=1050 Hz, 63=1140 Hz, 64=1230   Hz,  65=1320 Hz, 66=1420 Hz, 67=1520 Hz
                             Rappel    68= "minute" et    69= silence
                  Pour le proto, j'ai utilisé un montage réalisé sur une plaque d'essai avec un 555 associé à un fréquencemètre. Voir le schéma.
                  Le montage se connecte en remplacement du microphone. La sortie S donne un créneau de 30 mVcc environ dont la fréquence
                  s'ajuste par la résistance variable de 100 k avec vérification au fréquencemètre connecté au point commun 15k/12k
                  Mais M. GARONNAT a ajouté un additif au SIMULTEF permettant de créer ces sons et de les envoyer au HP du PC.
                  Il suffit alors de placer le micro à proximité et de les enregistrer.
                  Pour cela vous devrez télécharger sur 9GIGA les 13 fichiers MP3 et l'additif . Utiliser ce lien :               
http://9giga.sfr.fr/n/50-2/share/LNK67504ca98c17bd42f/ 
                 
Mettre ces fichiers dans le répertoire de SIMULTEF. Puis lancer l'éxécution de la mise à jour de SIMULTEF
              .   Enfin lancer SIMULTEF et voir dans l'onglet "fichiers" la commande "Sons Vario"
                 qui vous présente un tableau contenant les 13 boutons permettant la sortie des sons qu'il vous restera à enregistrer dans le ISD33120.
                 NB. Le silence se fait avec enregistrement du mot  69  sans source sonore ( ou sans micro )

Update du logiciel
            Le passage du logiciel à une nouvelle version se fait exactement comme pour le STF05 ou STF96-10 par utilisation du SIMULTEF de M. GARONNAT.
            Vous devez donc disposer de la liaison RS232  ou  de l'adaptateur USB décrit dans ces pages:      liaison_usb.htm

DIN-05-SY.jpg (7753 octets)   Attention, la figure ci-contre représente le brochage du connecteur DIN   vu de l'intérieur du STFxx
      Dans les deux cas la terminaison est un connecteur DIN 7 ou 8 points mâle   Mais pour la télémesure ce connecteur ne convient pas
      car le branchement sur la platine µC se fait par le connecteur 4 pts mâle se trouvant sous la touche "+".
      Un petit cordon  intermédiare doit donc être prévu.
      A l'une des extrémités, un connecteur DIN femelle dont le brochage est donné ci-contre et à l'autre extrémité un connecteur femelle 4 points
      2 mm dont le brochage correspond aux indications à relever sur la figure de pose des composants de la platine µC
      Si le cordon série est de type RS232, le +5V doit être câblé puisqu'il alimente le MAX232 de ce cordon, par contre si le cordon série est de
      type USB, le +5V n'est pas câblé, l'alimentation du module USB se faisant par la prise USB du PC
     Le bloc de télémesure peut être alimenté par le STF05 mais il faut alors choisir sur celui-ci une cellule non configurée en 2.4 GHz
     L'aspect hard du problème réglé, il faudra télécharger le fichier .S19 de la nouvelle version, puis lancer SIMULTEF et choisir dans "Fichiers",
     "Mise à jour du Supertef".   Insérer un strap filaire entre les deux points marqués "PRG" et équipés de douilles subminiatures
     Mettre la platine µC sous tension ce qui efface la version précédente puis suivre les indications de SIMULTEF
     Ne pas oublier de supprimer le strap filaire après indication de la réussite de l'opération. Relancer avec la nouvelle version.