NOTICE  COMPLEMENTAIRE
Codeur SUPERTEF version V4A

Se reporter également à la notice principale

Voir aussi les modifications et améliorations apportées par la version V4-E2   ( 01-01-2006 )

Voir l'évolution du logiciel STF05


MENU

Le MENU se présente comme dans la version précédente, avec cette différence que le choix "Sm" (Sens de modulation )
est remplacé par "Sy" ( Système )Ecr-menu.jpg (5882 octets)

I.   A l'appel de "Sy", on accède à un écran permettant la programmation de 6
paramètres, dont 3 sont valables pour toutes les cellules : "Gz", "Tst" et "Pge"
et les trois autres pour la cellule active, sa BIS et sa TER : "Vx", "Sm" et "Sch"
La modification se fait pour tous selon la "note  P" et n'est appliquée que lors
de la sortie par "E" de l'écran "Sy"
Passons ces paramètres en revue :

1.   "Gz"  pour "Gaz".
Par défaut on a "Gz = "D" pour "Gaz à droite". Vous pouvez passer à "Gz" = "G" pour "Gaz à gauche.
Si vous passez les gaz à gauche, les n° des actionneurs 2 et 4 doivent être permutés. L'actionneur 2 passe à droite, et le 4
se retrouve à gauche. A savoir pour vos programmations. Un conseil : une petite étiquette pour marquer sur la face avant
ces nouveaux numéros.

2.   "Tst"  pour "Servo-Test" . Ecr-sys.jpg (6080 octets)
Par défaut "Tst" = 0, ce qui supprime la fonction. Passer à "Tst" = 1 pour l'activer,
ce qui mettra tous les servos liés aux actionneurs 1 et 3 en déplacement linéaire
automatique. Pendant l'utilisation ( essai de portée, en général ) vous pouvez rester
dans l'écran "Sy", ce qui vous évitera d'y revenir pour remettre "Tst" à 0 en fin
d'usage. En effet, la fonction est activée, dès la sortie de "Tst" par "P".

3.   "Vx" pour "Nombre de Voies sortantes" .
Par défaut on a "Vx" = 07, ce qui correspond au fonctionnement précédent du Supertef, soit 7 voies proportionnelles 
+ la voie T/R n° 8.  Mais vous pouvez modifier ce nombre, en programmant "09" ou "11".  Vous aurez  alors le mode
étendu du Supertef, soit 7 voies proportionnelles  principales + 2 ou 4 voies proportionnelles secondaires + la voie T/R.
Les  voies ajoutées sont multiplexées et sortent sur la voie 8. Pour les exploiter, il faut connecter sur cette sortie, un
petit module décrit par ailleurs, alimenté par la batterie des servos et qui va les restituer sur 5 sorties servos dont  2 ou  4
proportionnelles et 1 T/R. Par ailleurs les récepteurs RX16, RX19 et RX23 doivent être adaptés.
A noter que ces voies auront un temps de réponse pouvant aller à 100 ms environ  ( au lieu des 20 ms habituels)
On les réservera donc à des commandes qui n'ont pas besoin d'une réaction quasi instantanée ( aéro-freins, volets , gaz ...... )
Si vous choisissez "09" voies, , les voies supplémentaires auront un temps de réponse de  60 ms environ et se comporteront
donc pratiquement comme les voies normales. Si vous choisissez "11" voies, le temps de réponse sera de 100 ms et vous verrez
un peu plus le retard. Ces voies supplémentaires auront pourtant la même précision que les principales.
Il est donc conseillé de n'utiliser qu'un nombre de voies supplémentaires juste suffisant pour l'application .
Par contre la solution retenue a le grand avantage de ne pas demander de récepteurs spéciaux : Tous les Rx sortant la voie
de synchro ( la 8 ème ! ) ce qui est le cas de tous les récepteurs que nous avons décrits, seront utilisables, simplement en
leur adjoignant le petit module nécessaire.

4.   "Sm"  pour "Sens de modulation.
Par défaut il est fixé à 2, Mais on peut choisir      2 ou 3.       ( choix 0 et 1 supprimés dans le STF05, à partir de V4-E2 )
Rappelons dans quel cas:
    Sm =0   correspond à l'usage d'une  platine à synthèse de type HF8 ou HF9-1, sens de modulation normal.
    Sm=1    correspond à ces mêmes platines mais avec le sens de modulation inversé.
    Sm=2    correspond à l'usage des platines HF9-2, HF9-3 et HF10 en sens normal de modulation.
    Sm=3    correspond aux mêmes platines avec sens de modulation inversé.
                 Le décalage de fréquence dû au renversement de la séquence est corrigé pour recentrer le spectre.

NB.    "Sens normal". C'est celui qui est requis par tous les Rx décrits par l'auteur. La fréquence HF est haute
pendant le temps de synchro et les temps de voies. Elle est basse pendant les impulsions de séquence.
          "Sens inversé". On doit l'utiliser avec certains récepteurs du commerce. La fréquence HF est basse
pendant la synchro et les voies. Elle est haute pendant les impulsions de trame

5.   "Sch"  pour "Stop chrono"
Par défaut Sch = 0. Le stop chrono est supprimé pour cette cellule active, sa BIS et sa TER
Avec Sch = 1, vous activez le Stop chrono pour cette cellule, mais il ne faut pas oublier alors de programmer
correctement les paramètres de ce stop. (  dans l'écran de service, appel par "-" et "P"     ..... et non   "P" et "-". 
( voir HORLOGE TPS REEL )
                 Attention :  Ces paramètres sont particuliers à chaque cellule à partir de la version V4-E2

6.   "Pge"  pour "Page mémoire"
Par défaut la page mémoire utilisée parmi quatre est la page 0 : Pge = 0.
Vous pouvez vous contenter de cette page et ne pas lire ce qui suit !!
Changement de page.  Passer "Pge" de 0 à 1 ou 2 ou 3.  Cela vous permet d'accéder à 27 cellules totalement
différentes des 27 de la page précédente. Deux cas se présenteront au changement lors de la sortie d'écran par "E" :
    - La page nouvelle est vierge. Dans ce cas, le programme bloque sur un écran d'avertissement et il faut stopper le Supertef,
jouer avec les straps "711" et "C16" pour effectuer les 3 initialisations de mémoire : EEPROM, FLASH1 et FLASH2
    - La page nouvelle est initialisée. Alors, au bout de 1 s environ, le WatchDog déclenche un RESET relançant le Supertef
avec la page choisie.

NB. Le WatchDog ( chien de garde !! ) est un système interne au µC qui provoque un reset quand une anomalie soft
est constatée. Par exemple, il y a surveillance permanente du sens de modulation. Toute inversion fortuite provoque
le reset.
Ici nous provoquons un reset WTDG volontaire.

II.  Choix "PCEL" marqué maintenant "Cel"

L'ensemble des deux écrans est relativement inchangé. Nous détaillons ci-dessous les quelques différences.

* 1er écran.Ecr-Pcel.jpg (6262 octets)
    - Au lieu de "A/1"  ( cellule A, voie 1 )  vous verrez maintenant "A01" programmable jusque "A16". En effet il faut deux chiffres pour aller jusque 16 !

    - Exponentiel.  Marqué "E0" par défaut.
Au lieu du choix "0" à "8", vous aurez maintenant de "0" à "8",
suivis de "A" jusque "G", soit en tout 16 possibilités.
    De "0" à "8", il n'y a aucune différence avec la précédente version du logiciel :
Il s'agit du Taux d'exponentiel applicable aux voies dont l'actionneur est 1, 2 ou 3 
        ou du type de SLOW applicable aux voies dont l'actionneur est 4, 5, 6 ou 7.
Mais si vous passez au-delà de "8" à "A  .... G", alors vous entrez dans le domaine des courbes à 9 points.
Par défaut ces courbes sont initialisés en mode linéaire. Si donc vous en utilisez une, vous n'y verrez pas la différence,
puisque le stick restera en mode linéaire, tel qu'il est d'origine. ( équivalent à E=0 )
Pour modifier l'action sur le servo, il faut donc programmer la courbe à 9 points selon vos besoins.

COURBES à 9 POINTS. 
    Le stick donne une variation de valeur allant de 0 à 255, puisque nous travaillons en 8 bits, ce qui est tout à fait suffisant
pour une précision réaliste des mouvements gouverne (  1 point pour 255, correspond à 0.4%, soit à peu près 1/3 ° sur un
servo dont la course est 90°  )
Cette valeur peut être envoyée telle vers la routine de calcul. On a alors un mode linéaire.
Mais on peut modifier la valeur stick, par exemple pour obtenir de l'exponentiel.
C'est ce que peuvent faire  les courbes à 9 points.

Cbe_expo.jpg (26212 octets)Cbe-HEL.jpg (26427 octets)
Ci-dessus , à gauche, l'exemple d'une courbe linéaire en trait plein et avec expo en pointillé. En linéaire, la valeur STICK est
renvoyée telle vers le calcul : 0 --> 0,    64 --> 64,    224 --> 224. par contre en expo, la valeur STICK est corrigée pour le
calcul : 0 --> 0 , mais 64 --> 96 , 192 --> 160   etc....  Les neuf points programmables de la courbe Sont clairement visibles
sur les graphiques : 0, 32, 64, 96, 128, 160, 192, 224, 255.
Lorsque vous batirez une courbe à 9 points, ceux-ci seront repérés dans l'écran par a, b, c, d ,e, f g, h, i et correspondront
aux valeurs STICK ci-dessus. Par défaut, ils renverront les mêmes valeurs vers le calcul donnant la courbe linéaire.
Vous verrez donc les deux écrans ci-contre : Le 1er avec les 3 premiers pointsEcr-Cbe1.jpg (6516 octets)
a000, b032 et c064 et le second avec les 6 autres points : d096, e128, f160
puis g192, h224, i255. Pour obtenir la courbe de votre choix, il vous restera à
entrer les valeurs convenables. Ainsi pour avoir la courbe d'expo ci-dessus, vous
pourriez faire : a000, b050, c096, d120, e128, f136, g160, h208 et i255
Le graphique de droite illustre une application HELICO. Le même manche
commande le servo de gaz et le servo de pas, sur deux voies différentes.
Pour le servo de pas, on veut une commande linéaire. On aura donc EXPO=0
Pour les gaz, nous voulons la courbe en trait plein. On fera donc EXPO= X (une lettre au choix de A à G ) à programmer
Ecr-Cbe2.jpg (6354 octets)en faisant : a096, b096, c096, d096, e128, f160,g192, h224, i255, ce qui
donnera un régime moteur constant pour toute valeur STICK inférieure à 96.

Cbe-Qcq.jpg (26843 octets) 



Enfin, nous montrons à droite, une courbe farfelue que
l'on peut obtenir en choisissant les valeurs suivantes :
a064, b160, c176,
d192, e176, f160, g096, h128 et i255
Nous ne savons pas à quoi cela peut servir,
Mais ....VOUS POUVEZ LE FAIRE !!

Une précision : Les courbes A et B sont réservées à
des expos personnels, mais qui doivent être
CENTRES surle NEUTRE.
En conséquence, les points "e" de ces courbes
sont bloqués à 128 et ne sont pas programmables
.On ne pourrait donc pas utiliser
A ou B pour la courbe ci-contre.


Reste à vous indiquer comment accéder à la programmation d'une courbe à 9 points !

    - Amener le curseur sur l'expo ( "E" ). Appuyer sur "P" pour passer en programmation.
    - Choisir une courbe parmi "A" .... "G". Le choix fait, appuyer sur "E". L'écran de la courbe à 9 pts choisie apparaît.
    - Programmer les valeurs de vos 9 points, le passage d'un écran à l'autre étant automatique.
    - Les points programmés, que vous soyez dans l'écran 1 ou le 2, appuyer sur "E". La courbe est enregistrée, après
      calcul  par le logiciel, de tous les points intermédiares définissant les 8 segments , et ........
    - Vous vous retrouvez dans l'écran PCEL, en programmation d'expo. Il reste à sortir par "P" pour retrouver le curseur
       clignotant, permettant, si besoin est, de passer à un autre paramètre de PCEL.

SLOW                     <------   Section modifiée à partir de la version   STF05-E2

Nous vous rappelons que la fonction SLOW est obtenue, pour les voies commandées par les actionneurs 4 à 9, par le choix
combiné de la valeur de la variante et de celle de l'expo.
L'ajout des choix A à G pour l'expo, modifie donc quelque peu
le tableau des possibilités et vous en trouvez ci-dessous une version adaptée. Noter que le slow ne peut pas être obtenu avec
E = "A", comme avec E ="0", que les choix "B","D","F" sont considérés comme pairs, alors que"C","E"et"G" sont impairs.
Ceci s'explique facilement par la valeur binaire de ces choix, évidents avec "0" à "8", mais qui valent 9 pour "A", 10 pour "B",
11 pour "C" ...... et 15 pour "G"

       VARIANTE        

        EXPO        - <-- SLOW --> +
MAJ :  T,U,V,W,X   pair  ou    B/D/F     oui    oui
MAJ :  T,U,V,W,X  impair ou  C/E/G     non    oui
min :      t,u,v,w,x   pair  ou    B/D/F     oui    non
min :      t,u,v,w,x

 impair ou C/E/G

    non    non
s  ou  S

quelconque

non

non

Remarquer : La MAJUSCULE ( T à X ) active le SLOW dans le sens des temps croissants La minuscule ( t à x ) l'inhibe .
                      Les valeurs expo paires activent le SLOW dans le sens décroissant et les impaires l'inhibent.

                    La variante  "s" ou "S"  inhibe  le SLOW dans tous les cas.     (  s/S  =  Sans SLOW )

                    --->   Si vous voulez une courbe à 9 points, avec un actionneur 4 à 9, sans déclencher le slow, il faut choisir
                    une variante en minuscule et une courbe  "C" ou "E" ou "G" ( 4ème ligne du tableau ci-dessus ) ou une
                    variante "s" ou "S" avec une courbe quelconque  ( de 0 à G )

                   Notons que la variante "s" ou "S" est aussi  utilisée pour la gestion des couplages ( mémorisation de la valeur "c" de la voie maître,
                    utilisée   pour activation  du couplage d'une voie esclave - voir couplages dans la doc générale ) .
                   En association avec "t" ou "T", elle détermine la prise en compte du trim ( "t" ou "T" ), ou non ( "s" ou "S" ).
                   Mais les actionneurs 4 à 9 n'ont pas de trim.  Cette variante est alors sans effet dans le cas des couplages et c'est la raison
                   de son choix pour l'inhibation du SLOW.

On peut choisir 4 vitesses de SLOW en faisant varier le paramètre EXPO.
Le tableau suivant donne la durée approximative obtenue pour une course complète ( 90° ) du servo.

       EXPO            Durée de course    
  1 , 2             1.25 s
  3 , 4 , B , C               2.5 s
  5 , 6 , D , E             3.75 s
  7 , 8 , F , G                   5 s

Une utilisation parmi d'autres du SLOW  : Sur les modèles électriques, le variateur incorpore presque toujours un dispositif de frein qui
s'active quand on arrête le moteur.  Il s'agit d'un transistor qui court-circuite ce moteur quand il n'est plus alimenté. Mais si on coupe brutalement
le moteur par le manche de commande, l'énergie cinétique de l'ensemble rotor/hélice, par effet "dynamo", crée un courant électrique important qui
doit être absorbé par le transistor de freinage. Ce dernier ne résiste pas toujours et ... claque ! D'où le conseil :  Mettez donc du SLOW sur la
commande moteur, dans le sens de l'arrêt. Le transistor de freinage vous en saura gré !!

III. Choix  "Cop"

La fonction de copie d'une cellule dans une autre a été modifiée.  Sur la première ligne, vous trouvez les réferences de la
cellule ACTIVE : son numéro  ( @ .. Z ) et son type (  /  ,  /b, /t ).   On lira donc par exemple   "A/  " pour cellule de base A
Copy.jpg (12954 octets)     ou "A/b"  ou "A/t"  pour les A bis ou A ter.  
C'est cette cellule qui servira de source pour la copie.
Sur la seconde ligne , vous aurez, par défaut, la même cellule,
mais vous pourrez choisir comme vous le voulez celle  qui
servira de but.     D'ailleurs, le curseur, vous y attend !
Avec "+" et "-", vous passez du numéro de cellule, au type.
Appuyer sur "P" pour programmer l'un ou l'autre de ces
paramètres.
Une fois le choix fait, appuyez sur "E" pour faire la copie effective
et revenir au menu.


NB. Dans cette nouvelle version logicielle, pour toute écriture dans l'EEPROM  ou la FLASH, nous avons supprimé
       le fameux écran des erreurs, annonçant "000" pour vous signaler que tout va bien .
       Désormais, dans ce cas,  pas d'écran d'erreur.
       Vous ne le verrez que s' il y avait erreur effective, ce qui n'arrivera sans doute jamais !

IV. Choix ST

    L'écran "ST" montrant les valeurs mesurées des actionneurs  est un peu modifiée, compte tenu de la possibilité d'avoir
les gaz à gauche, du nombre plus important d'actionneurs, des 16 mesures différentes faites par le convertisseur A/D du µC.
Les actionneurs apparaissent de gauche à droite, dans l'ordre 1 à 4, avec en-dessous sur la seconde ligne les valeurs des
actionneurs 5 à 8.  En appuyant sur la touche "+", on accède à un second écran où apparaissent les résultats des 8 autres
convertisseurs A/D, L'actionneur 9 en haut à gauche, puis les valeurs 

TACHYMETRETachy.jpg (11268 octets)

Rappelons que l'appel de cette fonction est automatique, provoqué par l'insertion du connecteur DIN du module externe.
La fonction tachymètre est améliorée.  Le µC utilisé étant un vrai 16 bits, on peut facilement étendre la gamme de mesure
La limite absolue est fixée à 999999 T/mn. C'est beaucoup ! Mais qui peut le plus, peut le moins !
Par ailleurs, le choix du nombre de pales se fait par soft.
Par défaut, on a P = 2 , pour bipales,
Un appui sur "+" vous fait passer à 3, puis à 4.
Recul par "-"Le module  externe pourra donc être simplifié. Une description sera prochainement proposée.

COMMUNICATION avec l'extérieur.

L'appel de cette fonction est aussi automatique, provoqué par l'insertion du connecteur DIN ad hoc.
Rappelons que cette fonction permet :
    - de programmer les récepteurs à synthèse de type RX16, RX19, RX21 et RX23.
    - de communiquer avec un PC, par la prise COMx de ce dernier, à l'aide d'un cordon spécial incluant un MAX232
       Avec l'aide du superbe logiciel de M. GARONNAT, le SIMULTEFW, vous pourrez soit envoyer dans le PC le
       fichier de programmation de la cellule active dans le SUPERTEF, soit au contraire, recevoir du PC un fichier que
       vous aurez mis au point à l'aide du SIMULTEFW. Ce fichier programmera ainsi, quasi instantanément la cellule
       active de l'émetteur.
format.jpg (13421 octets)Mais la version V4A du nouveau codeur permet de
fonctionner, soit en 7 voies "calcul", soit en 16 voies "calcul".
Vous devinez que les fichiers sont différents d'un cas à l'autre.
Un choix est donc ajouté, lorsque vous appeler la réception
ou la transmission.
Par défaut, le curseur est sur "16Vx". Si vous travaillez dans
ce mode nouveau, appuyer sur "E" pour continuer.
Par contre, si vous voulez utiliser l'ancien format, passez sur
"7Vx" en appuyant sur "-", puis sur "E" pour continuer.


Cela permet, entre autres, de faire communique deux SUPERTEFs , l'un avec l'ancien codeur et l'autre avec le nouveau.
Bien entendu, le SIMULTEFW présente la même possibilité.

NB.   Le format "7Vx"  correspond ici au standard du Supertef 96 qui ne possédait effectivement que 7 voies
sortantes et 7 voies calcul. Dans ce format, on ne doit pas, avec la version V4A, faire appel à des voies relais
choisies de 8 à 16. En effet, elles ne seraient pas transmises dans la communication avec le PC
Si, bien que ne sortant que 7 voies "servos" au plus, vous utilisez les voies 8 ..16 en relais, il faut choisir le
format "16Vx"

HORLOGE TEMPS REEL.

horloge.jpg (19324 octets)

Dans l'écran de service, appuyer sur "P" pendant 1 à 2 s. Vous obtenez l'écran horloge, avec en haut la date, en bas l'heure
et à droite, le n° de version logicielle. Comme toute horloge digitale, celle du SUPERTEF est programmable  et doit être
programmée !
D'ailleurs, au départ, elle ne fonctionne pas, le quartz n'étant pas actif. Une programmation initiale est  nécessaire.

Programmation.
L'appel de programmation se fait par la touche "P". Attention, si l'appui est très bref, il n'y a pas de RAZ des paramètres.
Si l'appui est long, tous les paramètres sont remis à 0. C'est ce qui doit être fait la première fois !
    - Appui long .  Tous les paramètres sont à 0. Le curseur se fixe devant le paramètre "jour". Programmer selon "note P"
en remarquant que seule la touche "+" est active ( on ne peut pas reculer ! ). Passer ainsi successivement au "mois",
à "l'année", aux "heures", aux "minutes". Négliger les "secondes" car on repartira de toute façon de 0.
Tous les paramètres étant mis "à l'heure" appuyer sur "E", ce qui programme le DS1302 et fait démarrer l'horloge,
comme vous pourrez le constater.
    - Appui bref. Comme ci-dessus, mais sans remise à 0 des paramètres. C'est l'option que vous utiliserez pour remettre
l'horloge à l'heure, sans retoucher à tous les paramètres ( recalage des minutes, le plus souvent )

Dans les deux cas, retour à l'écran de service en appuyant sur "E".
Mais vous pouvez aussi passer directement à l'écran des totalisateurs de temps, en appuyant sur "+"

Remarque.  Dans l'écran de service, l'appel de l'écran horloge se fait par un appui long sur la touche "P".
Il s'en suit une contrainte à respecter lorsqu'il est fait appel, par double touches, à une autre fonction, si cet appel
inclut la touche "P":

Dans ce cas, il faut appuyer en second sur cette touche. Par exemple, si vous désirez accéder à l'écran des
totalisateurs, il faut combiner "P" et "+".    Il faudra désormais appuyer sur "+" d'abord  et en maintenant
l'appui, appuyer sur "P". Si vous faites le contraire vous vous retrouverez dans l'écran horloge !

EVOLUTION du LOGICIEL STF05                Voir  TELECHARGEMENT       de la dernière version en cours