Double COMMANDE 

avec FIL, ci-dessous                      et                         SANS FIL en suivant ce lien

Notre ami    Jean-Claude SIROT   explique ci-dessous   comment il a résolu le problème de double commande en 2.4 GHz
Cette double commande lui étant légalement nécessaire pour le  vol en immersion qu'il pratique depuis quelque temps.

Voir le fichier PDF  de cette page sur    http:/fr.groups.yahoo.com/group/Le_SUPERTEF         --->  Fichiers

Le STF05, par son esprit novateur et ses possibilités accrus, avait dès son arrivée quelque peu volé la vedette au STF96. Etait-ce définitif ? Et bien non, car équipé d’un nouveau « codeur 912 »,
et avec l’arrivée récente et téléchargeable de la version STF96-10-xx de son soft, associée à la description d’un tiroir HF2.4GHz, une nouvelle jeunesse s’offre à lui.

Pour les besoins de la double commande, concernant d’une part l’écolage et d’autre part le vol en immersion (FPV des Anglo-saxons) qui se développe petit à petit, la sortie du bloc 2.4GHz donne
l’opportunité d’une adaptation facile pour ce besoin spécifique entre, par exemple, deux STF96. C’est le plus simple. En voici la description.

Nota : dans le cas du FPV, il est hautement recommandé pour un fonctionnement serein que la transmission vidéo soit effectuée sur une bande ISM et autorisée en France autre que la 2.4GHz
(par exemple 5.8 GHz)

ensembleMaitre_eleve_en 2.4_bloc telemsur maitre_1.jpg (29818 octets)VueSTFavecBloc2.4_1.jpg (28086 octets)

        A gauche,
     Les deux  émetteurs
       élève et moniteur
      
Notons que la télémesure
      
est tout à fait possible








     
A droite,
   l'émetteur du moniteur
 
  qui rayonne le 2.4 GHz et
    envoie le signal moniteur ou
    celui de  l'élève





Pré requis
 :

Tout d’abord : il faut que les deux STF 96 soient munis chacun d’un codeur 912 et que le dernier soft implanté soit le STF-10-xx.
Il est en effet nécessaire de rappeler, que pour le 2.4 GHz, les temps de voies élaborés par le codeur et envoyé au Xbee « coordinateur » (donc émetteur sol) ne sont plus acheminés par la trame
PPM ou PPCM classique présente sur le plot « MOD » du connecteur du Tiroir HF du STF, mais sur la ligne Tx déjà présente sur un plot de la prise DIN du flanc émetteur.
(Revoir description de la modification 2.4 GHz).

Sur le STF96 maître, il faut donc amener cette ligne Tx au niveau du connecteur du tiroir 2.4GHz amovible, c’est l’objet de la modif hard « 2.4 » nécessaire du connecteur HF du STF96 pour
pouvoir fonctionner en 2.4GHz.               En revoir la description.

Pour ce qui concerne le STF96 élève, les temps de voies étant présents sur le plot Tx de sa prise DIN, il n’est pas absolument nécessaire d’entreprendre la modification du connecteur HF,
mais je la conseille très vivement, pour que tout le monde soit au même standard. (le bloc amovible 2.4 pouvant passer d’un émetteur à l’autre). Je rappelle par ailleurs que cette modification « 2.4 »
du connecteur HF rend nécessaire les adaptations des anciens tiroirs HF (HF9, HF10) pour pouvoir toujours être utilisés. Voir la description du bloc 2.4GHz.

Les deux émetteurs doivent fonctionner avec "Choix Rx =  2.4 GHz", celui du moniteur qui rayonne, évidemment, mais aussi celui de l'élève pour sortir la trame binaire sur "Tx" du DIN

cablageCirecto_1.jpg (29791 octets)Les pré requis étant examinés, passons à la description rapide.

Le bloc 2.4 GHz tel que décrit sur le site, doit être légèrement modifié de manière à ce que le signal Tx  issu 
soit du codeur maître soit du codeur élève, parvienne après sélection par un simple interrupteur à deux positions
( une position stable pour les informations du maître et une instable pour celles de l’élève,
voir par ex ref.10.2605 de chez Sélectronic).

Le circuit imprimé du tiroir 2.4 Ghz en double face cette fois, est fabriqué de manière très classique. Pour ce faire, et
contrairement aux habitudes, deux fichiers réalisés sous Eagle 4.03, à savoir DC2.4_recto.brd et DC2.4_verso.brd
sont disponibles en téléchargement sur le site. Pour pouvoir les utiliser : télécharger sur un des sites de CADSOFT,
la dernière mouture du logiciel Eagle (en principe 5.xx) en version gratuite. Cette version pour évaluation est bien sûr
bridée (dimensions max du PCB 10x80 mm, nombre de couches limitées à 2….), mais dans le cas présent,
est suffisante pour faire les impressions des deux typons recto/verso.

Après insolation des films assemblés en pochette, bain au perchlorure, étamage, découpe et perçage,
le circuit principal du tiroir venant s’enficher dans les glissières et le connecteur HF du STF96 est prêt pour
l’opération suivante. Ce circuit vient accoster un opercule réalisé dans une chute de Ci simple face,
découpé et adapté de façon précise sur le flanc gauche du STF96. Les deux éléments, après pointage in situ
(après démontage du fond STF), sont ensuite solidarisé recto verso par un cordon de soudure.
Bien veiller à la position du recto par rapport au STF. ( le recto vers l'arrière )

                                                                                                                                                                                                             Ci-dessus , la platine 2.4 GHz adaptée, avec le boîtier de commutation

Ci_tiroir2.4_recto_1.jpg (16885 octets)Pour la partie permutation du signal Tx, un petit boîtier taillé dans des chutes d’époxy simple face est réalisé
(cf photos). Après découpes soigneuses, les différents éléments sont assemblés, bien d’équerre, par soudures internes.
Une pièce de fond, toujours réalisée en époxy simple face et un peu plus grande que l’opercule du tiroir réalisé,
est fixée sur le petit boîtier en construction. C’est solide. La face supérieure et amovible du boîtier, toujours
découpée de façon soigneuse dans la même matière, est fixée par 4 vis de 3mm venant s’insérer dans 4 petites
entretoises en laiton, soudées aux encoignures du boîtier. Pour ce qui concerne les dimensions du boîtier,
elles ne sont pas critiques. Je donne néanmoins les dimensions de ma réalisation. ( petit boîtier 28mm  x 50mm,
hauteur hors tout 18mm ; plaque de fond L 65mm, 25mm ). (Voir photo)
Le petit boîtier étant réalisé, il est présenté in situ sur le flanc gauche du STF au dessus du bloc HF.
On règle les débords de façon équilibrée au dessus du bloc HF et bien parallèlement aux bords du flanc STF.
On réalise sur le fond boîtier, par perçage deux trous de 2mm de part et d’autre du Ci double face du tiroir,
assez éloignés l’un de l’autre. Ces deux trous permettent la solidarisation du tiroir 2.4 et de son boîtier de
commande avec deux vis/écrous de 2mm.

De la même manière, il conviendra de percer deux trous de 4mm environ pour pouvoir passer ultérieurement :
dans celui du coté recto du tiroir le petit coax d’antenne et dans celui coté verso deux fils véhiculant le signal Tx.

Ce petit boîtier doit être percé (diam 6.5mm) aux deux extrémités pour implantation d’une part de la prise SMA
d’antenne (3 ou 5 dBi du commerce) et de l’autre de l’inter de commande. (voir photo)
Sur la face inférieure de ce boîtier est implantée une prise ( ici une DB9 surdimensionnée pour le besoin
et qui m’est tombée sous la main…. ) recevant le signal Tx de l’élève. Contrairement à la photo,
il n’y a pas besoin de prévoir une quelconque fixation du boîtier de permutation sur le flanc du STF.                                                                             Le recto du circuit imprimé
Avec le tiroir à poste, la solidité est bien suffisante comme cela. Pour les puristes, une mise en peinture de la boite deCi_tiroir2.4_verso_1.jpg (16870 octets)
commutation du signal Tx (de la même couleur que les flancs)
s’impose…..

Pour le câblage, c’est ultra simple. Reprendre la description du bloc 2.4GHz et regarder les photos.
Le plot central de l’inter envoie le signal Tx sur le XBee. L’inter est positionné de manière à ce qu’en
position élève l’index de la main gauche soit amené à appuyer sur l’inter coté contact fugitif en direction
de l’intérieur du STF96.
Les signaux Tx maître arrivant du connecteur HF STF et le Tx élève en provenance de la DB9 sont
alors disposés de façon ad hoc.

Le câble qui relie les STF96 maître et élève doit comporter deux fils : un pour la masse et l’autre pour le signal Tx.
Du coté élève, masse et signal Tx sont prélevés sur les plots ad hoc de la DIN du flanc droit (voir brochage).
Ces deux fils arrivent sur la prise ( ici DB9, mais il y a sans doute moyen de trouver plus petit et aussi efficace ...).
Le câblage de cette prise est laissée à l’inspiration du réalisateur : aucune particularité n’est à respecter si ce n’est
de ne pas oublier de relier les masses des deux STF entre elles !.....

Sur le poste STF96 maître, cerise sur le gâteau, l’exploitation du signal Rx (liée à la voie descente Xbee) est donc
possible comme auparavant, sans restriction aucune, et permet donc l’installation du bloc télémesure.
Le moniteur pourra bénéficier ainsi de toutes les alarmes programmées.
Il pourra le cas échéant, jeter un coup d’œil furtif aux valeurs indiquées lorsque la phase du vol le permet.
Nota : il est possible d’utiliser un STF05 en poste élève, mais il faudra alors désactiver proprement par un inter,
sa partie Xbee pour qu’il n’y ait pas deux « coordinateurs » dans le système 2.4 GHz. ou déposer le XBEE                                                                                                       ......   et le verso 
d'émission.    C’est donc un peu plus compliqué

Fixationboitecommandesurtiroir_verso_1 .jpg (18978 octets)Bloc-commutation.jpg (19637 octets)     A gauche
      Gros plan sur le boîtier de
      commutation 








 
     A droite
       Les deux pistes sont reliées au
       commutateur élève/moniteur



   




boitier commande_ouvert.jpg (27681 octets)commande-doigt-gauche.jpg (27096 octets)     


       A gauche

   La commutation élève/moniteur
   facile par l'index gauche

 

 



      A droite
   Câblage interne du boîtier de
   commutation