LES  "INTERTEF"

L'INTERTEF1  est très simple, donc très fiable :  Un MOSFET  est rendu passant par une résistance de 200 k tirant le gate au +.  Pour bloquer le MOSFET, il faut, par l'interrupteur relier le gate au -
Dans ces conditions, le vol se fait  "Interrupteur ouvert"  On ne risque donc pas le crash par défaut de cet élément critique.   Interrupteur fermé, la consommation résiduelle est très faible.

                   


                       



L'INTERTEF 2  utilise le même principe que le 1 mais à l'aide d'un MOSFET   NIVEAU LOGIQUE  en TO220
La résistance de tirage de gate au +  est doublée par mesure de sécurité.
Il est possible d'utiliser un MOSFET très performant si on le désire, le choix ne manquant pas.

La détection de tension basse est prévue mais elle est à niveau ajustable.  Dans ce but, il est fait usage d'un circuit de type 8211 ou 8212.  
Le 8211  permet de délivrer un courant limité à 7 mA. Il est donc suffisant pour une LED ou un buzzer piezo du type de celui de INTERTEF 1.
Le 8212  peut sortir un courant non limité atteignant 50 mA. Toutefois la logique de sortie est inversée et il faut rétablir le sens correct avec un transistor.
INTERTEF 2 peut être utilisée  lorsque la batterie de servos compte 5 éléments

Films  ou circuits imprimés dispos auprès de l'auteur 

Attention,  avec le 8212 il faut un transistor à brochage inversé ( base à droite, émetteur à gauche, contrairement à la disposition habituelle. Si on n'a pas ce type de transistor, il suffit de prendre
un modèle classique et de le poser "sur le dos". Rabattre alors les pattes pour les amener en contact avec le cuivre du circuit imprimé.

 





NB
.  Les MOSFETs utilisés dans les INTERTEFs doivent obligatoirement être du type " Niveau Logique" de manière à être parfaitement conducteurs lorsque leur gate est porté à une tension de 4 à 5V.
Généralement, leur référence contient souvent un "L", par ex    RFD16N05L  pour Intertef1  ou  BUZ111SL  pour Intertef2