LIAISON USB

Vous trouverez le fichier pdf de cette page dans Groupes YAHOO / SUPERTEF / Fichiers
sous le nom  " Liaison USB"

   Le STF96 ou le STF05, voire le CD1 utilisent, pour communiquer avec le PC, une liaison de type RS232 par l'intermédiaire d'un port COM
Or, il s'avère que, sur les ordinateurs récents et surtout sur les portables, que ces ports COM se font rares, voire disparaissent, ce qui ne fait pas
l'affaire des utilisateurs qui en ont besoin.
Les liaisons RS232 sont remplacées par les liaisons USB bien plus rapides et aux possibilités plus importantes, ce qui permet de leur faire gérer
des périphériques à grande vitesse comme les modems ADSL, les appareils photos numériques, les cybercams, les imprimantes .... ce qui n'était
pas possible auparavant.
Pour nos appareils cités plus haut, cette notion de vitesse n'a pas d'intérêt, mais si le port COM disparaît, il faut bien passer à l'USB.
Cependant, comme nos montages ne sont pas gérés en protocole USB, mais en RS232, il faut une solution intermédiaire qui consiste à utiliser un
cordon RS232 à une extrémité et USB à l'autre. C'est ce que l'on appelle un convertisseur USB/COM.
  Comme la gestion USB est très complexe, le plus simple est d'utiliser un module du commerce, ce qui donne une réalisation extrèmement simple
que nous allons vous présenter.

Nous décrirons deux possibilités avec 2  modules différents en provenance FTD1

1   Le module USBMOD3

    Ce module distribué par   LEXTRONIC    est fabriqué par  ELEXOL. Il utilise un µC  FT232BL  de FTDI.
Comme on le voit sur la photo ci-dessous, il se présente sur un circuit imprimé au format DIL  2 x 16 broches, supportant le FT232B, une petite
mémoire EEPROM série  93LC46  et un quartz 6 MHz. Un connecteur femelle USB de type B est soudé sur la carte et permet le branchement
d'un cordon USB   B/A à relier au PC.  Toutes les sorties et entrées de la norme RS232 sont disponibles. Nous n'utilserons que la sortie TxD et
l'entrée RxD. 
   Le module est alimenté par le +5V de la prise USB, donc aucune alimentation supplémentaire n'est nécessaire.
De plus les entrées et sorties RS232 sont à lanorme TTL/CMOS de qui permet de les raccorder directement au STFxx,
sans le traditionnel MAX232.USB-SCH.jpg (23248 octets)  Les possibilités du module dépassent très largement nos besoins et nous n'allons pas les développer ici.
Les amateurs intéressés pourront télécharger la doc complète du module.

USB-MOD3.jpg (31407 octets)















A droite, le détail des diverses connexions du module avec  notre schéma d'utilisation dont la simplicité est remarquable : 
Deux découplages par C3 de 10 µF/10V/pt    et C4  de 0.1 µF/1206,   les condensateurs C1 et C2 de 47 pF/805 sur les lignes USB
Deux leds de 3mm rouge et verte avec leurs résistances R1/R2 de 330 ohms/1206   permettent de voir les échanges avec le PC
Le module est installé sur un circuit imprimé équipé de picots tulipe  et recevant le cordon 3 fils venant de nos appareils et qui relie
Tx à RxD et Rx à TxD. Nous avons utilisé un petit câble blindé 2 fils + masse.
Le 10 µF  et les diodes sont au recto  et les CMS au verso. La résistance 805 qui apparaît entre RxD et masse ne sera pas montée.


USB2.jpg (14860 octets)
USB-REA.jpg (15130 octets)












USB1.jpg (17303 octets)






USBMOD3.jpg (19242 octets)














Ci-dessus le circuit imprimé et les CMS du verso
Pour les allergiques au perchlo, il est tout à fait possible de réaliser ce Cimpr à l'aide d'une plaque
percée, pastillée ou à bandes.
A droite, vers le haut, le recto avec les deux rangées de picots tulipe, le 10 µF et les diodes Led.
Le cordon RS232 est arrimé solidement sur la languette du circuit imprimé avec de la gaîne thermo.

En bas à droite le module USBMOD3 est installé sur son support et le module USB est prêt pour
le service.

Mais encore faut-il installer le driver indispensable sur le PC. C'est ce que nous allons voir ci-dessous.

Installation du driver Windows.

1.
Aller sur le site de FTDI     et choisir   Drivers dans la colonne de gauche   puis "VCP" dans le texte  ou cliquer sur le lien suivant qui vous amène directement sur la page convenable
    Choisir le système d'exploitation  correspondant à votre PC   soit Win98, soit XP, soit VISTA.
    Télécharger le fichier ZIP correspondant 2.08.02, à ce jour   ( 14 / 10 / 10 ) en cliquant à droite  et en l'enregistrant dans un dossier d'attente.
    Télécharger ensuite la doc d'installation ( en anglais ! )  de ce driver  en cliquant sur "Installation guides" puis sur "Windows XX installation guide"
    Prenez le temps d'étudier cette doc ..... si vous en êtes capable !
2. Dézipper  le fichier driver dans un répertoire créé pour la cause et appelé, par exemple, FTDI
3. Aller dans   Poste de travail/gestion du système/Infos système/Matériel/Gestionnaire de périphériques/PortsCOM et LPT
   
Vérifier l'existence du ou des ports COM que vous avez ou n'avez pas.  Voir si vous n'avez pas déjà un port COM virtuel et dans ce cas voir si son pilote n'est pas de FTDI
    En effet FTDI recommande de supprimer toute installation précédente.
4. Connecter le module sur un connecteur USB de votre PC, ce qui doit déclencher l'apparition de l'écran de nouveau matériel détecté
    Suivre alors le processus en imposant au système d'aller chercher le driver dans le répertoire que vous avez choisi ( FTDI dans notre exemple )
5. L'installation déclarée terminée, refaire la recherche du port COM virtuel créé en suivant le processus du §3 ci-dessus.
    Noter le n° de ce port virtuel que vous devrez choisir lors de l'utilisation de votre module.

Utilisation.

   Pour utiliser le module avec le STFxx :
- Connecter le module sur le STFxx
- Mettre le STF sous tension
- Connecter le module sur le PC, noter le signal sonore de reconnaissance du branchement, par Windows
- Lancer SIMULTEF
- Dans l'écran MODELE  aller sur OPTIONS et déclarer le bon n° du port virtuel,
          mais depuis la version 4.31 de SIMULTEF, on peut choisir ce n° dans toutes les fenêtres concernées, soit des transferts ( IMPORT ou EXPORT )
          ou pour mise à jour du logiciel.   Choisir le bon n° de port déclaré pour le cordon USB par le "Gestionnaire de Périphérique"
- utilisez !!

2.   Le module  UB232R

Ce module est disponible chez FARNELL sous la référence  161-5840. Très petit, il permet une réalisation très compacte. Son fonctionnement est parfait pour nos applications.
Il faut prévoir aussi un cordon USB   A- mini B

UB232-1.jpg (6722 octets) UB232-6.jpg (14223 octets)
   Le module est construit sur un petit circuit
   imprimé supportant le chip FTDI, quelques
   R et C, un cavalier et un connecteur USB
   de type mini-B
   Quatre picots permettent d'enficher le
   module sur l'application envisagée
   Seuls 3 points de branchement nous
   intéressent :
      -  1  -->  la masse
      -  7  -->  RXD  à relier à Tx du DIN
      -  8  -->  TXD  à relier à Rx du DIN

   Sur le DIN, ne pas oublier le strap reliant
   les 2 picots permettant l'appel des routines
   du STFxx

UB232-2.jpg (6114 octets)

Je vous présente ci-dessous la réalisation que j'ai faite pour ce petit module. Vous n'êtes pas obligé d'en faire autant et vous pouvez adopter un montage similaire à celui du USBMOD3 , à savoir
la plaquette ci-dessous décrite mais avec un câble 3 fils et une fiche DIN  7   broches pour branchement sur le SUPERTEF
Le module est monté sur un support fait avec un petit morceau de plaque prépercée, à bandes au pas de 2.54 mm

UB232-3.jpg (8983 octets) UB232-4.jpg (10664 octets)        Ma réalisation !
 Comme vous le voyez ci-contre, le petit
rectangle est inséré à l'arrière d'une fiche
 DIN  8 broches. Côté DIN, une incision
 sépare les deux premières bandes et
  permet le passage du picot central .
 Le picot central est utilisé pour la masse
 si le STFxx  possède un socle  DIN à 8
  broches  dont la cosse centrale est
 reliée à la masse de l'émetteur
A droite rappel du brochage de la DIN
   "m1" pour câble 3 fils
   "m2" pour picot central
DIN-USB.jpg (7936 octets)

   Dans cette réalisation que vous pouvez évidemment adapter à vos préférences, le module est enfiché sur douilles miniatures de manière à pouvoir être facilement récupéré pour une autre application.
   Si vous n'envisagez pas cela, nous conseillons vivement de souder les picots du module sur son support.
   Il est sans doute plus facile de munir la plaquette support  d'un petit câble à 3 conducteurs terminé par la fiche DIN classique

UTILISATION .

Identique à celle du module précédent. Se reporter donc aux paragraphes concernés.

Nous signalons que, avec le concours de M. GARONNAT auteur du SIMULTEF, vous le savez, nous avons fait de nombreux essais sur ordinateur de bureau avec XP ou portable sous VISTA
pour nous assurer que la liaison USB fonctionnait bien. Quelques améliorations onrt été apportées à SIMULTEF.
Nous pouvons assurer  que ça marche parfaitement !!