DESCRIPTION    DETAILLEE

Voir INFOS  pour la fourniture des circuits imprimés   ( §21 )

TELEMESURE

EXTENSION  10 / 12 voies

RXBEE-5 voies     NEW-->   le RXBEE12V-TS

MODULES de TELEMESURE

ANTENNE  2.4 GHz

Double commande avec   STF96-10

LE 2.4 GHz et les modules XBEE

La nouvelle bande 2.4 GHz nous offre une opportunité de renouveau en RC et il aurait été dommage de s'en priver. D'ailleurs compte tenu du prix peu élevé des modules XBEE et de leur technologie
évoluée, réaliser un ensemble RC est bien plus facile et plus économique en 2.4 GHz que dans les bandes habituelles, 35 , 41 ou 72 MHz, tout en donnant des performances accrues
Le lien suivant vous donnera une idée assez précise du fonctionnement des système 2.4 GHz dans le mode " à étalement de spectre" qui est, entre autres, celui des modules XBEE
http://laic.u-clermont1.fr/~kauffmann/Modelisme/spread-spectrum.htm
Les modules XBEE que nous allons utiliser ne sont pas des composants simples. Il faut étudier sérieusement la documentation pour les maîtriser. Bien que cette connaissance ne vous soit pas nécessaire
pour réaliser les montages de cette page, nous vous conseillons si vous lisez l'anglais de télécharger le manuel d'emploi, en utilisant le lien suivant et de les étudier un peu  :
http://ftp1.digi.com/support/documentation/manual_xb_oem-rf-modules_802.15.4_v1.xAx.pdf
Ci-dessous un lien sur une présentation simple mais claire des modules XBEE-PRO. Et elle est en français !!
http://daniel.menesplier.free.fr  puis "Documentations"  et enfin  "XBEE"
Vous constaterez dans la doc complète que les XBEE possédent environ 70 paramètres programmables permettant de les adapter à l'usage désiré.
Heureusement la plupart de ces paramètres sont à laisser à leur valeur de défaut ( valeurs fabricant ), mais quelques autres sont à modifier. Pour ce faire on peut utiliser le µC de l'application, mais en fait,
il est beaucoup plus simple de "préparer" les XBEE avant de les utiliser.  Cette approche nous paraît aussi nettement plus pédagogique.
MAXSTREAM a pour cela développé un logiciel " X-CTU" que le lien suivant permet de télécharger pour l'installer sur votre PC.
http://www.digi.com/support/kbase/kbaseresultdetl.jsp?kb=125         ou     http://x-ctu.software.informer.com/download/

Une petite platine que nous décrivons ci-dessous permet alors de relier le XBEE au PC et de faire la programmation des paramètres à modifier.
Nous partons du principe que vous avez un STF05 et un cordon RS232 qui permet de le relier au PC. Ce cordon a un connecteur DIN côté STF05. C'est ce connecteur que vous utiliserez pour la
platine en question.
Ajout du 29/03/09 : Si vous voulez changer, un jour ou l'autre, la version du firmware du XBEE-PRO, il est indispensable dans le schéma ci-dessus
de relier la broche 9 du module ( DTR ) à la masse comme nous l'avons ajouté ce qui est très facile puisque cette broche 9 est juste à côté de la 10 de masse.
L'envoi des commandes AT n'est nullement compromis par cet ajout.

   Attention : schéma corrigé le 30/06/08 ( Inversion Tx/Rx du DIN ) et le 29/03/09 ( DTR à la masse )

Progxbee.jpg (19096 octets)PRG_XBEE.jpg (14358 octets)

Le schéma est très simple. Il consiste à relier la ligne "Rx" du DIN qui reçoit les données du PC, à l'entrée "Din"  ( picot 3 ) du XBEE et par ailleurs la ligne "Tx" qui envoie vers le PC,  à la sortie "Dout"
( picot 2 ) du XBEE. Toutefois  un problème que nous retrouverons plus loin   existe : L'alimentation en 5V du MAX232 du cordon et celle de 3.3 V du XBEE.
Pour les données venant du PC, un simple pont diviseur réduit à 3.3V environ l'amplitude des signaux
Les données sortant du XBEE sont à 3.3 V . Nous relevons de 0.6 V les amplitudes à l'aide de la diode et de la 4.7 kW   tirée à 5V

Cet interface a été  monté sur de la plaque à bandes du commerce. Le support DIN est monté sur tiges filetées de 2mm, la barrette 2 mm à 10 points est posée à plat en bord de plaque.
Elle est  fixée avec un peu de cyano et une barre de serrage découpée dans la plaque à bandes
Le régulateur peut être un MCP1700-3302E/TO ( F : 129-6588 )
Attention au brochage. Voir la data-sheet :   http://ww1.microchip.com/downloads/en/DeviceDoc/21826b.pdf
Le XBEE-PRO est embroché comme le montre la photo. Attention à le mettre dans le bon sens.
ESSAIS
Le connecteur DIN du cordon, dûment relié au port COMx  actif, est embroché sur l'interface.
Lancer X-CTU, l'onglet "PC settings" activé. Vérifier que le n° du port COM est correct. Laisser la vitesse à 9600 bauds ainsi que les autres paramètres.
La platine est alimentée sous une tension de 5V ( Ce peut être une batterie RC de 4 éléments )
Cliquer sur ."Test/Query" et vérifier que le PC communique bien avec le XBEE. Il s'affiche :  "Communication with modem OK"
En cas  de problème : " Unable to communicate with modem " Dans ce cas, vérifier soigneusement l'interface !
Si tout va bien, passer à l'onglet "Terminal" et cliquer sur "View Hex" de façon à voir les caractères ASCII et leur valeur hexadécimale.
Il faut savoir que toutes les commandes se font en mode "AT"   Tous les nombres envoyés ou reçus sont en base hexadécimale.
Pour passer en mode commande taper  "+++" Le XBEE répond "OK". ( les réponses du XBEE sont affichées en rouge )
Vous avez alors 10 secondes ( paramètre CT ) pour passer une commande, faute de quoi le XBEE sort automatiquement du mode commande.
Par exemple tapez "ATID >CR<" pour afficher le PANID c'est-à-dire le n° d'identification. XBEE répond "3332" valeur hexa qui vaut 13106 en décimal
Le principe est le suivant : si vous tapez "ATxx  >CR<" vous lisez le paramètre xx.          NB: >CR<   correspondant à l'appui sur la touche "Entrée"
                                       Si vous tapez "ATxx yy >CR<" vous remplacez en mémoire vive ( RAM ) la valeur de xx par yy.
Ex :  "ATID >CR<" --> "3332"     puis "ATID 3456 >CR<"  --> "3456"     puis "ATID >CR<"  --> "3456". La valeur  "3456" a remplacé "3332"  en mémoire vive et le XBEE fonctionne dès lors
avec cette nouvelle valeur. Mais si vous coupez l'alimentation de l'interface et plus tard la remettez, vous retrouverez ID="3332"  Cela s'explique simplement : A la mise sous tension, le XBEE lit ses
paramètres dans la mémoire flash non volatile et les transfère en RAM pour les utiliser. Par conséquent, si vous voulez qu'un paramètre soit durablement modifié il faut faire suivre la commande
de changement, d'une commande d'écriture en flash :  "ATID 3456 >CR<"  puis "ATWR >CR<" pour mémo en flash ( attendre "OK" ) et enfin "ATCN >CR<" pour sortir éventuellement du  mode
commande
Attention, vous pouvez vous livrer à quelques essais de ce genre, mais éviter de changer n'importe quel paramètre
Une commande intéressante : "ATVL >CR<" vous renverra une brassée d'informations sur le module XBEE utilisé.

Vous serez amené à modifier certains paramètres de vos XBEE d'émission et de réception. La liste des commandes à passer sera donnée au moment opportun.


CHANGEMENT du FIRMWARE des modules XBEE-PRO

La version du soft interne (firmware ) des XBEE-PRO que vous possédez est très certainement la "1084" , ce qui peut très facilement se vérifier  avec "TEST/QUERY".
Cette version fonctionne très bien avec le système présenté, mais on peut avoir envie de la remplacer par une version plus récente, encore qu'il soit bien difficile de savoir ce qui distingue l'une de l'autre.
Une des dernières versions est la "10A5" qui semble nécessaire aux réalisateurs de "o24rcp" si on se réfère à ce qui s'écrit sur leur forum.
Les lignes qui suivent expliquent la démarche à suivre pour effectuer la reprogrammation, sachant que celle-ci ne modifie pas les paramètres entrés avec les commandes AT.
- Bien entendu, il faut posséder le logiciel X-CTU. L'opération exige la connection de la broche 9 ( DTR ) à la masse . Voir plus haut.
- Une fois le module XBEE reconnu par
TEST-QUERY, passer à l'onglet  "Modem Configuration"
- Lancer la commande de lecture du module "
READ" qui affiche les références du module, sa version soft et la valeur des paramètres AT
- La connexion INTERNET étant active lancer le téléchargement  des versions possibles "
Dowload new versions"
  Attention l'opération est assez longue, car bêtement le logiciel  récupère toutes les versions, même celles d'autres références de modules.
  Bien laisser aller cette opération à son terme.
- Choisir alors la version à installer ( 10A5 par ex ) dans le petite fenêtre de droite
- Lancer la mise à jour en cliquant sur "
WRITE" En bas de l'écran la barre de défilement montre la progression du travail. A gauche indication d'opération réussie.
- Refaire un "
READ" et lire en bas la référence de la version nouvelle. Voir que les paramètres sont restés les mêmes.

Si vous faites cette opération, merci de signaler sur le groupe YAHOO les différences de fonctionnement remarquées ..... s'il y en a !.

Préparation du STF05

Le HARD

La modification est double, la première indispensable,

Le but de la modif n° 1  est de remplacer, sur le connecteur n° 8 , les lignes D ( data ) et Cl (clock ), initialement prévues pour un éventuel scanner, par les lignes Rx ( D ) et Tx ( Cl ).

  1. Il faut donc déposer le circuit imprimé principal CI1  et au verso faire les modifs de la figure VERSO ci-dessous :
    - coupure des pistes D et Cl allant vers CONN 8
    - ajout des deux liaisons pour Rx et Tx. Utiliser du fil isolé fin . Eviter de passer en face des trous assurant le maintien des bases des platines HF11
      A noter qu'il est possible aussi de se brancher sur les points Tx et Rx de CONN7, avec des fils un peu plus longs

Modif-CI1.jpg (35317 octets)
     VERSO

la seconde un peu facultative, mais conseillée

Modif-CI1-v.jpg (28143 octets)    RECTO

Dans le cas du choix 2.4 GHz, le logiciel coupe la puissance des platines HF11, mais comme cette commande est commune à celle du buzzer chaque coup de buzzer remet brièvement la puissance
( ce défaut est hérité des anciens STF96 et a été gardé pour compatibilité )
Pour éviter cette anomalie provoquant par ex. une brève émission de 41 ou 72 quand on est en 2.4 GHz, nous vous conseillons de faire, au recto la modif n° 2 qui suit

2.  - Retourner CI1 pour accéder à la face "RECTO"
    - supprimer la résistance R7 de 10 ohms
    - souder un MOSFET canal P genre SUD45P03 ( F : 393-5565  ou   102-1757 ) comme indiqué sur la vue RECTO
      Ce transistor est bien trop performant pour la fonction nécessaire ici, mais son boîtier D-PAK facilite beaucoup son implantation.
      La patte "source" est soudée sur un plot dédié à R7, le drain est soudé sur le point de masse de C21. La patte "gate" est relevée  pour ne pas toucher la masse et on y soude alors le fil ajouté
      provenant de PT5 récupéré sur une pastille de renvoi recto-verso
Pour les curieux : En mode HF11 la ligne PT5 est à 0, le MOSFET P ajouté est conducteur ce qui permet le passage des impulsions  de la ligne Buzzer vers le transistor de coupure HF --> la HF11
                           est sous tension.
                           En mode 2.4 GHz, la ligne PT5 est à 1 pour activer le régulateur 3.3V du XBEE . En même temps, elle bloque le MOSFET P ajouté ce qui supprime l'action de la ligne Buzzer sur
                           le transistor de coupure : La HF11 est toujours coupée, même si le buzzer retentit..

Le SOFT

Une nouvelle version du logiciel e été écrite pour le 2.4 GHz, sans aucun préjudice sur les autres fréquences, bien entendu. Comme le montre M. CAZALS sur son site   www.aeromodelisme-rc.net  
il est parfaitement possible de faire du STF05 un émetteur tri-bandes chacune étant utilisable uniquement par choix logiciel !   Qui dit mieux ??
Nous vous renvoyons à la page "INFOS"  où vous trouverez le lien de téléchargement et les détails d'utilisation.  Vous y verrez que deux changements ont été apportés par ailleurs.


Interface  EMISSION

TXBEE-Sch.jpg (39109 octets)





     Ci-contre le schéma de l'adaptation du XBEE-PRO  au STF05.
    Comme indiqué dans la présentation, les signaux émis ou reçus sont véhiculés par les lignes
    Tx et Rx en  provenance du SCI du codeur 912.
    Ces lignes étant  également utilisées pour les communications RS232  existantes
    ( cas de l'utilisation du SIMULTEF, ou mise à jour du soft codeur, ou programmation des
    Rx à  synthèse ) des conflits risquent de se produire.
    Pour les éviter un 4053 est utilisé. Ce composant  comporte trois inverseurs analogiques, 
    deux seulement  utilisés. La ligne PT4 de commande se met à 1 pour le 2.4 GHz reliant Tx
    à Din du XBEE et Rx à Dout.
    Dans le cas du schéma ( PT4=0) les liaisons sont coupées.
    Comme le XBEE fonctionne en 3.3 V et le codeur en 5V, il est préférable d'adapter les
    niveaux.
    Pour Din c'est très simple  il suffit d'un pont diviseur R1/R2.
    Pour les signaux de télémétrie issus de Dout, une diode et R3  permettent de relever les
    niveaux de 0.6 V et ainsi de les mieux centrer sur les exigences de l'entrée Rx du µC.
    La ligne PT5 commande l'entrée "enable" du régulateur
    ( "1" --> 3.3 V   et "0" bloque le régulateur )
    Si on fait très simple, le montage est alimenté par le +5V  général, ce qui n'est pas très rationnel
    ( St2 en place )
    Si on veut faire plus compliqué, on supprime St2 et on alimente en "+5/d" par un abaisseur de
    tension à découpage
    Nous ferons "très simple" pour commencer !!


TXBEE-recto.jpg (39893 octets)             Liste des composants :
    - 1 module XBEE-PRO   XBP24-AUI-001  ( Lextr )
    - 1 antenne 2.4 GHz          A24-HASM-450 ( Lextr )
    - 1 câble MMCX/SMA    JF1R6CR34I        ( Lextr )
    - 1 circuit imprimé double face ( auteur )
    - 1 régulateur 3.3 V : TPS79533DCQG4   ( F : 120-7355 )
    - 1 74HC4053D     (  F :  120-1329 )
    - 1 BAV99              (  F :   105-6504 )
    - 1  Led  rouge facultative  1206 ou 3 mm
    - R1    2.2 kW         805
   - R2     1 kW           805
    - R3    4.7 kW        603
    - R4    470 W         805
    - C1     22 µF/tant/CMS/10V/taille B
    - C2/3    0.1 µF    805
    - C4        22 nF     805
    - 2 barrettes  femelles 10 points/2mm   ( F : 110-9732 )
    - Cordon plat 8 fils et connecteur serti PICOFLEX  qui
       vous reste du montage du STF05

      Le travail commencera par la pose des petits composants
      puis des composants actifs, enfin des barrettes et du câble
      plat qui traverse le circuit imprimé. Voir détails sur photos
      de la page de présentation.
      Souder deux écrous de 2 mm sous la platine et la monter
      dans le STF05 comme le montre la photo
      Il restera à prévoir le trou de pose de l'embase SMA du coaxial
      sur le flanc du boîtier. Le buzzer est à déplacer en le montant sur
      le même flanc, mais plus bas, sous le manche


Programmation du XBEE EMISSION

Cette programmation se fait avec l'interface présenté ci-dessus et à l'aide du logiciel X-CTU
Le module XBEE est programmé une fois pour toute et le STF05 n'interviendra pas sur la valeurs des paramètres de fonctionnement de ce module.
En effet, avec X-CTU, nous allons modifier quelques valeurs puis les modifs seront enregistrées dans la flash du module qui les conserveramême après coupure de l'alimentation.

Le XBEE destiné à l'émetteur est embroché sur l'interface relié au cordon RX232 et alimenté sous 5V. Lancer X-CTU. Vérifier la liaison PC-XBEE sous "PC-settings" avec la
commande "Test/Query". C'est bon ! Alors passer à l'onglet "Terminal", afficher ou non l'"Hexa" ( "Show Hex" ou "Hide Hex"  puis tapez ....


   +++   0K                          ( réponses du module en rouge )    Le module passe en mode commande
    ATCE 1  >CR< OK       ( Cette commande met le module en fonction COORDINATOR, c'est-à-dire en "maître" )
    ATID xxxx >CR< OK     ( Cette commande donne la valeur du PANID, c'est-à-dire la valeur du code d'identification de votre liaison personnelle
                                                Tous les utilisateurs doivent avoir des PANID différents de manière à éviter les interférences
                                                 La valeur que vous allez choisir et qui sera aussi celle que vous mettrez dans le XBEE de votre récepteur s'écrit en HEXADECIMAL
                                                 Vous pouvez faire appel à la calculatrice WINDOWS en entrant une valeur décimale comprise entre 0 et 65535 avec ensuite passage en HEX
                                                 C'est cette valeur HEX qu'il faut écrire en lieu et place des   xxxx )
    ATSP >CR<      0          ( Laisser cette valeur par défaut à 0 qui signifie que le module ne dort jamais ( to sleep = dormir )  mais travaille sans arrêt )
    ATA2 6 >CR< OK         ( Le paramètre A2 qui supervise le démarrage du coordinator  est à 8 bits, mais seuls les bits 0, 1 et 2 sont actifs. Ici on a donc "xxxxx110"
                                                 en allant du MSB ( bit de poids fort ) au LSB ( bit de poids faible )
                                                     Bit 0  mis à 0  --> au démarrage le XBEE utilise le PANID enregistré et n'essaie pas d'en changer
                                                     Bit 1  mis à 1  --> au démarrage le XBEE  cherche un canal HF libre et en choisit un parmi ceux qui le sont et qui sont autorisés (voir SC)
                                                     Bit 2 mis à 1   --> au démarrage, le XBEE  permet une association avec un XBEE extérieur
    ATDL 0000FFFF >CR< OK
    ATDH >CR<   0            ( En mettant le paramètre DL à 0000FFFF et en laissant le paramètre DH à 0, on met le XBEE en mode BROADCAST ce qui supprime les
                                                 envois et réceptions de "ACK" c'est-à-dire des signaux d'acquittement : Le module récepteur envoyant le message "J'ai bien reçu", ce qui
                                                 signale au module émetteur qu'il peut envoyer la suite des informations. )
    ATSC 03FE >CR< OK   ( Le paramètre SC indique au XBEE les canaux qu'il a le droit de scruter et de choisir pour travailler. En binaire SC= 0000 0011 1111 1110
                                                  Les canaux utilisés seront donc de 20 à 12, canaux autorisés à 100 mW    ( le MSB de SC correspond au canal  26 et le LSB au canal 11 )
    ATMY >CR<   0              Adresse XBEE à laisser à 0
    ATPL >CR<   4             ( Le paramètre PL définit la puissance HF d'émission. La valeur par défaut 4 correspond à 18 dBm , soit la puissance maxi )
    ATBD 5>CR< OK          ( La vitesse de travail de la liaison RS232 passe à 38400 bauds au lieu des 9600 bauds par défaut )
    ATWR >CR< OK           ( Tous les paramètres modifiés sont écrits en flash )
    ATCN >CR< OK            ( Fin  du mode commande )


NB.   Il est probable que, votre frappe n'étant sans doute, comme la mienne, assez rapide, le module sorte de lui-même du mode commande et ne renvoie pas le "OK" ou la valeur
          par défaut. Dans ce cas, retapez "+++"  et après la réponse "OK", continuez.
          Ce travail de programmation étant fait, coupez l'alimentation de l'interface et donc du module, Puis recommencez après avoir mis la vitesse  à 38400 bauds dans "PC settings"
         mais cette fois en tapant la commande ATxx  sans valeur.
          Le module vous répond en donnant la valeur enregistrée qui doit bien sûr être celle que vous avez indiquée. A notez que à la commande "ATDL", le module répondra "FFFF"
          car il n'indique pas  les 0 de gauche, non significatifs.   S'il y avait une discordance, retapez la commande avec la valeur voulue, puis ATWR pour enregistrer.

NB.   La programmation des XBEE par la méthode ci-dessus est assez pénible. Si on laisse passer un peu de temps après une commande il faut retaper "+++" pour relancer le travail.
          Une autre méthode, bien plus souple est possible dans la mesure où la version du firmware est dans la liste connue par X-CTU.
          Au lieu de choisir l'onglet "Terminal", choisir l'onglet "Modem Configuration"  comme pour la mise à jour du firmware ci-dessus.
          Laisser "Always update firmware"  décoché
          Lancer "READ"   qui affiche la liste complète des paramètres avec leur valeur actuelle.
          Changer les paramètres ci-dessus en accord avec les indications données.
          Enfin cliquer sur "WRITE". Refaire un "READ" de vérification. Si tout va bien, terminer


Le RECEPTEUR

RXBEE-sch.jpg (77902 octets)

Le schéma du RXBEE-V8  ressemble beaucoup à celui du décodeur du RX24. Nous retrouvons donc un µC de type 9S12C32 alimenté sous 3.3 V
par le régulateur XC6201P332MR et qui est mis en communication avec le module XBEE par ses lignes  RXD qui reçoit les signaux numériques transmis
par le STF05 et TXD qui envoit au XBEE les signaux de télémétrie
Le µC décode les signaux numériques et génère une trame de type PPM qui est envoyée vers un 4015 que nous avons l'habitude d'utiliser.
Il faut en effet savoir que quand on charge le µC de générer directement tous les signaux de servos, il faut utiliser 8 sorties pour commander 8 servos.
Mais le timer interne du µC ne peut pas agir directement sur 8 sorties. Il faut alors réaliser un registre à décalage logiciel, routine qui aiguille les durées
vers la voie concernée. Il s'en suit inévitablement du jitter sur les créneaux, les délais d'action variant avec la situation de l'instant.
Bien au contraire, dans la solution retenue, le timer bascule automatiquement et instantanément la ligne CLOCK du 4015 ( PT2 ), le logiciel
n'intervenant pas sur ce basculement et ayant alors tout le temps nécessaire pour préparer le basculement suivant et pour gérer la ligne DATA du 4015 ( PT3 )
Remarquer la solution à diodes et résistances de tirage au + pour adapter au mieux les niveaux à 3.3V du µC à ceux à 5V ou plus du 4015.
Si la batterie est à 4 éléments, une seule diode des BAV99 ( qui en contiennent deux ) est utilisée, la seconde étant strappée par le circuit imprimé.
Si la batterie a 6 éléments, alors il faut couper le strap de court-circuit pour mettre les deux diodes en série ( dans le 1er cas, le niveau remonte de 0.6V,
dans le second, il remonte de 1.2 V )
Le µC comporte les classiques composants périphériques : résonateur 16 MHz, C de découplages ...  Remarquer aussi le connecteur BDM qui
permettra à l'auteur de programmer le µC

Venons-en à la télémétrie.
Quatre entrées A/D mesurent des tensions, externes pour PAD3 ( AD1 ) et PAD4 ( AD2 ) mais précâblées pour PAD5 et PAD6.
PAD5 mesure la tension de la batterie. Un pont diviseur R15, R6 et R7 permet de calibrer le résultat ( R6 est variable ). Nous avons prévu le cas où le
RXBEE serait alimenté par un BEC et un pack LiPo ( modèles électriques ) Dans ce cas, la mesure de tension n'est pas significative car régulée à 5V.
Nous avons donc prévu une entrée TEST BAT qui sera à relier à la sortie du module contrôleur de décharge décrit à la page LIPOS. Dès qu'un élément
du pack descend en dessous de 3V, cette sortie passe à 0. Le point TEST BAT passant à 0, PAD5 envoie 0 par la télémétrie ce qui provoque une alarme au sol.
PAD6 mesure  le niveau RRSI du module XBEE, le point 6 de ce module délivrant un créneau rectangulaire de période 64 µs et de rapport cyclique
variable, les paliers hauts devenant de plus en plus courts à mesure que le signal reçu faiblit. R11 et C5 intègrent ce créneau pour donner un niveau continu
voisin de +3.3 V avec signal très fort et qui diminue avec l'éloignement. 

Pour terminer signalons l'existence de deux Leds :
- L1  rouge . Le 9S12C32 est programmé par défaut avec un code PPCM de "86". Si le code émis est aussi "86" cette diode reste éteinte. Mais si le code est
différent, lors de la mise sous tension, le décodeur le constate, lit la valeur émise, remplace "86" en flash par le code recu et allume L1. Il faut alors couper
l'alimentation du RXBEE puis relancer. Attention, la reconnaissance du code doit se faire émetteur et récepteur proches
- L2 verte . Quand le XBEE reconnaît son signal et l'envoie au µC et que celui-ci trouve une trame valide, la diode verte s'allume. Chaque erreur éteint la diode.
On pourrait donc utiliser la sortie PA2 pour commander un compteur de défauts, histoire de se faire du mouron.
La diode L3 ne sert à rien. Ne pas la monter.
Enfin les picots  CV1, CV2 et Pss permettant de choisir le mode fail-safe et sa programmation. Nous y reviendrons plus tard.

RXBEE-recto.jpg (72574 octets)  
         Liste des composants :

    - 1 module XBEE-PRO   XBP24-AUI-001  (  http://www.matlog.com   )
    - 1 antenne 2.4 GHz          A24-HASM-450 (  MATLOG )
    - 1 câble MMCX/SMA    JF1R6CR34I        (  MATLOG  )
    - 1 circuit imprimé double face ( auteur )
      Le Cimpr sera fourni avec le µC soudé et programmé.
       La programmation nécessitant la mise en place par l'auteur
          du RESO  16 MHz + R1 ( 10 MW/805 )
          de R2/3 ( 4.7 k
W/603 ), C1/2/3/8/9 ( 0.1 µF/603 )
          du connecteur femelle BDM

    - 1   XC6201P332MR     F : 360-5700
    - 2 diodes BAV99   SOT23
    - 1   MC14015BDG        F : 966-4858
    - 1 Led rouge 3 mm  faible consommation   ou
       de préférence une CMS/805   F : 131-8244
    - 1 Led verte  3 mm  faible consommation   ou
        de préférence une CMS/805  F : 131-8243
    - 1 Led rouge 1206  facultative
    - 2 barrettes  femelles 10 points/2mm   ( F : 110-9732 )
    - 1 barrette 9 picots coudés 2mm
               ( prendre F : 672-180  de  20 picots mais vendue à l'unité )
    - 3 barrettes 8 picots 2.54 droits
    - St1    strap 0W     805
    - St2    strap 0W     603
    - R0    strap  0W     805
    - R4/5    470 W      603
    - R6aj      5 kW     F : 353-1491
    - R7       4.7 kW      603

    - R8/9    4.7 kW    805
    - R10     470 W     805
    - R11     47 kW     603
    - R12/13/14    100 kW    603
    - R15    6.8 kW    603
    - C4/5     0.1 µF   603
    - C6        0.1 µF   805
    - C7      22µF/10V/taille B    tantale









    
        Le circuit imprimé vous sera fourni par l'auteur  avec le µC soudé et programmé.
        Les éléments nécessaires à cette programmation également soudés.
        Ils sont en rouge dans la liste ci-dessus
        La pose de la résistance ajustable ... très petite étant délicate, nous proposons Conf-Rxbee.jpg (38892 octets)
        également la fourniture avec en plus les éléments en bleu dans la liste.
        Si vous optez pour cette solution, il   vous restera  à souder les composants du bas
        de la face recto, ces éléments ne posant pas problème.
        La Led L3 est indicatrice d'une association réussie  avec le module d'émission :
        Elle clignote alors  Mais en fait, dans le modèle, vous ne la verrez pas
        et par ailleurs, si la liaison est établie, la led verte L2 s'allume. L3 fait donc double emploi.
        Soudez R10, mais pas L3 !
        Au verso, il faut souder le 4015, R12/13 .
       
        Enfin, dernier travail :
        - les barrettes 2mm du XBEE
        - les picots 2.54 des servos . Nous avons procédé  ainsi :
                   Couper 8 barrettes de 3 picots, une par sortie
                   Enfiler ces barrettes sur  des femelles longues
                   pour les positionner à bons intervalles.
                   Présenter sur le Cimpr et souder les picots milieu
                   des barrettes extrêmes. Bien vérifier les positions
                   Et souder les autres dessus puis dessous. Soyez
                   généreux en soudure car un intervalle entre picot et
                   circuit imprimé peut exister
          - Enfin souder un fil nu reliant tous les picots de masse, les deux
             extrémités engagées et soudées dans les trous prévus du Cimpr


                       DETAIL-RXBEE.jpg (13608 octets)
                                                                                                                                                                                                   Vu du verso du décodeur RXBEE préparé pour la télémesure

    En haut du Cimpr, souder les picots 2mm coudés. Pour cela, voir la photo de détail ci-dessus :  La partie droite des picots dans les trous pour soudure.
          Ils sont ainsi plus accessibles et moins débordants
          A ce stade, vous pouvez faire un premier test en branchant un ou  plusieurs servos et la batterie. Les servos doivent se verrouilller  en position neutre ( 1.5 ms )
          Vérifier également que le +3.3 V est correct
    Pour la télémétrie :
              - Souder R11, ce qui active la transmission du niveau RSSI  mais   R14, St1 et St2 sont supprimés.
              - Relier le picot 2 mm de droite ( +bat ) à l'arrivée +BATT  repiquée sur le picot 16 du 4015   

         ATTENTION .
                   Depuis le 15/03/09 la gestion de la télémesure a subi de sérieuses modifications, essentiellement logicielles qui nous ont conduit à reprogrammer les µC 908QT2 et 908JK3 du
                   bloc de télémesure. Par contre pour le 9S12C32, rien n'a été changé à ce sujet. Rappelons cependant pour celui-ci une reprogrammation nécessaire pour avoir 10 ou 12 voies
                   à l'aide du module additionnel décrit par ailleurs.
                   Pour ce qui concerne le décodeur RXBEE décrit dans cette page, les dernières modifications conduisent à supprimer ST1, ST2 et R14 tandis que R11 est toujours installée

                   comme vous pouvez le voir sur la figure ci-dessus, à droite .
        MESURE de la tension batterie    ( 20 / 04 / 09 )
                  La version normale du système permet la mesure par la télémétrie de la tension batterie 4 ou 5 éléments qui alimente la partie réception. On mesure de 0 à  10.20 volts
                  Une version spéciale du logiciel a été élaborée ( Voir INFOS-2 ) pour mesurer la tension d'un pack LiPo de 3 éléments ( max 12 V ) ou même 4 éléments ( max 16 V )
                  Sur le plan hard, il faut supprimer la résistance R15 et brancher le + du pack au point   "picot test"  par l'intermédiare d'un petit pot multitours de 200 k qui sera intercalé dans le fil
                  venant du + du pack. ( Au départ mettre le pot à la résistance maximum ) Le logiciel permet la mesure jusque 25.5 volts avec une résolution de 0.1 V. Le potentiomètre ajustable
                  permet le calibrage exact de la valeur affichée.

   Programmation du XBEE  RECEPTION
Procéder  comme pour le XBEE d'émission en passant les commandes suivantes  ( donc par l'onglet

        +++    OK
    ATCE 0  >CR< OK     ( Cette commande configure le XBEE en "END DEVICE"  c'est-à-dire en "esclave", donc pour nous en récepteur essentiellement )
    ATID xxxx
>CR< OK  ( Vous devez indiquer le même PANID que celui choisi pour le Coordinator )
    ATSP
>CR<   0             ( Par défaut, pas de sommeil pour notre récepteur )
    ATA1 6
>CR< OK       ( Le paramètre A1 supervise  le démarrage du END DEVICE.  Il est à 8 bits avec seuls les bits 3, 2, 1, 0 actifs . On a  A1 = xxxx0110
                                                     Bit 0 = 0  --> au démarrage  le XBEE ne s'associe qu'avec un coordinator ayant le même PANID
                                                     Bit 1 = 1  --> au démarrage  le XBEE  recherche le canal HF du coordinator
                                                     Bit 2 =1   --> au démarrage  le XBEE  accepte l'association avec le coordinator
                                                     Bit 3 = 0  --> Le XBEE n'envoie pas au coordinator de demande d'envoi de données
    ATDL 0000FFFF
>CR< OK
    ATDH >CR<   0          ( DL à 0000FFFF et DH à 0 mettent le module en mode BROADCAST comme le coordinator )
    ATMY
>CR<  0          ( Adresse XBEE à 0 par défaut )
    ATSC 03FE >CR< OK  ( recherche du canal HF parmi les valeurs autorisées )
    ATBD 5
>CR<  OK ( Passage de la vitesse à 38400 bauds )
    ATWR
>CR<  OK    ( Ecriture des modifs en flash )
    ATCN
>CR<  OK


Comme pour le module d'émission, on vérifiera le bon enregistrement des données en flash, en coupant l'alimentation de l'interface et en le remettant ensuite en marche,
sans oublier le passage obligé par "PC settings" pour régler la vitesse de communication à 38400 bauds


MISE en SERVICE du système

Cette mise en service se fait sans le moindre réglage.
      Emission  Le module XBEE est programmé. Ne pas l'installer sur sa platine support sans faire un minimum de vérifications : Mesurer la tension d'arrivée : +5V
       En choisissant une cellule prévue pour "autre Rx"  vérifier que le +3.3 V est bien coupé. Passer alors en 2.4 GHz en choisissant le type de récepteur "RXBEE"
       sortir du MENU et vérifier l'affichage à l'écran de "2.4 GHz". Mesurer la tension +3.3 V et constater qu'elle existe.
       Si vous possédez un oscilloscope, vérifier au point commun de R1 et R2 que les signaux binaires sont bien présents avec 3.3V environ d'amplitude.
       Ne pas essayer de les synchroniser à l'écran, ça ne sert à rien. Arrêter le STF05 et embrocher le XBEE dans le bon sens.
       Insérer le petit connecteur U-FL avec précaution. Mais il faut appuyer assez fort pour entendre le clic de la connexion. Remettre sous tension.
       Constater, si vous avez monté la Led, qu'elle clignote.
       Si vous avez un analyseur de spectre montant à 2.4 GHz, vérifier l'émission.   Voir photo ci-dessous.  En mode normal, vous constaterez que les salves d'émission
       sont très courtes. En fait il faut utiliser la fonction HOLD ( mémoire ) pour construire le spectre que montre la photo ci-dessous. En effet les XBEE émettent
       seulement quand ils ont des données à transmettre. S'ils ont 10 octets à envoyer, ils émettent juste le temps qu'il faut pour les transmettre.
       Cela différentie donc l'émission 2.4 GHz de celles de nos bandes habituelles dont la porteuse est permanente.

spec24-1.jpg (35896 octets)  



    L'analyseur montre ici toute la bande 2.4 GHz autorisée
    L'émetteur émet sur 2,415 GHz  soit le canal 13
    On est surpris de la précision de la fréquence obtenue avec les XBEE  
    Chaque ligne verticale du graticule correspond à un canal, donc de
    gauche à droite aux canaux 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19 et 20
    Le canal central 16 correspond à la fréquence 2.430 GHz
    Les canaux sont à 5 MHz les uns des autres

    Nous avons ci-dessous réuni 3 émetteurs STF05
    et montré le choix des canaux HF fait par les XBEE
   
    A noter que l'analyseur fonctionne ici en mode "MAX HOLD"
    ce qui permet d'avoir une bonne vision du spectre de l'émetteur
    La bande passante de l'analyseur est choisie à 200 kHz


                                                                                                                                      
            A dire vrai, si vous avez suivi correctement les indications de modifs du STF05 et de montage de la platine support,ces vérifications sont inutiles.

      Réception. La platine de base est supposée terminée et vérifiée. Alim coupée, installer le XBEE et lui connecter le coaxial et l'antenne.
      Vérifier que le code PPCM est bien à 86 dans le STF05.
      L'émetteur en fonctionnement, remettre le récepteur sous tension. Au bout de quelques secondes la led verte L2 doit s'allumer.
      Le récepteur s'est bien associé avec son émetteur et les servos sont sous contrôle de l'émetteur. Ne pas oublier que, au démarrage, le Coordinator doit chercher un
      canal libre, puis le End Device découvrir le canal HF utilisé par l'émetteur. Cela prend donc un peu plus de temps que la mise en marche d'un système RC classique.
      On peut mettre le récepteur en marche en premier. Puis l'émetteur. Dans ces conditions, l'association se fait généralement juste à la fin des 5 premières secondes, ce
      qui correspond au début de l'envoi des signaux binaires par le STF05
      L'association établie, le récepteur envoie les signaux de télémétrie : Vous pourrez les observer à l'oscilloscope en vous connectant sur la sortie "Rx" du connecteur DIN.

      Mais vous voulez sans doute utiliser, non pas le code PPCM "86" par défaut, mais un autre qui vous est personnel  ( Eviter 0 et 255 que d'autres pourraient aussi choisir )
      Changez donc le code PPCM de votre STF05. En sortant de l'écran "COD" constatez que la led verte s'éteint : la liaison est coupée.
      Mettre le Rx à l'arrêt. Attendre quelques secondes puis remettre en marche. L'association doit s'établir avec la Led rouge allumée : Le nouveau code a été découvert par
      le Rx  et il est enregistré en flash. ( En cas de difficulté, couper tout, mettre le Rx en marche d'abord, puis l'émetteur.)
      Couper l'alim du RX et relancer. On doit retrouver la led verte et le fonctionnement
      Fail-safe
          1.  Si vous ne mettez pas de cavalier sur CV1/CV2, en absence de réception, après 1.5 s environ, le passage en fail-safe laisse les servos dans la position où ils se trouvent
          2.  Si vous mettez un cavalier sur CV1, au passage en fail-safe tous les servos se mettront sur les positions par défaut. Ces positions seront 1.5 ms, si nous ne changez rien
               Mais vous pouvez programmer ces positions à votre guise, par un appui bref sur un poussoir connecté sur les plots "Pss". Dans ce cas, la Led rouge L1 s'allume pour
               marquer une programmation réussie. Le Rx est bloqué. Il faut donc couper l'alimentation et repartir
          3.  Si vous mettez un cavalier sur CV2, seule la voie n° 4 prendra la position par défaut ou programmée par un appui sur le poussoir, comme ci-dessus.
               Dans ce cas, la voie 4 sera normalement réservée aux "gaz" et mettra le moteur au ralenti ou à l'arrêt selon la programmation.
               Nous recommandons très vivement de faire, pour le moins, ce choix 3 qui peut limiter les dégats en cas de perte de contrôle.
      NB. Ne pas laisser le poussoir connecté en dehors des programmations ci-dessus

  ESSAIS de fonctionnement simultané de trois STF05


spectre2.jpg (36797 octets)3STF05.jpg (25427 octets)

 




















spectre3.jpg (39675 octets)  
       Ayant réuni 3 STF05 équipés en 2.4 GHz, il m'a été possible de faire des essais de
       fonctionnement simultané.
                Vous voyez ci-dessus ces trois STF05
                Les 3 émetteurs mis sous tension ont choisi leur canal de fonctionnement parmi les libres possibles    
                Deux mises sous tension ont donné les choix montrés par les photos  ci-contre :
                      - Canaux 12, 16 et 20
                      - Canaux 12, 14 et 19
                Les niveaux un peu différents sur les deux spectres sont dus à des positionnement différents
                des STF05

            Et pour conclure, voici la photo de l'un de ces STF05 équipé en tri-bandes,
            En l'occurence  35 MHz, 41 MHz  et 2.4 GHz
            Ces trois bandes étant accessibles sans ouverture de l'émetteur
            Sans doute une possibilité inédite en RC !

STF05-3BD.jpg (39406 octets)




  
                  Et nous ne résistons pas au plaisir de vous  faire lire les commentaires de notre ami M. RASQUIN
                  sur le système 2.4 GHz qu'il vient de tester :

                    " Nous avons procédé aux essais de portée du 2.4ghz XBEE version Thobois.
                        Les essais se sont déroulés au même endroit que pour le 35 et 72 mhz.
                        L'antenne 2.4 GHz a été placée dans un fuselage en époxy et horizontalement
                        comme dans l'easy . Emetteur tenu a 90 cm du sol et le RX à 1.50m du sol.
                        Résultat ... jusqu'a 600 m pas de problème entre 600 et 700 m l'orientation de
                        l'antenne rx a son importance apparition de trou de réception mais il suffit de
                        lever un peu le fuselage et ça repart de suite. Coupure après 750 m !
                                       C EST TOUT SIMPLEMENT ..FABULEUX.
                        Le même essai a été réalisé avec le rx hors du fuselage  et la portée a été de 750 m

                        Merci à monsieur thobois pour cette réalisation . A consommer sans modération. "