Histoire parallèle 1700-1870 

1700

 

 photo Georges Lanquetin

    Il existe déja une ferme d'alpage sur le versant sud du Suchet, montagne située en Suisse à 15 kilomètres environ des Longevilles : elle s'appelle "la LanGuetine"

1720
Le banquier LAW créé les premiers billets. On se précipite à Paris, rue Quiquampoix, pour en acheter et on les signe sur le dos du célèbre bossu qui sert ainsi de bureau ... La faillite suivra et fera beaucoup de pauvres gens ruinés... qui ont acheté par exemple un billet de 100 livres comme celui-ci.
1771

 Le 20 mars 1771, Pierre Denis LANQUETIN, curé de Jougne, et Etienne Joseph CLAUDET de Bouverans, font une "permutation de leur bénéfices" (!!!??) par un acte figurant sur le registre de paroisse ...

1778

Monseigneur l'Evêque de Besançon monte au sommet du Mont d'Or.

1779


Les frères Etienne et Joseph de Montgolfier inventent le ballon à air chaud (la montgolfière) qui emportera en 1783, le premier homme volant : François Pilâtre de Rozier, avec le marquis d'Arlandes.

  

 

Vraiment, trop, c'est trop ! On se marie en famille, d'accord, mais quand même ! 

1789

 14 juillet 1789 : Prise de la Bastille

A La Longeville-lez-Rochejean, ce 14 juillet 1789, Pierre André LANQUETIN, 36 ans, épouse Marie Agnès LANDRY, 23 ans. Ils auront 5 enfants (3 garçons, 2 filles) dont deux mouront avant l'âge de 8 ans.

1793

moul(photo Les Amis des moulins)

 Victoire de HONDSCHOOTE (Nord) sur les forces alliées du duc d'York. Xavier LANQUETIN, né aux Longevilles, sous lieutenant de l'Armée de Sambre et Meuse, élu par ses hommes (c'était la règle à cette époque!), participe à la bataille.

1794

 

Les sinistres pontons...

"Notre" bagnard, Pierre Alexis LANQUETIN, est condamné à "trois ans de fer pour vol d'habits ecclésiastiques" !!

 Le prêtre Pierre Denis LANQUETIN a refusé de prêter serment : il est déporté à l'Ile de Ré...

1792

Les soldats de l'An II : Louis Joseph VIONNET, des Longevilles (dont la mère est Jeanne Claudine, fille de Pierre Antoine LANQUETIN) est élu, à 23 ans, sous-ieutenant au 6° bataillon des volontaires du Doubs. Il terminera sa carrière baron de Maringone et maréchal de camp de Louis XVIII !

1794

     

    Quelle année !!

Suppression de l'esclavage, fête de l'Etre Suprème, victoire de Fleurus et de Rivoli, chute de Robespierre.

    Mort "à l'armée, en Allemagne", de Xavier LANQUETIN, sous lieutenant au 7ième de ligne, bataillon du Doubs, de l'Armée de Sambre et Meuse.

    Bonaparte, futur premier consul en 1799, décerne à Louis Joseph VIONNET, le "sabre d'Honneur" pour son courage lors de la bataille de Rivoli (1797).

1802

Naissance de Victor HUGO le 26 février 1802, à Besançon . Il écrit : "Ce siècle avait deux ans. Dans Besançon, vieille ville espagnole..."

Une Histoire "vraiment" parallèle :

    Marie Alexis LANQUETIN, fille de Joseph Stanislas et de Aimable Rose FERREUX, naît le 28 avril 1802. Elle décèdera, comme le poête, en 1885 !

1804

Création de la Légion d'honneur en 1804
et première remise des décorations par l'empereur. Louis Joseph VIONNET est nommé , lors de cette cérémonie, officier de la Légion d'Honneur en remplacement du "Sabre d'honneur".

      Louis Joseph VIONNET, des Longevilles

1806

Les guerres napoléoniennes : Les ravages de la Grande Armée aux Longevilles : Les mères cachent leurs fils, car dans la France rurale, le départ de la ferme d'un homme jeune est une catastrophe. Les Anglais parlent de "l'Ogre"... On a payé bien cher le Code civil dit "Code Napoléon"... Voici les LANQUETIN tués, parmi d'autres habitants des Longevilles ....

Antoine François LANQUETIN : 1816

Antoine Silvestre LANQUETIN : 1804

Antoine Eusèbe LANQUETIN : 1806 (Venise)

Félix Joseph LANQUETIN : 1809

François Félix LANQUETIN : 1812 (Espagne)

François Silvestre LANQUETIN : 1812 (Espagne, hôpital du Collège de Salamanque)

1813

boro
Campagne de Prusse et de Russie :

Une tuerie à l'échelle européenne... Exemple : Bataille de Borodino (ou de la Moskova). A 150 km de Moscou, en 6 heures, 20.000 blessés, 10.000 morts...130.000 combattants de part et d'autres...

    Louis Joseph VIONNET reçoit la couronne de Fer à la bataille de Dresde et le titre de baron de Maringone ! Il est commandeur de la Légion d'Honneur. La vie d'un général d'empire,

La statue du général d'Empire Louis Joseph VIONNET

l'incendie de Moscou,

les guerres de Napoléon,

1815

 Les Cent Jours :
Retour de l'empereur puis défaite de Watterloo.
Jacques Séraphin LANQUETIN, des Longevilles, fonde sa maison de vins en gros à Paris, dans l'Ile Saint Louis. Il dit avoir combattu à Waterloo comme adjudant (?).

1818

    Louis Joseph VIONNET, des Longevilles, ne rejoint pas l'empereur mais Louis XVIII... Il est maréchal de camp du roi puis commandant militaire du département du Rhone. Il épouse alors Mlle. de Breuzelin, très grosse fortune... Né aux Longevilles en 1769, fils de cultivateur, devenu vicomte de Maringone (!), il "rétablit l'ordre" à Lyon, lors des émeutes de la Terreur blanche. On l'appellera "le boucher de Lyon"...Aïe, aïe !

1830

    Combats de juillet près de l'Ile Saint Louis à Paris, où habite JS LANQUETIN 22, Quai de Béthune.

Jacques Séraphin LANQUETIN est capitaine de la Garde nationale . Le commandant en est le général LAFAYETTE.

1831

     Affaire du "sac de l'archevéché". En février 1831, le peuple veut la condamnation des responsables des morts de la révolution de Juillet 1830. Les légitimistes, eux, font au contraire une quête pour les Gardes royaux tués... Cela est vécu comme une provocation par le peuple de Paris, d'où émeute : on pille l'évéché de Paris. La Garde nationale semble approuver l'émeute puiqu'elle n'intervient pas...

Louis Philippe remet le drapeau à la Garde nationale, dans laquelle Jacques Séraphin LANQUETIN est capitaine, Lafayette, général...

1834

     Affaire du massacre de la rue Transnonain (13 avril 1834). Le Paris populaire se révolte. Lors de l'attaque d'une barricade par l'armée, rue Transnonain, un officier est tué d'un coup de feu parti d'une maison voisine : les soldats pénêtrent dans la maison et tuent tous les habitants (hommes, femmes, vieillards, enfants...).

    Dans "l'affaire de la rue Transnonain", Jacques Séraphin LANQUETIN est "du parti de l'ordre"... Il y est blessé et décoré de la Légion d'Honneur....

1849



les élections
Seconde République :"les journées de Juin" et chute de LOUIS PHILIPPE

Eugène SUE, l'auteur du feuilleton célèbre "Les Mystères de Paris", est élu député de la Seine (1849), battant Jacques Séraphin LANQUETIN, marchand de vins dans l'Ile Saint Louis.Jacques Séraphin LANQUETIN participe à ces journées comme Chef de bataillon de la Garde nationale.

Le premier timbre de France proposé par Etienne ARAGO, directeur de théatre et homme de lettres, frère du savant François ARAGO, est créé le 24 août 1868. Il rentre en vigueur le 1er janvier 1849. Jacques Séraphin LANQUETIN est élu président du Conseil municipal de la Seine. Il travaille avec le préfet HAUSSMAN et succède à Etienne ARAGO, l'inventeur du timbre poste, frère du savant François ARAGO.

JS Lanquetin est donc un des prédécesseurs de Jacques CHIRAC, maire de Paris en 1977 et Président de la République en 1995 ! Il écrit, en février 1849, à sa cousine des Longevilles, sur papier à lettre de l'Hôtel de ville de Paris.

1850

 Une des premières photos de Paris1838, la première  photo d’un paysage. Nicéphore Niépce invente la photographie et Louis Daguerre  la perfectionne avec les daguerréotypes.

Jacques Séraphin LANQUETIN (photographié par Ulysse LANQUETIN, un cousin horloger à Pontarlier) devient député au Corps législatif (7° circonscription) en 1852. Il est le candidat "officiel"... battant Eugène SUE, proscrit pour s'être opposé au coup d'état de Napoléon III...

1852

     Second Empire. Napoléon III prend le pouvoir par un coup d'état le 2 décembre 1851, date anniversaire de la victoire d'AUSTERLITZ celle de son grand-oncle Napoléon Ier.

L'exode rural, au 19e siècle, touche toutes les régions et toutes nos familles : les LANQUETIN, les CUINET, les PARREAU quittent le Haut-Doubs. Le développement des chemins de fer (compagnies privés) facilite cette émigration intérieure. Mais d'autres travailleurs viennent sur les chantiers de la région (voix ferrées, routes, tunnels,ponts, etc) comme les Italiens du Piemont, les Savoyards.L'arrivée des Fayolle aux Longevilles date de cette période et pour cette raison (construction du tunnel de Valorbe vers 1910).

.

1855

 Lucien LANQUETIN, instituteur aux LONGEVILLES, fils d'Albin Fortunat, part pour la Russie, où il sera précepteur et épousera une anglaise, Sarah Addison. Il rentre aux Longevilles en 1878 et achète 2.000 francs (or...) la sciérie Moureau, au pied du Crêt.

1856



Est-ce, entre l'Empereur et Haussmann,
Jacques Séraphin LANQUETIN, président du Conseil Municipal de la Seine, qui construit le Boulevard Sébastopol ?? Les écharpes rouges montrent les titulaires de la Légion d'Honneur. La ressemblance est frappante et c'est sûrement notre ancêtre des Longevilles !

Le préfet de la Seine  

    Le baron HAUSSMANN, préfet de la Seine, présente le nouveau plan de Paris à l'empereur.On démolit ++ et ça coute très cher : "Les comptes d'Haussmann" disent les humoristes, paraphrasant le titre de l'opéra-bouffe d'Offenbach "Les contes d'Hoffman"...Il semble que le baron Haussmann ait "légérement" tiré la couverture à lui, pour se faire bien voir de l'Empereur, mais l'Impératrice ne l'aimait pas beaucoup. Après la chute de l'Empire, il terminera assez minablement comme marchand de biens... la mairie de Paris,

    Il a beaucoup copié les idées de Jacques Séraphin Lanquetin, président du Conseil municipal de Paris et celles des conseillers. Quel copieur ! Voir les articles concernant cette évidence.

1856

Guerre de Crimée. Mort , à Constantinople le 6 mars 1856, de Jules Séraphin LANQUETIN, né aux Longevilles, des suites de la guerre de Crimée (et du typhus ?). Et son plus jeune frère, Just Palmyr, va mourir à Gravelotte, en 1870...

1864


La Médaille de Saint Hélène,

Mort en Cochinchine de Auguste Forgeux LANQUETIN. Causes ?? 

1867

En Franche Comté, l'industrie horlogère se développe : Besançon, Morteau. Dans le Haut-Doubs, l'hiver est mis à profit pour fabriquer les petites pièces

     Ulysse LANQUETIN, né aux Longevilles, ouvre un magasin d'horloger : "Au Trésor de la Vue", Grande Rue à Pontarlier. Il prendra aussi la seule photro connue de son "cousin" le député JS Lanquetin.

1870

stpriv

Le cimetière de Saint Privat (nom donné aussi à la bataille de Gravelotte)
    La Seconde Armée ouvre une attaque à Saint-Privat, village occupé par les hommes du général français Canrobert. Les troupes prussiennes sont vivement repoussées, mais les positions françaises sont anéanties par l'artillerie ennemie. Canrobert demande désespérément et à plusieurs reprises des renforts à Bazaine, mais ne les obtient pas. 
    Le XIIe corps allemand déborde sur l'aile droite. Le 6e corps français est contraint de se replier suivi par le 4e corps, sous la protection de la Garde impériale arrivée en renfort et commandée par le général français Bourbaki. Celui-ci considère alors ce repli comme la défaite de son camp et refuse de lancer une contre-attaque. Vers 22:00, les combats cessent pour la nuit après des corps-à-corps sanglants à Saint-Privat. Les hommes se sont même battus dans le petit cimetière du village qui entourait l'église en flammes. (Wikipedia)
  Guerre de 1870 :

La réalité ... et l'image très embellie de la défaite de Sedan ...

La bataille de Gravelotte,

Rimbaud écrit (à 17 ans !) "Le dormeur du val" en septembre 1870, sur les lieux mêmes des combats d'août. Le soldat "allongé, tête nue", est-ce Just Palmyr LANQUETIN ??? Le même jour (oui!) où Rimbaud écrit son poème " A Nina", Just Palmyr , soldat de deuxième classe de l'Arméee du Rhin écrit sa dernière lettre à ses parents des Longevilles. Il meurt et disparait le lendemain, à Gravelotte ... 

Une rue de cette commune portera désormais son nom.

La mort de Palmyr...

Mort à Gravelotte de Palmyr LANQUETIN, 20 ans, né aux Longevilles, soldat de deuxième classe de l'Armée du Rhin....

Les outils de Palmyr 

   Un soldat de 1870, au cimetière de Porquerolles.

1871

 

 Combat de La Cluse le 20 janvier 1871, dernier combat de la guerre de 1870, près de Pontarlier, aux pieds du Fort de Joux, commandé par le Commandant MERMET dont le fils épousera Marie Thérèse LANQUETIN. Les soldats du général BOURBAKI, épuisés, affamés, frigorifiés, vaincus, vont se constituer prisonnier en Suisse, après le sacrifice de leurs camarades aux combat de La Cluse. C'est l'hiver dans le Haut-Doubs : il fait moins 20 degrés dehors....

    La ville de Pontarlier frappe une médaille destinée à recueillir des fonds pour soulager les souffrances (voir notre "petit musée")

1871
G.Courbet, par le photographe NADAR

    C'est l'année de la Commune de Paris, effroyable guerre civile, qui vit les Français s'entretuer sous les yeux de l'occupant prussien. Le célèbre peintre franc-comtois Gustave COURBET fait détruire la colonne Vendôme à Paris car, pour les révolutionnaires de cette éphémère République, elle symbolise le despotisme de Napoléon 1er. Il le paiera très cher ...

Notre "cousin" le peintre COURBET