Chevalier de l'Empire

sous la dénomination de de Maringoné, par lettres patentes du 23 mai 1810.

Part : d'azur et d'argent, à la fasce brochante de gueules, chargée du signe des chevaliers légionnaires et accompagnée en chef à dextre d'un pigeon surmonté de trois étoiles rangées en fasce, le tout d'or et, à senestre, d'un sabre en pal de sable accosté de deux branches de laurier, le tout d'argentet, à senestre, d'un pigeon d'azur surmonté de trois étoiles du même, rangées en fasce.

Baron d'empire

par nouvelles lettres patentes du 24 janvier 1814.

Ecarteté : au 1er, d'azur à la colombe d'or, surmontée de trois étoiles rangées en fasce du même; au 2ième, des barons militaires; au 3ième, d'argent au sabre en pal de sable accosté de deux branches de laurier de sinople, croisées en sautoir vers le bas ; au 4ième, d'azur au chevron d'or, accompagné de trois grenades du même, 2.1.

Vicomte héréditaire

par lettres patentes du 14 décembre 1822.

 

Armorial du général VIONNET

(d'après l'Armorial sous Napoléon III, 2005, Ed. de la Marquise)