Titre : Mythes & Histoire
 
f
Partie du webset
Partie du webset
Partie du webset

 

Tableau d'assemblage du cadastre de Bierne de 1825.

Remarquez le Kerckeweg (Chemin de l'Eglise) qui partant de l'ancienne ferme proche du Petit Millebrugge et franchissant le watergang de Oude Gracht, gagne directement l'église. Ce Kerckeweg est mentionné dans le Terrier.
Je dois à l'amabilité de Monsieur Olivier Coulon le document suivant qui montre que Bierne entendait s'agrandir.

 

Municipalité de Bierne



Etat de circonscription de la commune de Bierne qui est maintenant bornée du levant ( ? déduit du fait que tous les autres points cardinaux sont mentionnés par la suite car le document comporte une lacune) depuis le cabaret nommé Le Cherf jusqu’à la Colme par le pavé de Dunkerque et les fortifications de la ville de Bergues, du midi par une ligne droite jusqu’à le (sic) chemin dit Hellestraete qui sépare cette commune de celle de Socx, du couchant le même chemin Hellestraete jusqu’à le chemin dit Hoogstraete et de là traversant la Colme aussi par une ligne droite jusqu’à la ferme occupée par Jacques de Bruyne qui sépare la commune de celle de Steene et du nord aussi par une ligne droite jusqu’au pavé de Dunkerque borné sur la cheminée dudit cabaret Le Cherf.
 
Cette commune renferme deux mille quatre cent quarante-quatre mesures de terres et elle renferme une population de cinq cents âmes.

Et cette commune peut facilement avoir dans son arrondissement et former les bornes suivantes,

 Savoir au levant depuis le cabaret nommé Les Sept Planètes jusqu’à la Colme par le pavé de Bergues à Dunkerque, par les fortifications de la ville de Bergues et par le pavé de Cassel jusqu’à la Croix Rouge, du midi par le chemin nommé Loostraete jusqu’à le chemin nommé Hellestraete.

 Du couchant par le même chemin Hellestraete jusqu’à Hoogstraete, de là par le chemin appelé Noodstraete (ou Nordstraete) et du nord par le chemin nommé Planckestraete jusqu’au pavé de Dunkerque susdit.

Alors cette commune renfermerait environ deux mille neuf cents mesures de terre

Et une population d’environ mil âmes

Cette dernière étendue ne s’étende au-dessus d’une lieue à la route Le presbitère est encore invendu qui est un local très propre situé à peu près dans le centre.

Ainsi fait et dressé le présent Etat par nous maire et officiers municipaux de la commune de Bierne pour servir et valoir où il sera trouvé appartenir. Fait à la maison communale de Bierne à la séance du 27 ventose(1) l’an 3 de la république française une et indivisible.
Louis CLAYS VENDERHULST, maire(2)
Nicolas BAERT, agent
Pierre HILST, officier municipal Jean-Baptiste DEFRAEYE, greffier
 
(1) Le mois de ventôse correspondait à quelques jours près (selon l'année) à la période allant du 19 février au 20 mars du calendrier grégorien.
(2) M. Olivier Coulon précise : « Tu sais que c'est le maire de Bergues qui signe ! Il fut maire (de tous les villages du canton) pendant quelque temps, dans les premières années de la révolution, ensuite chaque village a élu son maire.
Je dois à l'amabilité de Monsieur Olivier Coulon les documents suivants provenant des Archives de Bergues source II 201.

Dans ce vieux Bottin de 1951 que je dois à l'amabilité de Monsieur Olivier Coulon, on voit que bien peu ont encore le téléphone à Bierne

(Page suivante)

Partie du webset
Vers page précédentef  Vers le haut de la Page  Vers la page suivante