Titre : Mythes & Histoire
 
Webset
images/menu_top.jpg
Partie du webset
Partie du webset
Partie du webset
 
La mairie de Bierne

 

La chapelle Sainte Apolline





Bierne en 1928 par Pierre Zerbini

Tableau de Bierne Zerbini

 

La Mairie

La Mairie (à gauche) est l’ancien presbytère, naguère encore complètement cerné de douves. Nous ne sommes pas si loin d’Hondschoote, de ses protestants et de ses hagepreken (prêches des haies). Les souvenirs de Tourmente iconoclaste protestante (1566) et des assassinats de curés perduraient peut-être encore, d’autant que le village possède toujours un Geus Houck (coin des Gueux près de la ferme Rénier)

La Chapelle Sainte Apolline

Cette chapelle (ci-contre) dédiée à Saint Apolline se situe près du Houtgracht (anciennement Hontgracht - le terme Hont(e) qu’on retrouve dans Hontschoote signifie chenal de marée, gracht vient de graven (creuser)), en bordure de l'ancien exutoire des eaux provenant de Socx (Verkeerde Beke), de Crochte (Craene Beke) et de Bierne, là où commence le polder.

Selon la tradition chrétienne, Apolline est une jeune martyre d’Alexandrie exécutée vers 250 ; elle eut toutes les dents brisées par ses bourreaux et s’avança fièrement vers le bûcher qui lui était préparé. A Bierne, elle est toujours l’objet d’une dévotion populaire. On accroche des rubans à la grille de la porte afin d’être soulagé de ses maux de dents.

Le nom latin de Sainte Apolline, Apollonia est celui d’une des rédactrices de l’Oera Linda-Boek. Et l’allure de la chapelle donne à penser, bien qu'elle soit de toute évidence récente.

Bierne en 1928, vu par le peintre Pierre Zerbini

Monsieur Mario Alonso, que je remercie vivement, m'a envoyé une photo du tableau ci-contre (Droits réservés !) qu'il m'autorise à placer sur ce site. Le peintre s'est posté sur la rive droite du Bierendyck, entre le petit pont et la Chapelle Sainte Apolline. C'est pourquoi je place le tableau ici. On voit au loin la curieuse maison, manifestement amputée d'une partie de son développement initial, qui fut longtemps habitée par le garde champêtre, Monsieur Alentin.

Il précise : "J'ai fait dernièrement l'acquisition dans une brocante d'un petit tableau ovale signé Pierre Zerbini et daté de mai 1927.  Celui-ci  porte au dos les mentions suivantes : [Chemin] de Bierne (Nord) - Cordial souvenir à M. ['] du peintre Pierre Zerbini, Cassel (pour l'inauguration de la statue du Maréchal Foch, 7 juillet 1928) Je mets entre crochets les mentions difficiles à déchiffrer. A noter que Pierre Zerbini, comme Philippe Steinmetz ou Louis Evrard à la même époque, ont suivi leur enseignement artistique à Dunkerque".

Voie fluviale et industries

La voie d'eau étant aux siècles derniers la reine du transport des pondéreux, le Canal de la Colme, venant de l'Aa, doté d'un diverticule en direction d'Hondschoote - dont le port fluvial a hélas été comblé en 1969 ! - et se dirigeant vers Furnes, a fixé sur ses rives (surtout la rive gauche) toute une série d'industries : il semble qu'il y ait eu notamment une blanchisserie et une malterie ; il y a quelques décennies, il y avait une conserverie (La Semeuse). On y trouve toujours une usine

(Page suivante)

Partie du webset
Vers page précédentef  Vers le haut de la Page  Vers la page suivante