Titre : Mythes & Histoire
 
Webset
images/menu_top.jpg
images/menu_bot.jpg
Webset
images/expose_top.gif
AVIS DU TRADUCTEUR AUX LECTEURS

Image Livre Oera Linda Boek


images/olbp1.gif

Fac-similé de la première page de l'Oera Linda commençant par : "Okke min svn". C'est à partir de cette page qu'on peut calculer la date attribuée par l'Oera Linda-Boek à la submersion de l'Altland.


Présentation

Il y a une vingtaine d’années, un ami néerlandais me faisait parvenir l’Oera Linda Bok(1) dans la deuxième édition du Dr. J. G. Ottema (1876)... Peu au fait des controverses suscitées par l’ouvrage, je me lançai dans la lecture avec pour tout viatique la petite quarantaine de pages, traduites ci-après, où Ottema présentait l’ouvrage sous un jour favorable et répondait à ses détracteurs.

Pour surprenante qu’elle fût, tant par sa langue que par son contenu, l’œuvre m’intéressa tout autant qu’elle me stupéfia. D’après Ottema, il s’agissait d’un manuscrit du XIIIe siècle après Jésus-Christ, hérité de génération en génération dans la même famille, qui lui avait été confié pour traduction par Cornelis over de Linden, premier contremaître des chantiers navals nationaux de Den Helder, lequel se prétendait incapable d’en comprendre et la langue et l’alphabet très particuliers.

Le manuscrit, censé être une chronique de l’histoire frisonne et plus particulièrement de la famille Over de Linden, datait les événements à partir de la submersion de l’Altland, survenue en 2193 avant Jésus-Christ. L’ouvrage était un fourre-tout de style biblique, mêlant genèse, textes religieux et sapientiaux, codes de lois, récits de périples de hardis navigateurs frisons, paraboles et relations historiques plus ou moins légendaires.

Certes, la date précitée était de nature à susciter la méfiance, la submersion de l’Atlantide se situant au XIIIe siècle avant Jésus-Christ d’après Jürgen Spanuth (L’Atlantide retrouvée ? Plon, 1954) tout comme L’invasion de la Méditerranée par les Peuples de l’Océan (ouvrage de Jean-Jacques Prado, L’Harmattan, 1992) qui en fut la conséquence. Mais, il semblait improbable que nos plats pays à fleur de mer n’eussent subi que cette seule catastrophe, d’autant qu’Ottema situait à cette époque une transgression cimbrienne. J’ignorais encore qu’une série d’almanachs frisons de la première moitié du XIXe siècle attribuaient cette même date au Déluge biblique.

(Page suivante)

Webset
Bouton Page précédente  Bouton Page vers le haut  Bouton Page suivante