Titre : Mythes & Histoire
 
Webset
images/menu_top.jpg

DEPLACEMENTS HISTORIQUES
Table des matières - page 2/2


 

80. Les relations annuelles
81. L’île de Walacria
82. Suite des Annales
83. La panique et ses conséquences pour l’histoire
84. Encore et toujours la France
85. Prêtons attention à Noyon
86. Colonia n’est pas Cologne
87. Une nouvelle stratégie : conquérir
88. L’assassinat dans la Batua
89. Conclusion


VII. LE TRAJECTUM DE SAINT- WILLIBRORD


90. Introduction
91. La mission parmi les Frisons
92. Le Trajectum de l’époque romaine
93. L’attaque de Gysseling
94. Trajectum ou Albiobola ?
95. Trajectum avant le Xe siècle
96. St Willibrord arrive à Gravelines
97. Tournehem-sur-le-Hem
98. Le calendrier de Saint Willibrord
99. La fête de Saint Willibrord
100. Décès et funérailles
101. Deux corps
102. Le corps d’Echternach
103. Le corps d’Abbeville
104. La translation
105. Faits de la vie de St Willibrord
106. La tradition néerlandaise
107. Biographies
108. La tradition des Flandres
109. Eglises et biens de St Willibrord
110. Les chartes de Trajectum
111. Echternach fourvoie la Hollande
112. Tongerlo et Klein Zundert

 


113. Les sources concernant Trajectum et Saint Willibrord
114. Conclusion


VIII. L’ABBAYE AEFTERNACUM DE SAINT WILLIBRORD
115. Aefternacum, c’est Eperlecques


116. Berg sur la Sura
117. Souastre et Susteren
118. Les chartes de l’abbaye d’Aefternacum, les localités tiréesdes Vies de saints
119. Conclusion


IX. EXPANSION ET DECLIN DE LA MISSION EN FRISE


120. Les successeurs de St Willibrord
121. St Lébuin et St Liévin
122. Saint Ludger (Léger)
123. Les campagnes des Francs contre les Saxons
124. Chartes de l’abbaye de Werethina
125. St Willehad et St Anschaire
126. Conclusion


X. LES TRANSGRESSIONS MARINES AUX PAYS-BAS, ET LA MIGRATION DE TOPONYMES


127. Les transgressions après le départ des Romains
128. Chronologie du sol
129. Le territoire du diocèse et du comté
130. Les toponymistes hissent le drapeau rouge
131. La farce des Pays-Bas francs
132. Migration de toponymes
133. Les doublures toponymiques entre Frise septentrionale et Morinie

 


134. Conclusion


XI. LES PREMIERS AUTEURS NEERLANDAIS
135. Double contrôle
136. Alpertus de Metz
137. Les Annales d’Egmond
138. Chronique Rimée de Melis Stoke
139. Le Clerc uten Laghen Landen
140. Conclusion


XII. CONCLUSIONS GENERALES


141. Encore quelques mythes mineurs
142. Bonjour, tristesse !

L'ouvrage comporte 31 cartes et illustrations



Ci-dessous : SIGILLUM S.WILLIBRORDI DE NEVPORT AD GREVENIGES (Sceau de St-Willibrord du nouveau port au bord de la Greveniges)
Sceau de Gravelines en 1244.(Arch. Nat. Paris)
En outre, une douzaine de cartes anciennes mentionnent un Wilbortsand, banc de sable de Saint Willibrord, en face de Gravelines.

Sceau de St-Willibrord
Vers page précédentef  Vers le haut de la Page  Vers la page suivante