Titre : Mythes & Histoire
 
images/protect.gif
images/menu_top.jpg
images/menu_bot.jpg
images/protect.gif
images/expose_top.gif

Le terrier de Bierne - 1567 - p. 22


 

Cette rente de quatre livres par an a été remboursée par Willem LEY avec ses consorts en l’an 1549. Avec la somme, une autre rente de 12 livres par an sur le bien et la ferme de Pieter STONAERT, au penninck quinze154 a été achetée par Jacob VAN CAPPELE au profit de la Table des pauvres comme il ressort d’une reconnaissance de rente qui en fait plus largement mention.

Ci-après suivent les rentes héréditaires en avoine appartenant à la Table des pauvres de Bierne susdite.

D’abord à Bierne au sud de la Colme

xxx Damoiselle Anna, fille de Chaerles VANDEN COORNHUUSE (on a ajouté au-dessus : monseigneur VANDER HOYMILLE à demander [à] Pieter SMEECKAERT, et au-dessus encore : modo les sieurs de LADEUSE et BERLIERE, maintenant Antheunis DASIGE et Eustaes LOUCHART) via Jan SEULLIAERT et Jacob STRIBBOUDT,

une rasière et demie155 d’avoine et un spindekin156 d’avoine par an, sur quatre mesures de terre, s’étendant au sud et avec le côté est contre la terre de la damoiselle susdite et au nord contre la petite route, jouxtant par son côté ouest la ferme de Romain DUERNAGHEL.

Et cet assignement ainsi que toute la ferme où habite maintenant Cornelis DE KNAEC ont été donnés légalement à la fille susdite par ma damoiselle veuve de Joos PERSSIN grand-mère de sa damoiselle.

yyy Damoiselle la veuve de Jan DABBIT (on a ajouté au-dessus : gentilhomme Adriaen DE BYNDER avec ses consorts, et en marge : modo maître Gheraert QUAETJONCK et la ... damoiselle la ... Caerllote DEBINDER) via Stasaert AMELRIJ,

une rasière d’avoine par an sur 4 mesures de terre, s’étendant au sud jusqu’à la becque, et au nord jusqu’au Berchwech (chemin de Bergues) menant à Crochte, jouxtant avec son côté ouest les deux lignes157 du presbytère de Bierne, et avec son côté est la terre de la damoiselle susdite.

zzz Kerls LOOPEN du fait de son épouse (on a ajouté au-dessus : Andries VAN ZUUDTPEENE modo Jan DE SCHODT, et au-dessus encore : modo maître Jacques DE BLONDE par achat) via Deiderijck BUEDINS,

un grand quarreau158 d’avoine par an sur une pièce de terre appelée de Haye159, s’étendant au sud jusqu’au chemin de Bergues (Berchwech) menant à Crochte, et au nord contre une ferme délabrée appelée de Vate160 jouxtant avec son côté est le fief de damoiselle veuve de Jan DABBIT, et avec son côté ouest la terre de Kerls comme ci-dessus.

aaaa Le même Kerls LOOPEN du fait de son épouse (on a ajouté au-dessus : modo le même Andries) via Diederijck BUEDINS,

deux grands quarreaux et un spijndekin d’avoine par an sur quatre mesures de terre appelées Robertsvelt161, s’étendant au sud contre la terre de l’hôpital des Magdaleenen hors de Bergues, et au nord le long de la route, jouxtant avec son côté est la ferme susdite nommée de Vate, ainsi que de Haye, et avec son côté ouest la terre de Michiel HENTEN.

Texte original :

Deze rente van vier pont siaers es ghelost by Willem LEY met zynen complicen int jaer xLixtich, waer meide wederomme ghecocht es eene andere rente van xij £ siaers vpt goet ende stede van Pieter STONAERT, den penninc vichtiene by Jacob VAN CAPPELE, ten proufyte vanden dissche alst blyct by eenen rente brieve daer of breeder ghewaghende.

Hier naer volghen de ervelijcke eyven renten den voornomden disch van Bieren toebehoorende.

Eerst in Bieren zuudt vander Colme

xxx Joncvrauwe Anna, dochter van Chaerles VANDEN COORNHUUSE (hierboven staat: mynnen heere VANDER HOYMILLE te vraghen Pieter SMEECKAERT, en daarboven: modo de heeren van LADEUSE ende BERLIERE, nu jonckheer Antheunis DASIGE ende Eustaes LOUCHART) over Jan SEULLIAERT ende Jacob STRIBBOUDT, onder half razieren eyven ende een spindekin eyven siaers, vp vier ghemeten lands, streckende zuudt ende metter oostzyde jeghen de voornomde joncvrauwe landt ende noordt jeghen tstraetken, zydende metter westzyde jeghen de hofsteide van Romain DUERNAGHEL.

Ende dit assignement, metgaders de gheheele steide daer Cornelis DE KNAEC nu woont, was de voorseyde dochter wettelic vpghedreghen bij mejoncvrauwe relicta Joos PERSSIN, huer joncvrauwe grotevrauwe.

yyy Joncvrauwe de wedewe van Jan DABBIT (hierboven staat: joncker Adriaen DE BYNDER met zyne consorten, en in margine: modo mer Gheraert QUAETJONCK ende de ... jonckvrauwe de ... Caerllote DEBINDER) over Stasaert AMELRIJ, een raziere eyven siaers, vp vier ghemeten lands, streckende zuudt totter beike ende noordt vp den Berchwech lopende naer Crochte, zydende metter westzyde jeghen de twee lynen vander presbyterie van Bieren ende de de (sic) oostzyde jeghen tlandt der joncvrauwe voorseyt.

zzz Kerls LOOPEN ad causam uxoris (hierboven staat: Andries VAN ZUUDTPEENE modo Jan DE SCHODT, en daarboven: modo mre Jacques DE BLONDE by coope) over Deideryck BUEDINS een groot quartier eijven siaers, vp een stick landts, ghenaempt de Haye, streckende zuut ieghens den Berchwech loopende naer Crochte ende noort ieghens een vervallen hofsteide gheheeten de Vate, zydende metter oostzyde ieghens tleen van mejoncvrauwe relicta van Jan DABBIT ende metter westzyde ieghen tlandt van Kerls als vooren.

aaaa De zelve Keerls LOOPEN ad causam uxoris (hierboven staat: modo den zelven Andries) over Deiderijck BUEDINS twee groote quartieren ende een spijndekin eyven siaers, vp vier ghemeten landts, ghenaempt Robertsvelt, streckende zuut ieghen thospitael der Magdaleenen Iandt buuten Berghen ende noort ieghens de straet, zydende metter oostzyde ieghens de voornomde hofsteide, ghenaempt de Vate ende ieghen de Haye ende metter westzyde ieghen tlandt van Michiel HENTEN.


 

Notes

(154) Au penninck quinze équivaut à peu près 6,66 pour cent.

(155) Mon texte néerlandais donne, comme en n, en t et ailleurs, onder half rasier : il faut lire ander half rasier : je traduis en conséquence. Le passage du a au o est fréquent en flamand : c'est ainsi qu'on prononce Ozebrouck pour Hazebrouck. Pour la rasière voir notes 35, page 6 et 69, page 12.

156) Spindekin : voir note 36, page 6. Ici, il s’agit d’un petit spint, le spint faisant 36,25 litres ou 34,79 litres.

(157) Lignes : voir note 105, page 17.

(158) Pour le quarreau et la rasière voir note 71, page 12.

(159) De Haye correspond à de(n) Haag par palatalisation du g en y. De Haag signifie la Haie – c’est du reste le même mot -, la haie d’épineux ayant été utilisée comme fortification au moins depuis l’époque romaine, les auteurs romains (César notamment) parlant déjà pour nos régions de haies d’épineux entrelacés interdisant tout passage tant aux hommes qu’aux animaux. Le picard emploie le mot plouich : on a plié (ployé) et entrelacé les branches pour rendre la haie infranchissable. Cf. l’Haghemeulen, entre Bergues et Hondschoote.

Stefaan Riem m'écrit : "Suite à un examen attentif du terrier, j'ai découvert que cet assignement zzz est identique à celui décrit sous l. Ce qui conduit à se poser la question : est-ce la forme De Haye ou la forme De Hane du toponyme qui est correcte ?"

(160) De vate signifie la mare, l’abreuvoir pour les animaux. Monsieur Emile Delassus pense qu'il s'agit du site de la maison de Monsieur Fruleux, située sur la route Bierne-Socx avant qu'elle ne soit coupée par l'autoroute et qui, d'après lui, possédait jadis une grande mare.

(161) Robertsvelt signifie la plaine, le champ de Robert.

images/expose_bot.gif
Vers page précédentef  Vers le haut de la Page  Vers la page suivante