Qui se souvient de...





Ca se trouvait aux environs du 20 Rue ALSACE LORRAINE A ………….ORAN bien sur .

Sans remonter à Mr MATHUSALEM cette incontournable Boutique archi connue de nos Mamas durant les années 1935 36 - 37 - 38 - 39 troquait des tas de choses pour la Casa moyennant des timbres ( Ci-dessus ) dument collés sur des carnets .
Mode d'emploi : Pour ma Mama, elle demandait à Mr ANCILLON, son boucher attitré, au Père MATHIEU son incontournable Epicier, mais aussi à Mr NAHON le concurrent du précédent , et bien d'autres de lui rendre la monnaie sous forme de TIMBRES de La RUCHE .

Patiemment collectionnés, dument collés, et apres avoir fait l'inventaire du Catalogue, avec mes Tantes, ma Mama une voisine nous rendions visite non aux Abeilles il n'y en avait point, mais aux présentoirs, qui croulaient sous les objets du ménage les plus divers, au passage nous avions acquis un necessaire de Toilette, Broc, Cuvette, Repose Brosse, Verres à brosses à dents en Faïence de j'sais plus quoi - qui soit dit en passant n'à jamais servi que comme garniture sur la tablette d'extension de La SINGER .

Je me souviens avoir écrasé les patates avec un "Ustensile barbare", il fallait placer les tubercules dans un creux et refermer l'outil, grilles de plusieurs dimensions bien sûr .
Mr MANTELET a remplacé ce truc par sa MOULINEX …Na

Les Serviettes de toilettes, de table, torchons, les cuvettes en fer blanc galavanisé ou nous faisions nos ablutions hebdo . bref les concurrents directs de l'immense BAZAR qui finit par laisser sa place à notre ESCURIAL, le Ciné chic d'alors . mais il y avait aussi moins cher Rue des JUIFS et peut être CORIAT
. A l'arrivée des GI en 42 La RUCHE n'ayant plus rien à proposer est devenue un STORE CENTER AMERICAIN; par la suite mes souvenirs se font évanescents, mais je me souviens que dans la Cour qui jouxtait La RUCHE le Papa de Yves St LAURENT engrangeait les Commandes d'appartements de la Cité PERRET ..



C'était à peine hier .