Les Figues



Lettre à une amie de VO

Comme je te sais gourmande de choses, d'Histoires, de Mets, de Bateaux, etc.. .j'ai pensé que tu aimerais savoir ce qui se passait de l'autre côté de la Rue DANTON, ou exerçait ton PAPA. A gauche de le Rue il y avait le Temple du Savoir ORANAIS , LAMORICIERE, ce côté abritait, les dortoirs la Lingerie ou trônait Mlle FAVIER, les communs , en quelque sorte .
La partie droite, il y avait de petites maisons de Maître comme on dit et bien entendu les VERRERIES et au fond un terre plein qui surplombait l'Usine à Gaz ( plus tard le THEATRE de VERDURE .) .

Juste derrière les VERRERIES un Pavillon qui dominait le RAVIN de LA MINA, avec les Jardins en escaliers de La famille CANO . mais ......dans ce pavillon il y avait un Mini Jardin en surplomb du dit Ravin, et un Vénérable FIGUIER peut être ROMAIN ( J'exagère comme tout bon ORANAIS ) ce FIGUIER produisait les FIGUES BLANCHES, et non les NOIRES ( BREVAS ) . et elles éclataient au moment du mûrissement laissant couler un Suc délicieux, et leur chair écarlate .

Nous avions deux solutions pour faire la Pige aux Moineaux qui venaient se délecter, soit passer par la Rue DANTON, un peu risqué, le Proprio faisait GAFFE, soit gravir la Pente très raide et Glaiseuse quand il pleuvait du côté de l'USINE à GAZ, et c'est bien souvent ce chemin que nous empruntions.

A MICHELET avant d'être ce que tu as connu il se vendait aussi des FIGUES, pour trois rien ... BATAL....Cadeau, disent nos frères de là bas, mais celles du RAVIN de la MINA étaient les meilleures, j'en ai encore l'eau à la bouche ,et à vaincre sans péril etc

..... Salut Belle plante et ne mange pas trop de FIGUES NOIRES ou BLANCHES, elles donnent la ( Censuré ) .
Je t'embrasse.

Roger .



Retour au menu des récits de Roger