Le Parc à Moutons .

janvoer 2007




Juste avant 1939 sur les Terres Pleins du Port à l'aplomb du Monument aux Morts et au pied de la falaise, la Chambre de Commerce de la Ville avait construit un Parc consacré aux Moutons .
A un certain moment de l'année une véritable mer d'ovins depuis le Stade TURENNE jusqu'aux Ponts et Chaussées dévalait la route du Port, terrain privilégié de nos descentes en Carico . Ces voyages s'effectuaient tôt le matin ; habitant juste au dessus de la Route du Port j'entendais les petits sabots résonner sur les pavés, j'aimais voir ce spectacle inédit qui durait un long moment et ou aucune circulation n' était possible .

Apres ce passage la route du Port était tapissée des petites Boules noires les Crottes quoi...! très prisées par les Jardiniers qui s'empressaient de les ramasser .
Le point de départ de ces troupeaux était invariablement situé depuis les Hauts Plateaux, WAGRAM, MAHROUM, SAIDA, Le TELAGH , TIARET soit quelques 200 Km environ que devaient parcourir nos infortunés Moutons . Il se colportait alors des histoires de fortunes faites et défaites dans ce commerce, exclusivement aux mains d'ARABES comme nous disions alors .

Certaines années la maladie, la sécheresse ou d'autres calamités en étaient la cause . mais souvent aussi la fluctuation du Marché dont la NOUVELLE ZELANDE n'était pas la cause, ça c'était pour beaucoup plus tard .
Notre bonne Ville déjà excellemment placée dans l'exportation du Vin, l'était aussi dans celle des Primeurs et du Mouton ,
Le dit Parc était surtout destiné au comptage de Moutons, opération exigeante ou les Moutons regroupés probablement par propriétaires passaient par un portillon métallique et étaient dirigés aussitôt vers le MOUTONNIER amarré juste avant le Quai à charbon .. Le ou les Bateaux destinés aux transports d'Ovins étaient spécialement aménagés pour ; à savoir : des Ponts très Bas superposés, avec accès par une rampe fixée sur un bord .
Je revois encore ces Bateaux à la cheminée très haute, et de couleur noire, laids à coup sûr, comparés aux BANANNIERS, blancs à cheminée courte et légèrement penchée vers l'arrière .

Le PARC à MOUTONS à eu une autre destinée à partir de Novembre 42. A peine débarqués des LIBERTY SHIP les terres-pleins n'ont plus été envahis par les Futailles ni les Moutons, mais par d'immenses caisses .
Le spectacle en valait la peine, du nouveau dans notre Planète ORANAISE le montage en quelques heures de Camions, GMC, de JEEPS et surtout de LIGHTINGS, oui ces avions Bi fuselage que nous découvrions ahuris
. Une procession de LIGHTINGS sans ailes, remorqués depuis des JEEP remontait la Route du Port pour se rendre à La SENIA ou le montage s'achevait et direction le Théâtre des Opérations en TUNISIE .
Combien d'ouvriers , des monteurs comme on les appelaient se sont retrouvés au PARC à MOUTONS à jouer au " Mécano " de la réalité .

La guerre finie, le PARC à MOUTONS n'à plus retrouvé sa destination initiale faute de moutons peut être...? mais moi j'allais faire tournoyer mes maquettes en BALSA, et Elastiques achetés chez CHAMBON Bd du 2° ZOUAVE .

Qui se souvient encore ...?

Roger .