Rêveries
C'est un rêve que Roger nous confie, il s'adresse ici à une amie du groupe Visiteurs Oranais que je ne citerai pas et il phantasme…




ORAN, le, Je n'sais plus .

Allo, bonjour, je suis bien au 328.27, c'est bien le 49 Rue d'ARZEW, c'est C..... ici Roger, je ne te dérange pas, si tu n'as rien de prévu, je t'invite à flaner vers le VILLAGE NEGRE .je dois acheter un Vélo .
Je t'attends, je suis à la Brasserie, à tout de suite ........
Abstraction d'un différentiel d'age voici ce qui aurait pu se produire .

C'est aux environs de 36/37/38, comme chaque été, entre les Baignades à la Barsica Llanila, à la CUEVA del AGUA, aux Bains Personneaux et quelques fois à ROSEVILLE mes camarades et moi nous passionnions pour les BARTALI, SYLVAIN MAES, VIETTO le petit gros MARCAILLOU etc...et donc aux vélos .de course .
Les vélos, que n'avons nous pas rêvé d'avoir la meilleure bécane ,et donc admiré ce qui se faisait de mieux,… C'est chez BAKTI que nous allons nous diriger, au Village Nègre.... d'abord nous allons emprunter la rue de LOURMEL, la Rue DUTERTRE, passer devant ARDAILLON traverser le Bd Paul DOUMER, et nous y serons, c'est juste cette petite rue qui monte, et à droite, BAKTI, le Libre Service avant l'heure, des vélos de toutes les couleurs, de Marques, ou montés par Mr BAKTI ancien coureur, et avisé commerçant , nous allons choisir un cadre en tubes REYNOLD, pédalier alu, changement de vitesses ( 3 ) SIMPLEX , et des jantes en bois , oui du bois d'arbre . les jantes en alu sont trop chères, ce sera pour plus tard .
Puisqu'il va mettre quelques heures à le monter, nous allons traîner nos espadrilles, un peu plus loin, nous ne risquons rien ... Tiens sur la droite ces drôles d'Ecoles Coraniques, ils ânonnent des ALI BA TSA TSA, et font comme les Juifs devant le Mur des Lamentations.
Les Maisons ne sont pas comme en ville ......basses un deux étages maxi, des commerces ou des Cafés Maures au RdC et deslogements ou flottent couvertures Sarahouels, peaux de boucs etc ...

J'aimerais bien t'offrir à boire mais je ne sais pas si le Kaoua, ou le Thé à la menthe te plairont; alors pour l'Hygiène, prenons une Limonade ,en provenance de la BRASSERIE ALGERIENNE, mais il faudra préciser une "GAZOUZE" ..... c'est comme çà .
Tu vois ces moutons suspendus en plein air ce n'est pas comme chez LEON au Marché MICHELET, ils sont encore fumants, et là tout à côté celui là fait griller des têtes je crois qu'il appelle çà du BOUZOULOUF, il met su sel du poivre, et même de l'ajo, ce doit être bon, mais pas l'oeil .

As tu remarqué les couvertures c'est joli, j'en ai même une à la maison depuis dix ans, et elle sent toujours lebouc, même que ma mère la plonge chaque fois dans les cristaux de soude, et des fois dans le "SAPINDUS" . et l'été dans l'armoire avec de la Naphtaline.

C'est la fête ou quelque chose comme çà, pourquoi qu'ils promènent le Taurillon, avec les cimbales; et l'autre qu'elle touche qu'il a ! à avec son immense chapeau, sa Guerba, en peau de Chèvre débitant de l'eau .il vend de l'eau, alors qu'il y à la Fontaine à côté .
Tu sais à gauche c'est le Cimetière Juif, à côté c'est le Champ de Manoeuvres, j'y joue au foot quelques fois . Là bas un peu plus loin c'est LAMUR, c'est pas folichon: que des cagnas basses mais tout au fond face à la Garde Mobile, un Grand Terrain et ils vendent des moutons; je crois qu'ils viennent de BURDEAU, le KREIDER, Le TELAGH, etc c'est le Bled d'un Copain à moi, tu le connais peut être c'est HUBERT ... il est à ARDAILLON .mais il y en à d'autres qui crèchent à GAMBETTA, La MARINE, c'est des durs ils cherchent toujours la Pelea. et la Bugna .

Maintenant comme j'ai mon beau Vélo, mais que je ne peux pas te monter, je vais le remiser à l'EDEN CHANSONS, Mr CANDELA habite le même immeuble que le mien, et il voudra bien me le garder.
Que font tes parents pour les Fêtes, envoient ils des cadeaux .....Moi je vais te montrer un magasin extra qui à de tout ..... c'est BOUAYAD R . articles indigènes 35 Rue d'ARZEW et si veux lui Téléphoner. je te donne son N° 211.73, il parle le Français à la perfection, mais ne te laisse pas impressionner par sa taille et sa grosse chevalière .
Ce Magasin est particulier, entièrement en stuc architecture Mauresque, cintres, ogives, entrelacs ,étoiles à huit branches .L'intérieur est sombre et décoré comme une habitation Arabe: lustres en cuivre, rehaussés de verroteries multicolores, des tapis de TLEMCEN, aux murs les étagères avec babouches, robes multicolores ( J'aimerais t'y voir dedans ) et exécuter une bonne danse du ventre .des odeurs d'encens. tu vois ce sont ces petits cailloux qui se consument . J'aime pas ça .

Pour les cadeaux tu ne trouveras pas d'aussi Belles Dattes qu'ici des DEGLET NOUR, mais aussi des farcies de pâtes d'amandes . des Loukoums ( A ne pas confondre avec un Chanteur Arabo Andalou ) et les théières, plateaux ciselés, c'est chouette tout ça, mais ma Mère n'aime pas il faut astiquer tout le temps avec la Cendre du Kanoun.
Quelques années plus tard c'est chez BOUAYAD que j'ai acheté et offert à ma Collègue Miss Mary FLEMMING Secrétaire traductrice à la CAT un verre avec Incrustations en Argent ( dit St GRAAL . ) Rien à voir avec un flirt .
Si BOUAYAD ne t'inspire pas, allons chez FREYNET, c'est juste à côté rue de l'Artillerie après le COLISEE, il y aura comme chaque année les premières Thomson, les dattes, figues, et quelques autres spécialités .
Si c'est Mme FREYNET qui nous reçoit nous lui demanderons ce qu'elle proposera à la VILLA Jeanne d'ARC à Aïn Franin et si c'est autre chose que le sempiternel POULET aux haricots verts, nous retiendrons une table pour dimanche et si tes parents te le permettent bien sur nous prendrons le cCar Place des Victoires. Ne pas se tromper c'est les Cars MACHADO qui desservent aussi ARZEW ..
Si la Table de la Villa Jeanne d'ARC ne vaut pas et loin s'en faut celle de Mr FAUDRIT à KRISTEL nous siffleront quand même un Rosé des Sables de la STIDIA, ou alors un ALI DJARA de l'ALGEROIS .
Promis juré, je ne profiterai pas d'une éventuelle griserie pour attenter à ta vertu, tes Parents te fusilleraient et moi avec, .mais nous ne nous regarderons pas dans le Blanc des Yeux ...!
Pour cette fois , mais cette fois seulement.. après on verra, nous humerons les senteurs des Lentisques, de la Pinède et de l'iode des vagues qui viennent s'alanguir sur les rochers plats, juste sous nos pieds à quelques mètres .

Je suis fatigué , j'ai loupé ma sieste, et je crois que j'ai rêvé debout .. DAMNED .
Roger ALFONSI.



Retour au menu des récits de Roger