La Semana Santa




C'était vers la fin des années 30, j'habitais alors au 25 Bd des CHASSEURS, plus exactement le dernier immeuble qui surplombait le Jeu de Boules, et qui plus tard laisserait sa place à notre fameux Boulevard du Front de Mer.
Plus connu sous le nom des Falaises il était mon point de départ pour aller à Jules RENARD, mais aussi pour accompagner ma Mama dans son périple de la traditionnelle visite des Eglises qui s'étalait sur le Jeudi et Vendredi de la Sémana Santa .

Le Jeudi matin avec d'autres camarades nous allions aux Quatre Chemins à St EUGENE cueillir les Marguerittes, les premiers Bluets, et au retour récupérer chez mon Abuélito au 74 de la Rue d'ARZEW, c'est à dire juste au début du Bd des CHASSEURS, les Genets qu'il avait été coupés sous les Batteries Espagnoles .
Dés le repas terminé, avec ma Mama les bras chargés de Bouquets qu'elle avait confectionnés, et des boîtes de Bougies, nous allions retrouver les tantes c'est à dire INCARNACION la sœur de ma Mama, et ANTOINETTE, veuve de guerre, sœur de mon Papa .

Invariablement nous nous dirigions vers Notre Dame de LOURDES que nous connaissions très bien puisque nous avions habité la Rue de l'Adjudant GABAY et j'y suis même né , et c'est précisément à N.D. de LOURDES que je commençais mon Caté avec Mlle BEL .
Sympathique cette petite Eglise, avec son Mini presbytère, et ses deux superbes Faux Poivriers qui laissaient pendre des grappes de fruits rouges qu'il nous était défendu de mettre à la bouche, réputés nocifs ...? D'abord en entrant j'étais frappé de voir que les Crucifix et les Saints étaient recouverts d'une toile noire aux rebords argentés, comme ceux que l'on voit dans les convois funèbres .
Comme l'année précédente c'est vers St JOSEPH que se dirigeait la petite troupe, et pour cause, mon Abuélito maternel s'appelait JOSE, et mon Père JOSEPH . les fleurs étaient placées dans des vases, et on faisait brûler une ou deux Bougies. Ah oui ! c'est bien deux, une pour etc ....


Nous allions ensuite en remontant la Rue MIRAUCHAUX, traverser le passage à niveau des CFA, gravir l'interminable côte vers St EUGENE et recommencer ce que nous avions déjà fait à Notre Dame de LOURDES, toujours St JOSEPH, ah oui j'avais oublié, il y avait aussi St ANTOINE ma tante paternelle s'appelait ANTOINETTE; sans oublier la VIERGE, comment aurait on pu oublier cette Sainte Femme ?

Par le Bd Louis BLANC, nous allions vers GAMBETTA, c'était long, mais comme c'était en descente la fatigue ne se faisait pas sentir .
Troisième étape de la journée c'est l'Eglise plutôt petite de GAMBETTA qui nous accueillait, et radada, nous étions rodés .

Apres nos dévotions aux Saints, Vierge etc. c'est chez les Tantes, Cousins de la rue NOBEL tout en haut ou presque, en face du Jeu de Boules, il y en avait autrefois un peu partout , que nous faisions étape: il y avait VICTORIA, et son petit chien, mais aussi la tante MARIE, FRANCIS mon cousin, CLAUDINE sa sœur, et bébé JOSETTE .
Toujours comme les années précédentes il y avait le Café ou le Chocolat Chaud et les Madeleines, les SPORTOUCHES qu'aucun ORANAIS aurait pu ignorer .

Le retour vers la maison s'effectuait quelques fois par le Tram, je préférais la Motrice car j'aimais voir le Wattman manier le Levier de commande en cuivre et surtout ses coups de savates sur un bouton qui faisait tinter une clochette: c'était en quelque sorte l'avertisseur du bon Tram de la C° des TRAMWAYS ORANAIS .
S'il restait du temps nous descendions à l'arrêt des Nouvelles GALERIES, et par le passage nous faisions nos dernières dévotions de la journée au Saint ESPRIT
. Petite église , sombre, très fréquentée, elle m'impressionnait, non par son architecture, mais par son côté lugubre, et de plus comme tout était encapuchonné de noir, çà me foutait la frousse et j'avais hâte de la quitter .
C'est là de toute façon que trois ans plus tard je faisais ma première communion, non sans avoir été baptisé là aussi, N.D.de LOURDES n'étant pas habilitée à ces importants actes de la religion .

Pour ce Jeudi c'était fini, par la rue de la BASTILLE que nous prenions à partir de la Place de la BASTILLE nous rentrions à la maison, la séparation se faisant à hauteur du Consulat d'ESPAGNE .
Vendredi après-midi, c'est la rencontre au 74 de la Rue d'ARZEW; quelquefois mon Abuélita Mater, se joint à nous je ne m'en souviens plus très bien . La Cathédrale du Sacré COEUR va être honorée de notre visite .
J'aimais bien cette Cathédrale, toute en Lumière contrairement aux autres églises: de l'espace, une lumière multicolore qui traversait depuis les vitraux, certes j'en ai vu de beaucoup plus impressionnants, mais cela me convenait .

Apres La Caté, l'abuélita s'en retournait chez elle sous sa Mantille noire. Bien sûr ma Mama, mes tantes en mettaient aussi, elles ne seraient jamais entrées dans une église sans se couvrir .
Direction Saint ANTOINE, petite Eglise à la limite du quartier JUIF, même rituel, et par le Bd CLEMENCEAU nous descendions, ensuite les escaliers de la rue de GENES, contournions la Préfecture, pour enfin terminer à Saint LOUIS .
St LOUIS première Eglise et première Cathédrale de la Ville avec ses Saints Sculptés dans la Pierre du Pays pour nous accueillir, elle aussi avait un abord sympa, je l'aimais bien, d'autant plus m'avait on dit qu'elle servait aussi aux derniers adieux des militaires décédés de l'Hôpital BAUDENS , mitoyen .
Juste derrière la Caté, dans une petite ruelle vivait un Oncle, tante et cousins, cousine, frère de mon Papa .
ANTOINETTE, (elle s'appelait aussi ANTOINETTE) nous accueillait avec la cousine MARIE, et c'était la rencontre annuelle, en dehors des Mariages, je ne me souviens pas avoir beaucoup fréquenté cette tante, et encore moins les cousins, tous bien plus âgés que moi, et jamais présents, en dehors du benjamin RENE .

Retour à la Maison toujours à pieds, car le TRAM ne desservait pas l'endroit, et de plus nous pouvions marcher alors ….
La SEMANA SANTA s'achevait nous étions en paix, nous avions visité et honoré sept églises, c'était ainsi , il fallait avoir visité sept églises .
Qu'allez vous faire cette année, peut être visiter Sept Eglises ? Moi je vais rêver à N.D. de LOURDES, Le St ESPRIT etc ......



Roger ALFONSI.
< anet37@modulonet.fr >