" MIZTECH S. L. I. "

HAUBOURDIN

Histoire

Mise à jour le 27/12/15

" C’est avec les lumières du passé
que l’on éclaire les chemins de l’avenir... "

Ce site évolue sans cesse. Voici les dernières nouveautés :

L’histoire inédite de la seigneurie de Beaupré

Le récit détaillé de la bataille de Lille-Haubourdin en mai 1940 (rédaction en cours)

L’histoire des massacres de civils en mai 1940

Adrien de Montigny, Haubourdin à l'orée du XVIIe siècle, albums de Croÿ

A propos des Albums de Croÿ

Haubourdin n'a jamais été bienveillante pour son passé. La modernisation de la commune a provoqué plus de destructions que les guerres pourtant terribles qu'elle a subie. La période la plus critique semble être la seconde partie du XXe siècle qui a vu disparaître pratiquement tous les monuments anciens ainsi que le contenu de notre église paroissiale. Les documents anciens, ou tout au moins ceux qui n’ont pas encore été détruits, ne peuvent que raconter ce qu'était la bonne ville de mon enfance.

Une question souvent posée : Quelles sont mes sources ?

Il est impossible de toutes les citer. Ce sont en premier lieu les archives départementales, diocésaines, municipales de Lille et d’Haubourdin... mais pas uniquement celles situées localement ou en territoire français. Pour les livres, ce sont ceux de Hautcoeur, Leuridan, de Tierce, de Finot... qui sont des références en la matière. C’est aussi la collaboration de nombreux haubourdinois et anciens haubourdinois qui me prêtent leurs documents de famille. Enfin j’ai aussi beaucoup emprunté aux travaux de mes prédécesseurs comme Paul Lestienne, Georges Druelles, Henri Laleine, Pierre Betz... à qui je rends hommage car il ont défriché ce terrain bien avant moi. Afin d’éviter de propager des erreurs, j’essaye, à chaque fois et pour autant que ce soit possible, de retourner aux sources scripturaires utilisées pour conforter mes textes.

Il m’est impossible de citer ces centaines de sources, parfois plusieurs pour un seul paragraphe, au fil du texte, mais si vous recherchez des documents pour compléter une étude, n’hésitez pas à me contacter, je vous en donnerai, pour autant que faire se peut, les références bibliographiques.

Les interprétations les plus fantaisistes circulent au sujet de l’origine du nom d’Haubourdin. Certaines sont même basées sur une orthographe que nous n’avons jamais trouvé dans aucun document. Je n’en retiendrai qu’une qui a le mérite d’être homogène avec celle des communes voisines.

Etymologie

Haubourdin est située à la frontière du plateau crayeux du Mélantois et de la zone marécageuse des Weppes.

Géologie

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce n’est pas le château de Beaupré mais la motte féodale qui était le fief de la seigneurie d’Haubourdin. Elle s’appelait originellement « Motte Castelain ». C’est au seigneur de ce fief que tous les autres fiefs, sauf Haignerue, rendaient hommage !

La motte féodale

L’histoire de la France comprend deux périodes principales séparées par la Révolution Française. Voici quelques bases qui vous permettront de comprendre la commune ancienne et son fonctionnement. Bien que rédigées avec la situation d’Haubourdin en point de mire, elles sont transposables aux autres communes.

La division et l’administration féodales du territoire

Haubourdin, comme beaucoup d’autres communes, est divisée en un grand nombre de fiefs à l’époque féodale. Vous trouverez, dans la page ci-dessous, les notices correspondantes à ces lieux dont le nom est parfois parvenu jusqu’à nous.

Les anciens fiefs d'Haubourdin

Les archives gardent le nom de personnes des XIIème et XIIIème siècles ayant porté le nom d’haubourdin mais nous ne savons pas si ce sont d’anciens seigneurs.

Les anciens personnages d'Haubourdin

Terre seigneuriale, Haubourdin a compté parmi ses suzerains de nombreux nobles parmi lesquels le futur roi Henri IV.

Les seigneurs d'Haubourdin

Vendue par le roi Henri IV après son accession au trône de France, le terre d’Haubourdin est érigée en Vicomté.

Les vicomtes d'Haubourdin

Voici la liste des baillis de la seigneurie d'Haubourdin que nous avons retrouvés. Les baillis des fiefs seront cités dans les notices de leur terres.

Les baillis d'Haubourdin

Voici la liste des mayeurs d'Haubourdin que nous avons retrouvés.

Les mayeurs d'Haubourdin

Le mayeur et ses échevins se réunissaient dans la « halle échevinale », située au milieu de la Grand’ Place. Nous en avons retrouvé la photo.

La halle échevinale (ancienne mairie)

Le Vicomté d'Haubourdin avait sa propre juridiction reconnue par le châtelain de Lille et enregistrée par les services du roi Philippe d'Espagne qui régnait à l'époque sur la Flandre.

Le coutumier de 1599

La période révolutionnaire est riche d’évènements et d’anecdotes. La plus importante pour le peuple français ne fut pas celle de 1789 mais celle de 1848. Pour l’instant ne figure dans cette page qu’un texte original d’août 1789 concernant l’abolition des privilèges.

Les révolutions françaises

Le plus vieux document connu parlant d'Haubourdin est la charte de donation des églises d'Haubourdin et d'Hallennes.

La charte de donation de la paroisse

se trouve dans les pages consacrées à l’histoire de la paroisse Saint-Maclou

Haubourdin devait être une ville importante depuis longtemps comme en témoigne la demande pour le percement du canal entre La Bassée et Lille.

Rivières, canaux et marais

Il semble bien difficile de parler de rivières et canaux sans parler des ponts et autres ouvrages d’art qui les entourent.

Les ponts et autres ouvrages d’art

Pour comprendre la rapide évolution d'Haubourdin depuis le milieu du XIXe siècle, rien de plus parlant que de consulter le plan cadastral de 1859. La majorité de nos rues actuelles n'existaient pas !

Le plan cadastral de 1859

L'hospice d'Haubourdin a une longue histoire qui mérite d'être racontée

L'hôpital d'Haubourdin

Voici la liste des maires d'Haubourdin. Elle sera peut être un jour complétée de notices !

Les maires d'Haubourdin

Haubourdin est la ville d'origine de nombreuses célébrités qui méritent qu'on leur réserve un chapitre particulier.

Les personnages célèbres d'Haubourdin

Comme toutes les communes, Haubourdin est riche de traditions. En voici quelques unes.

Nos quartiers et leurs traditions

Fallait il classer les rues d'Haubourdin dans la partie historique ou dans la description de la ville actuelle ? J'ai fait le choix de les décrire dans l'histoire en complétant avec leurs anciennes dénominations et la raison de leur appellation.

Les rues et leur histoire

La ligne de tramways entre Lille et Haubourdin a été projetée dès 1855

L’aventure du tramway

Haubourdin fourmillait autrefois de grandes maisons et autres lieux que ses habitants appelaient les "châteaux"

Belles demeures et bâtiments remarquables

A l’époque de sa splendeur, Haubourdin possédait plus d’emplois que d’habitants. Rappelez vous toutes ces usines.

Les usines et entreprises

Haubourdin est une ville au riche passé industriel et commerçant.
Voici, sur une idée de M. Dewez, la liste par rue des anciens acteurs de la vie économique.

La localisation des anciens commerces et industries

Combien y a-t-il eu de cafés à Haubourdin ? Certainement plus de 150 et probablement autour de 200 dans les années 1950, si l’on y inclus les bars qui étaient intégrés dans d’autres structures ou clubs. Nous connaissons leur histoire dès le XVIème siècle pour les plus anciens ; d’où la nécessité de leur réserver ces pages spéciales.

Les cabarets, cafés et autres estaminets

Haubourdin était une ville importante et ses pensionnats renommés attiraient les élèves des autres communes. Ces études sont l’objet d’une thématique travaillée avec l’atelier d’histoire locale pour être présentée en 2011.

Les écoles et pensionnats

Terre de passage, sans aucune frontière naturelle, le nord de la France a été de tous temps l’objet de convoitises guerrières qui ont causé bien des destructions.

Le mémorial des guerres

Parmi les anciennes sociétés sportives, les confréries des archers de Saint-Sébastien et des arbalétriers de Saint-Georges ont tenu une place importante.

Deux anciennes confréries : les archers et les arbalétriers

Accueil Haubourdin Contact

© (1999) Jules DUJARDIN @ MIZTECH S. L. I.